Keira Knightley te donne son meilleur conseil pour t’imposer dans la vie

L'actrice qui incarne au cinéma la sulfureuse Colette te livre sa vision du féminisme et son meilleur conseil pour tout déchirer même quand la vie est injuste.

Keira Knightley te donne son meilleur conseil pour t’imposer dans la vie

Connais-tu Colette, chère lectrice ?

Keira Knightley incarne cette femme de lettres féministe et subversive dans un très beau film, réalisé par Wash Westmorland et sorti le 16 janvier au cinéma.

Et je suis à peu près sûre que cette héroïne du siècle dernier va t’inspirer pour le reste de l’année !

Keira Knightley fait revivre Colette au cinéma

Tu as peut-être lu l’un des bouquins (Chéri, Gigi…) ou vu l’unes des adaptations cinématographiques de ses romans.

Mais au delà de son œuvre littéraire, c’est la vie personnelle de Colette qui en fait une figure fascinante et inspirante, plus moderne que la modernité.

En avance sur son temps, ouvertement bisexuelle et spoliée par son premier mari qui s’attribuait ses livres, elle s’est battue toute sa vie pour sa place et ses idées.

Le conseil de Keira Knightley aux madmoiZelles

J’ai eu la chance de rencontrer Keira Knightley à l’occasion de la sortie du film.

L’occasion de parler d’égalité des genres, d’empouvoirement et de sa philosophie pour réussir en tant que femme.

Découvre dans cette interview son conseil pour t’inspirer à te lancer et vivre tes rêves !

Le conseil de Keira Knightley aux madmoiZelles

Keira Knightley te donne son meilleur conseil pour te lancer dans la vie, à l'occasion de la sortie du film Colette 💪🔥

Publiée par madmoiZelle.com sur Jeudi 17 janvier 2019

 

J’espère que Keira et Colette te donneront la force d’être la meilleure version de toi-même et de surmonter tous les obstacles.

Je te recommande en tout cas chaudement ce film, car les biopics sur les femmes sont trop rares, et que celui-ci donne particulièrement envie de bouffer le monde !

Et toi, quelle est l’héroïne qui t’inspire au quotidien ? 

À lire aussi : Les héroïnes de 2018, celles qui changent le monde et ne se laissent pas faire

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

grenouilleau

J'adore les livres de Colette, tant mieux si on fait un film de son histoire, qui est un bon exemple de la dureté du patriarcat à l'égard des femmes, même talentueuses et combatives.
Et je n'ai rien contre Keira Knightley, elle peut-être convaincante.

MAIS....si le but est de faire un truc réaliste, de narrer la vie de Colette, pourquoi avoir choisi KN ? Je déteste tellement quand une actrice extrêmement mince (KN est l'archétype de l'actrice très mince) joue le rôle d'une femme qui ne l'était pas plus que cela.
Sérieusement, pourquoi représenter Colette comme une femme conforme aux canons de beauté de notre époque (c'est-à-dire avec un IMC très bas) ? Ça ne correspond pas du tout à la réalité de l'époque, et à ce qu'était Colette physiquement : potelée, visiblement pas très musclée, bref pas dans les extrêmes (au sens neutre, pas péjoratif) du spectre morphologique. Mince étant jeune sans l'être vraiment (le lien m'a l'air de correspondre), et bien en chair avec l'âge, sans l'être trop. Colette n'était pas spécialement grosse, mais elle n'avait clairement pas la morpho de KN.
Faire penser l'inverse aux femmes/filles qui vont voir le film, c'est encore une fois, leur faire penser que les femmes fortes sont minces à l'extrême. Sans autre modèle possible. Tu veux être cool comme Colette ? Écrire ne suffira pas, fais un régime d'abord.

Mettre en scène la période aurait été l'occasion de faire jouer une actrice à la morphologie moins vue dans les médias, et plus conforme à la morphologie des femmes, en moyenne.

Pareil quand je vois des films d'époque joués par des actrices sélectionnées par les producteur.ices actuel.les : mais pourquoi ? La mode au XVIIIe siècle, ou au Moyen Âge, c'était d'être bien ronde, c'était pas de ressembler à un mannequin des années 70 ou 90. Premier exemple en tête, toujours KN dans Pirates des Caraïbes. Ou encore Uma Thurman et Michelle Pfeiffer dans les Liaisons dangereuses. Si encore on les faisait jouer des femmes pauvres, dénutries, ça se justifierait.

Mais sinon, pourquoi ? Ce n'est pas justifié historiquement. C'est l'imposition des goûts esthétiques de ceux qui ont actuellement le pouvoir dans le cinéma, des hommes en majorité.

Edit : orthographe et ajout d'un lien
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!