Live now
Live now
Masquer
darmanin
Actu en France

La sortie sexiste de Gérald Darmanin sur BFMTV trouve son origine dans un mème masculiniste

« Sexiste », « condescendant » : les propos tenus par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe ne passent pas. Mais leur origine est plus précise dans leur misogynie…

La séquence est choquante. Mardi 8 février, sur le plateau de BFMTV-RMC, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est invité dans l’émission animée par la journaliste Apolline de Malherbe.

« Non mais ne vous vexez pas, calmez-vous madame, ça va bien se passer. » C’est la réponse de Gérald Darmanin à la journaliste lorsqu’elle le questionne sur les chiffres de la délinquance, pointant leur hausse dans beaucoup de secteurs : homicides, violences, coups et blessures volontaires, ou encore violences sexuelles…

Une réaction qui laisse la journaliste médusée. Ni une ni deux, « sexiste », « condescendant » : la gauche comme la droite fustigent le comportement du ministre de l’Intérieur sur les réseaux sociaux.

On est où, là ? Depuis quand un ministre se permet de répondre de cette manière ? Depuis longtemps, ma bonne dame !

« Calmez-vous, ça va bien se passer », un mème masculiniste

Ce qui est intéressant avec Gérald Darmanin, c’est la constance de sa présence dans les polémiques sexistes. Outre une accusation de viol et d’abus de faiblesse par deux femmes, (soldée par un non-lieu et classée sans suite, respectivement) qui avaient révélé des sms lugubres, le ministre semble faire du mépris renouvelé pour les femmes sa marque de fabrique. À tel point que certaines ont eu la puce à l’oreille en voyant la séquence de BFMTV-RMC.

darmanin-2
Gérald Darmanin et Apolline de Malherbe sur le plateau de BFMV-RMC.

Car cette phrase, ce méprisant et infantilisant « Calmez-vous, tout va bien se passer » glissé avec le sourire au lieu de répondre sur le fond, nous rappelle quelque chose de pas si anodin…

Ce quelque chose, c’est Rose Lamy, autrice de Défaire le discours sexiste dans les médias (éd. JC Lattès) et créatrice du compte Instagram @preparez_vous_pour_la_bagarre, qui l’a pointé sur Twitter.

Le « Ne t’inquiète pas, ça va bien se passer » est un mème, détourné par les masculinistes et régulièrement envoyé à des féministes sur le Web durant les campagnes de cyberharcèlement. Contactée par Madmoizelle, Rose Lamy détaille :

J’ai du mal à croire à ce niveau d’influence et de maitrise de la communication que ce soit une coïncidence. Cette séquence vidéo mascu n’est pas connue du grand public, mais pour nous qui sommes harcelées tous les jours par les masculinistes et l’extrême droite sur les réseaux sociaux, elle est une réalité très concrète. Que ce soit une référence ou non, il est très grave de reprendre ces codes « virilistes » dans un média, et en interview avec une femme journaliste.

Ne t’inquiète pas ça va bien se passer

Un ministre adepte des mèmes masculinistes en 2022 ? Dans tous les cas : un ministre qui n’a pas de complexes à utiliser les codes des harceleurs de féministes en ligne.

Gérald Darmanin et les féministes, une grande histoire

D’ailleurs Le Monde nous apprend, dans un récent long portrait consacré au ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu, ami de Gérald Darmanin, leur habitude de se réunir dans ce qui ressemble furieusement à un boys club politique aux relents anti-féministes :

Depuis le début du quinquennat, les quatre hommes se retrouvent souvent, le soir, autour d’une bière ou d’un plateau-repas dans le bureau d’Edouard Philippe. Tous se damneraient pour un bon mot (si possible vachard) et aiment rire de ce que le politiquement correct interdit. Avec eux, on peut se moquer des personnes handicapées, des féministes, des écolos, de Jacques Chirac ou de leur personnage préféré, Nicolas Sarkozy, mais aussi, et peut-être surtout, d’eux-mêmes.

