Live now
Live now
Masquer
senat_amendement_interdiction_port_voile
Société

Le Sénat vote un amendement visant à interdire le port du voile pendant les compétitions sportives

Alors que nombre de fédérations mettent l’accent sur la pratique féminine, le Sénat persiste et signe dans son refus du sport pour toutes et vote un amendement pour interdire le port du foulard lors des compétitions et évènement sportifs.

Malgré l’avis défavorable de la ministre des sports Roxana Maracineanu, le Sénat dont la majorité est affiliée au parti de droite Les Républicains a voté ce mardi un amendement interdisant « le port de signes religieux ostensibles » lors d’« événements sportifs et compétitions sportives organisés par les fédérations sportives et les associations affiliées ».

pexels-cottonbro-7690843
Cottonbro / Pexels

Un amendement qui exclut les femmes qui portent le foulard du monde du sport

Un amendement qui vise principalement le port du voile, comme l’indiquaient déjà les intentions du Sénat lors de la préparation de la « loi Séparatisme ». Le sénateur de l’Isère Michel Savin (Les Républicains), affirmait alors que « si le port du voile n’est pas explicitement interdit, on pourrait voir émerger des clubs sportifs communautaires promouvant certains signes religieux ».

Repoussé par la ministre des Sports, l’amendement avait été supprimé par l’Assemblée nationale avant le vote de cette loi. Mais les mois passent, et l’islamophobie reste : c’est cette fois-ci dans le cadre de l’examen de la loi « Démocratiser le sport » que le Sénat souhaite intégrer cet amendement qui interdirait en pratique la participation aux compétitions officielles et à tous les évènements sportifs affiliés aux fédérations aux femmes musulmanes qui portent le foulard. De quoi les exclure du monde sportif fédéral et des associations qui le composent, tout simplement.

L’obsession française — et islamophobe — pour le port du voile

Ce n’est pas parce que le Sénat l’a voté que l’amendement rentrera en action : dans cette procédure de création de loi, c’est l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot. Celle-ci, composée majoritairement de députés du parti gouvernant La République En Marche, devrait se ranger à l’avis de la ministre des Sports, et supprimer cet amendement du texte final de la loi « Démocratiser le sport » comme elle l’avait fait pour le texte précédent.

Mais ce n’est pas parce que l’amendement ne sera pas voté qu’il ne témoigne pas d’une réalité bien tangible : celle de l’obsession française — et islamophobe — pour le foulard et les femmes qui le portent. Dans le monde du sport hexagonal, par exemple, elle se traduit par l’interdiction, pour les footballeuses, de jouer en compétition officielle en portant un voile, alors même que le règlement international de la FIFA le permet. Une injustice contre laquelle luttent entre autres les Hijabeuses.

Un amendement qui risque donc de ne jamais entrer en vigueur, mais qui ne laisse aucun doute sur les priorités des Républicains en cette période d’élection présidentielle…

À lire aussi : « Nous voulons que le droit de chacune à faire du sport soit respecté » : les Hijabeuses organisent un entraînement au siège de la FFF

Crédit photo : R.F Studio /Pexels

Les Commentaires
23

Avatar de Mymy Haegel
2 février 2022 à 09h32
Mymy Haegel
Bon, je vais m'attirer les foudres de tout le monde, mais heu.. la religion et moi...l'opium du peuple quoi...Musulmanes ou catholiques, vous me faites chier...
Hello Minnie, merci de mesurer tes propos. Pas de souci à critiquer les religions, mais on n'insulte pas les personnes croyantes ici. Prochain écart, ce sera l'avertissement. Bonne journée !
2
Voir les 23 commentaires

Plus de contenus Société

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin