Live now
Live now
Masquer
French actor GŽrard Depardieu at the premiere of "MAMMUTH" at the Berlinale Palast, February 19th, 2010
Politique

La chancellerie de la Légion d’honneur a ouvert une procédure disciplinaire contre Gérard Depardieu

Selon Le Parisien, la grande chancellerie de la Légion d’honneur a bien entamé une procédure disciplinaire à l’encontre du comédien, après les propos obscènes tenus dans l’émission de France 2 « Complément d’enquête ». 

« La Légion d’honneur est un Ordre dont je suis en effet le grand maître, qui n’est pas là pour faire la morale. » N’en déplaise à Emmanuel Macron, la grande chancellerie en a décidé autrement. 

Invité dans « C à vous » sur France 5 le 20 décembre dernier, le président de la République avait ouvertement apporté son soutien à Gérard Depardieu après la diffusion dans « Complément d’enquête » d’extraits dans lequel le comédien tenait des propos sexistes et graveleux envers des femmes et une fillette faisant du poney. 

À lire aussi : Macron a-t-il aussi eu une « discussion d’homme à homme » avec Depardieu ?

Une procédure disciplinaire réclamée par Rima Abdul Malak

Mais l’institution chargée de décerner la plus haute décoration honorifique française ne partage pas son avis. Selon une information du Parisien, une procédure disciplinaire a bien été engagée contre Gérard Depardieu le mois dernier. Elle fait suite à l’annonce de la ministre de la Culture Rima Abdul Malak, qui avait annoncé avoir « échangé avec le grand chancelier de la Légion d’honneur » au sujet de l’ouverture d’une procédure disciplinaire. 

Dans un courrier adressé à un avocat et consulté par Le Parisien, le directeur de cabinet de la grande chancellerie de la Légion d’honneur écrit : 

« Compte tenu de la nature de ces propos, le grand chancelier a, conformément à l’article R 103 du Code de la Légion d’honneur, averti Monsieur Gérard Depardieu de l’ouverture d’une procédure disciplinaire. Conformément à ce même article, Monsieur Gérard Depardieu peut maintenant produire ses explications et sa défense au moyen d’un mémoire établi par lui-même ou son avocat. »

Quand Macron voulait retirer la Légion d’honneur à Harvey Weinstein

Si Emmanuel Macron a explicitement apporté son soutien à Gérard Depardieu après la diffusion de « Complément d’enquête » en fustigeant une « chasse à l’homme », il n’a pas toujours tenu le même discours. En octobre 2017, il avait affirmé avoir « engagé des démarches » pour faire retirer la Légion d’honneur au producteur américain Harvey Weinstein, alors accusé (mais pas encore condamné) de multiples viols et agressions sexuelles. 

« Je souhaite en effet, comme ces actes manquent à l’honneur, que nous en tirions toutes les conséquences », avait déclaré Emmanuel Macron. Il a depuis changé son fusil d’épaule pour contenter sa base électorale, majoritairement âgée, favorisée et conservatrice. Car s’il ne s’agit pas du même homme, les faits qui lui sont reprochés sont comparables. Pour rappel, Gérard Depardieu est mis en cause par trois femmes pour viol.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

1
Avatar de Papillon Bleu
3 janvier 2024 à 15h01
Papillon Bleu
Oui mais au final, comment fonctionne cette institution ?
Est-ce que Macron peut avoir le dernier mot et empêcher le retrait de la Légion d'honneur à Depardieu ? Si ce n'est pas le cas, qui décide et comment ?
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Politique

Jill Stein // Source : Canva
Politique

Jill Stein : « On voit apparaître un vote de rébellion, soyez prêts ! »

Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Politique

Droit à l’avortement : le Sénat approuve la constitutionnalisation de l’IVG

2
Source : Canva
Politique

Nikki Haley : « Le premier parti à mettre à la retraite son candidat de 80 ans gagnera cette élection »

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : © EC
Société

13 membres de la CIIVISE 1 demandent à Sarah El Haïry de pouvoir reprendre leur travail

1
Source : Aurore Bergé ) Capture d'écran Télématin
Politique

Après le départ de ses dirigeants, la CIIVISE « va continuer », assure Aurore Bergé

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur le plateau de RTL // Source : Capture d'écran Youtube
Politique

Remaniement : ce qu’il faut retenir du nouveau gouvernement

Assemblée Nationale // Source : Wikimedia
Politique

Violences contre les élus : une proposition de loi propose de durcir les peines des agresseurs

3
parlement européen dililif
Politique

Finalement, l’Union européenne renonce à une définition commune du mot « viol »

3
Source : Capture vidéo
Politique

Jeunesse, santé, éducation… Les principales annonces à retenir du discours de Gabriel Attal

La société s'écrit au féminin