Rire des minorités, c’est vrai que c’est hilarant. Plus que de rire des puissants, il semblerait…

Allez, on est en 2022 : une sortie sexiste de Gérald Darmanin de plus, on a l’habitude ! Mais ce qui dessine après cette séquence, en plus des différentes casseroles que l’homme se traîne, c’est un attachement aux codes de la sphère masculiniste. Et venant du ministre de l’Intérieur en exercice, ça fait peur.

À lire aussi : Darmanin accusé de viol : c’est la fin des investigations, annonce la justice

Crédit photo : captures YouTube


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
38

Avatar de Nancy Drew
10 février 2022 à 23h12
Nancy Drew
@Sophie L Ah mais je suis d'accord. Je ne minimise pas du tout ça.
Je dis qu'au contraire, la phrase en elle-même, dans un mème ou pas dans un mème, est problématique. Et j'aurai voulu qu'on insiste plus sur ça dans l'article, au lieu d'appuyer "surtout" sur l'influence des mascus. Tu comprends?
Parce que je me la suis prise dans la gueule des tonnes de fois. Que des millions de femmes se la sont prise dans la gueule depuis l'aube des temps.
Et que cette phrase soit utilisée par un ministre en 2022, ça me choque. Qu'il se permette de couper la parole de cette manière à une journaliste, ça me choque. Qu'il la contredise, encore et encore, ça me choque. Que ça ne fasse pas réagir le service de com' (aka rattrapage des conneries), ça me gêne profondément.
Que les mascus aient infiltrés les hautes sphères ne me choque plus, vu que je le sais depuis longtemps. Ça ne m'empêche pas de me battre contre ça. Mais j'ai arrêté de m'insurger sur des trucs que je sais. Ça me fait perdre de l'énergie pour rien et je préfère l'utiliser à autre chose. C'est déjà assez épuisant de faire comprendre à mes élèves que la communication non violente, féministe, non raciste, les mots qu'ils utilisent, la manière dont ils les utilisent, ... Tout ça a un poids. Et justement, je les fais travailler sur les petites phrases qu'on dit, comme celle-là.
Tu me diras: tout le monde sait que cette phrase est problématique (ben vu les coms, non) (et aussi, l'article insiste sur la sphère mascu donc c'est pas grave si c'est pas un mascu qui la dit) (je me mets à la place de quelqu'un qui n'aurait pas compris).
Bien sûr que ça me dérange que les masculinistes aient apparemment une influence sur Darmanin. Mais quand tu vois le bonhomme, ça t'étonne vraiment?
Après, je salue franchement ton énergie. Moi j'ai frôlé le burn-out militant donc je choisis mes combats et je me protège vachement plus. Disons que j'ai déjà choisi une carrière militante et prenante en soi donc j'ai plus de mal à faire des heures sup'.
J'espère que tu prendras pas mal ma réponse, je suis pas trop sûre de mon ton, je suis en pleine rédaction des bulletins et je perds la boule...
Sur ce, j'ai oublié de finir un autre post l'autre jour. J'ai fait des recherches sur Apolline de Malherbe. Et force est de constater que, vu le milieu d'où elle vient, et sa famille... Si elle avait été un homme, on est d'accord que Darmanin lui aurait lèché les bottes, non? Et lui aurait donné du Môssieur de Malherbe obséquieux, non? Vous en pensez quoi?
1
Voir les 38 commentaires

Plus de contenus Actu en France

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

01gpxmmnj1f9azbs2ayd
Sport

La footballeuse Sara Björk Gunnarsdóttir révèle comment l’OL a coupé son salaire durant sa grossesse

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus
Actu en France

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus

Anthony Vincent

10 jan 2023

1
Capture d’écran 2023-01-10 à 10.48.29
Société

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon à croquer » : Sonia Souid dénonce les comportements de Noël Le Graët

[Site web] Visuel horizontal Édito (19)
Actu en France

Florence Porcel se débat toujours dans l’affaire PPDA et signe un essai sur la honte

Camille Lamblaut

06 jan 2023

La société s'écrit au féminin