Live now
Live now
Masquer
Miss France
Société

Le concours Miss France donnera (enfin) des contrats de travail aux candidates cette année

17 nov 2021
En octobre, l’association Osez Le Féminisme lançait une action aux Prud’hommes concernant le concours Miss France et son non-respect du code du travail. Aujourd’hui, le concours annonce que les miss auront un contrat de travail. 

Un mois après l’action de l’association Osez Le Féminisme aux Prud’hommes concernant le « non-respect du code du travail et discrimination » du concours Miss France, Alexia Laroche-Joubert, productrice de l’émission, a annoncé que les candidates auront un contrat de travail cette année. 

Un changement de ligne éditoriale 

Alexia Laroche-Joubert a expliqué durant la conférence de présentation de l’édition 2022 cette nouvelle décision. 20 Minutes a reporté ses propos :

« Depuis ma nomination en tant que présidente de la société Miss France, on a travaillé, avec les équipes, à la ligne éditoriale de l’émission et aux conditions de production. Cela a des conséquences à la fois artistiques, techniques et juridiques. C’est pour cela que cette année, les 29 miss qui vont défiler le soir du 11 décembre sur l’antenne de TF1 auront des contrats de travail. »

Une décision prise après l’affaire ? 

En octobre, l’association Osez Le Féminisme avait déclaré sur Twitter :

On pourrait se demander si la décision de donner des contrats de travail aux miss cette année serait en lien avec l’action de l’association Osez Le Féminisme. Cependant, si on se réfère à la déclaration d’Alexia Laroche-Joubert pour TF1 ce mercredi, on doute qu’il y ait eu un commun accord. 

« Il y a eu pas mal de polémiques. C’est souvent le fait de quelques groupes de néoféministes qui portent un regard condescendant sur un programme populaire, convivial et sur l’engouement qu’il suscite. Elles profitent de la visibilité médiatique des semaines qui précèdent le concours pour s’offrir un moment de buzz. En l’occurrence, j’étais prête à leur tendre la main et à les rencontrer mais il s’avère que les dernières déclarations qu’elles ont faites dans la presse montrent que toutes ces tactiques n’ont qu’un but : tuer le concours, tuer Miss France et ce n’est pas possible de dialoguer avec elles. »

L’utilisation du terme « néoféministe » de la part d’Alexia Laroche-Joubert s’inscrit ici dans un discours que l’on a pu entendre plus d’une fois dans les médias, lorsqu’il est question de parler de féminisme.

C’est un moyen de différencier le féminisme « d’avant », qui serait le « vrai » féminisme, des combats féministes d’aujourd’hui. Le terme met l’accent sur une différence entre les deux, dévalorisant et dénigrant les luttes actuelles, qui sont pourtant dans la continuité de ce qui a existé auparavant.

Alexia Laroche-Joubert ne semble donc pas prête à calmer les choses. Mais qui sait, peut-être qu’après le droit à un contrat de travail, les miss auront le droit à un verre de vin.

Crédit photo : compte Instagram @missfranceoff

À lire aussi : Osez Le Féminisme attaque Miss France en justice, et ce n’est pas le sexisme de l’émission qui est en cause

Les Commentaires
1

Avatar de Sophie L
17 novembre 2021 à 21h28
Sophie L
Merci Osez le féminisme. Vous pesez dans le game ♥️
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Capture d’écran 2022-11-28 à 12.01.10
Politique

Affaire Quatennens : Clémentine Autain propose la création d’une charte au sein de la Nupes

Camille Lamblaut

28 nov 2022

sexo
Sponsorisé

Accrochez-vous à vos draps, le nouveau Womanizer vient de sortir !

Humanoid Native
pexels-mart-production-violences conjugales
Société

« Pack nouveau départ » : un outil facilitant les démarches des victimes de violences conjugales

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

destinations
Témoignages

10 lectrices partagent le meilleur conseil de psy de leur vie

Aïda Djoupa

27 nov 2022

george-chandrinos-bv0ZMB6Nn1g-unsplash
Ecologie

« Fournaise : à la recherche d’une ville vivable » est le documentaire pour contrer l’éco-anxiété

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

charl-folscher-0d3sN22lH0c-unsplash
Société

Une femme sur trois de moins de 35 ans se demande si elle subit des violences au sein du couple

Camille Lamblaut

25 nov 2022

4
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
emile darai manifestation nous toutes violences gyneco – MLC
Société

Accusé de violences gynécologiques, Emile Daraï a été mis en examen

Maëlle Le Corre

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

justice-francaise-protege-les-violeurs-pancarte-manifestation-paris-nous-toutes-2021
Société

Justice : les victimes de violences sexuelles continuent de payer le prix fort

Maëlle Le Corre

25 nov 2022

1

La société s'écrit au féminin