Live now
Live now
Masquer
reproductive-health-supplies-coalition_unsplash
Santé sexuelle

L’ANSM invite les patientes à faire retirer certains DIU (« stérilets »), jugés inefficaces

Ce sont les stérilets Ancora et Novaplus qui sont visés par cette recommandation de l’Agence nationale de sécurité du médicament.

L’information a été donnée ce mardi 27 juillet par l’Agence nationale de sécurité du médicament et s’adresse à tous les gynécologues médicaux et obstétriciens, médecins généralistes et sages-femmes : il leur est recommandé de « procéder au retrait systématique » des DIU (dispositifs intra-utérins, surnommés stérilets) des marques Ancora et Novaplus, conçus par le fabricant espagnol Eurogine. Un retrait « à titre préventif » et « sans urgence », précise-t-elle.

Grossesses non désirées et expulsions spontanées

Cette mise en garde concerne 40.000 femmes en France selon l’AFP. Alors quelles sont les raisons qui invitent fortement à faire retirer sans tarder son DIU ? Ce sont des grossesses survenues malgré ces contraceptifs, mais aussi des expulsions spontanées qui sont en cause.

Un DIU déjà sous surveillance

Les modèles Ancora et Novaplus n’étaient déjà « plus disponibles en France depuis la décision de police sanitaire (DPS) prise le 18 novembre 2019 par l’ANSM en raison de l’absence de certaines informations dans la documentation technique et sur la notice ». Cette suspension était aussi due à « un défaut de démonstration de la stabilité du DIU ».

L’ANSM incite donc aujourd’hui au retrait pour toutes les patientes qui ont eu ce type de contraception posé avant mars 2019. Elle demande par ailleurs la plus grande vigilance au moment du retrait afin d’éviter toute casse éventuelle du DIU.

Comme en témoignait cette jeune femme dans Madmoizelle, il est possible qu’une grossesse se produise malgré le port d’un DIU lorsque celui-ci est mal placé, ou descend et devient donc inactif.

À lire aussi : Le petit guide des galères de contraception

Crédit Photo : Reproductive Health Supplies Coalition via Unsplash

Les Commentaires
4

Avatar de Niachan
28 juillet 2021 à 17h48
Niachan
@cococat
Si le praticien qui l'a posé a bien fait son job, normalement il doit donner une petite carte avec la référence du dispositif avec la date de pose et la date de retrait. J'ai moi même vérifié cet aprem.
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Santé sexuelle

Actu sexe
Femmes – Europe -sexualité

La crise sanitaire provoque un pic de masturbation

Santé
crampe-menstruelle

Vaccin contre le Covid et endométriose : « encore une fois, on ne nous prend pas au sérieux »

Élodie Potente

14 sep 2021

15
Santé
pexels-cottonbro-endometriose

On a identifié le gène responsable de l’endométriose ! « Y a plus qu’à » trouver le remède, maintenant…

Maëlle Le Corre

13 sep 2021

3
Conseils sexe
épilation-femme

Faut-il prévenir son partenaire qu’on n’est pas épilée avant un rapport sexuel ?

Sexo
ananas-vert

Il paraît que l’ananas change le goût de la vulve : intox ou vérité ?

QueenCamille

10 sep 2021

9
Quizz et Tests
bdsm-telephone

TEST — À quel point êtes-vous kinky au lit ?

Actu sexe
[Site web] Visuel horizontal-2

Un politicien canadien s’autoproclame « soldat de la rétention à l’éjaculation », un bien beau programme

Santé sexuelle
Pertes-vaginales-culottes-trous

Votre cyprine ronge le fond de vos culottes préférées (mais c’est normal, pas de stress)

Sexo
femme-tire-langue

« Mes pipes sont bof » ?! Eh bien j’ai appris à m’améliorer

Santé sexuelle
spermatozoide

L’ivermectine, faux « traitement » dangereux du Covid, ruine les spermatozoïdes des personnes qui le prennent

La société s'écrit au féminin