Live now
Live now
Masquer
image_noel_h
Daronne

Je suis végé et ma famille ne le respecte pas

Vous avez des questions ? La Daronne a les réponses ! (Oui bon, c’est pas forcément les meilleurs conseils, mais elle fait ce qu’elle peut, hein.) Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre courrier du cœur pas comme les autres.

La Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés d’une louche d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

Chère Daronne,

Je suis devenue végétarienne il y a un an et demi. Quand je vois le rapport GIEC je sais que j’ai fait le bon choix. Le problème, c’est que ma famille n’est pas du tout sensibilisée à ce genre de causes et j’entends déjà leurs commentaires. Avec les confinements, j’ai réussi à esquiver les grandes tablées, mais cette année on fait Noël tous ensemble et je sens qu’ils vont me saouler. Des conseils pour éviter ça ?

Lila

La réponse de la Daronne


Mon petit gratin de tempeh,

Ne nous voilons pas la face, tu vas probablement t’en prendre plein la tronche par les boomers de la tablée qui verront dans tes nouvelles habitudes une insulte à leur mode de vie, parce que pourquoi se remettre en question quand on peut critiquer ceux qui essayent de changer les choses à leur niveau ? On se le demande.

Moi je te félicite : sans avoir d’avis tranché sur la façon dont il faudrait procéder, je salue toutes les initiatives visant à préserver l’environnement et à reconstruire le monde de demain. Quand ton tonton alcoolisé répétera pour la 15e fois du dîner « NAN MAIS LES CAROTTES TU CROIS QU’ELLES SOUFFRENT PAS QUAND TU LES TUES ? RAAAAH RAAAHHH RAHHHH (rire gras) » pense à ta chère Daronne et rappelle-toi qu’elle te soutient, même si ça te fait une belle jambe puisqu’au fond, on ne se connaît pas vraiment.

J’aimerais te promettre que tout va bien se passer et qu’en 2021 les gens sont suffisamment intelligents pour ne pas se sentir offensés par des choix de vie différents des leurs. J’aimerais même te promettre que ces choix de vie différents provoquent parfois des remises en question et des changements positifs chez ceux qui y étaient initialement opposés, mais tu sais comme moi que c’est utopique… Tu n’échapperas probablement pas aux yeux qui roulent ni aux accusations d’extrémisme simplement parce que tu refuses de manger de la chair animale. 

Que veux-tu, quand on se sent attaqué dans son petit confort, on a tendance à raconter n’importe quoi et montrer des dents plutôt que de regarder la vérité en face : oui, ça fait des décennies que les sociétés occidentales mangent n’importe comment aux dépens de la planète, et oui il serait temps de changer de comportement avant que la baraque ne prenne feu une bonne fois pour toute. Faut-il vraiment se mettre la rate au cours bouillon pour des personnes qui ne veulent pas accepter d’autres façons (légitimes, la crise climatique est avérée) de faire sous prétexte que ça secoue leurs habitudes et « que de toutes façons, on ne peut plus rien faire de nos jours » ? Je ne pense pas.

Imagenoel
La soirée va être longue… (© Unsplash/grace wang)



Cela dit, je peux comprendre qu’au bout de 15 remarques, proférées par 15 personnes différentes, tu commences à en avoir ras la casquette, alors voici quelques petites astuces pour déjouer les réflexions bidons :

  • L’ignorance complaisante : Souris tendrement lorsque ton papy essaye de te convaincre que manger un steak aux hormones par jour, c’est bon pour la santé. Ton regard est fixé sur lui, mais ton esprit vagabonde ailleurs. Crush, prochaines vacances, pendant que tu fais semblant d’écouter des insanités, tu en profites en fait pour faire le point sur ta vie.
  • Le mensonge : Un peu compliqué d’éviter le conflit quand on vient d’une longue lignée de charcutiers/volaillers passionnés. Une passion que tu partages toi aussi, puisque tu adores la viande. Malheureusement, OH NON QUEL DOMMAGE, le médecin vient de te diagnostiquer une allergie gravissime à la chair de dinde.
  • L’attitude prosélyte : N’aie pas peur d’assumer tes opinions. Ce n’est pas ta faute si ces viandards carnassiers perpétuent la culture du meurtre animal. Pas convaincus les gars ? Regardez la dernière vidéo publiée par le L214. Soyons clairs. Tu risques d’être exclue des prochains repas de famille. Mais est-ce bien grave ? Personnellement, je ne crois pas.
  • L’attitude gourmet : « – Qu’est-ce que mangent les végans ? » voilà LA grande question qui anime le public depuis des décennies. Ceux qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux et une imagination à pleurer croient encore que le régime alimentaire végétarien se compose exclusivement de crudités et de quinoa. C’est le moment de partager tes trouvailles et montrer au monde que l’on peut se régaler même quand on est végé.
  • L’attitude vénère : Que serait un repas de Noël sans esclandres ? Rien, voilà. C’est le moment de te lâcher et de faire une scène digne de ce nom, ceux qui s’ennuient autour de la table (ils sont nombreux) te remercieront. N’hésite pas à rentrer dans le lard (tu l’as ?) à quiconque aura l’outrecuidance de remettre tes choix en question.
  • Attirer l’attention ailleurs : Ok super, tu es végétarienne et tu ne veux pas goûter au rôti cuisiné avec amour par mamy, mais il y a des choses plus importantes dans la vie et tu n’aimes pas attirer l’attention. Parlons des autres. Et vous, comment vous allez ? Eh au fait, tonton ? C’est qui cette femme avec qui je t’ai vu main dans la main au centre commercial samedi après-midi ? Tata, tu la connais ?


Bon, je te laisse, j’ai une soupe orties pissenlits sur le feu et mes compléments alimentaires à prendre,

La bisette,


Ta daronne

Les Commentaires
9

Avatar de MlleMoo
6 janvier 2022 à 20h14
MlleMoo
@GwenP totalement d'accord, tant pour les soucis à communiquer avec le personnel médical concernant l'alimentation des enfants que pour le côté culturel de la bouffe, en particulier de la viande dans les familles françaises. Et aussi pour le fait de faire découvrir des bons plats végé.
le dernier noël qu'on a fêté en famille, j'ai apporté du faux gras (recette trouvée sur madmoizelle d'ailleurs) eh bah tout le monde à adoré (ca reste du simili-carné, avec plein de produits chers qui viennent de loin, mais pour moi ça reste ok dans un cadre festif).
Dernier gueuleton entre amis : une falafel party, complètement végane, personne n'a remarqué ni manqué de viande.
"Falafel party", merci grâce à toi là maintenant tout de suite, j'ai une folle envie de falafels à la patate douce omokun:
0
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Daronne

Daronne
amitie-femme-homme

Mon meilleur pote est accusé d’agression sexuelle, et ça me fout un sacré coup

Chère Daronne

05 oct 2022

80
Daronne
pile-plate-danger

Votre enfant a ingéré une pile plate ? Il n’y a pas une minute à perdre

Manon Portanier

04 oct 2022

Daronne
gender-reveal-party

Les « gender reveal parties », ce fléau sexiste

Manon Portanier

03 oct 2022

25
Daronne
quel-lessive-bebe-choisir

Voici 3 lessives spécialement faites pour les bébés (mais qui ne doivent pas se manger non plus)

Manon Portanier

01 oct 2022

5
Daronne
lyceen-marchent-couloir-ecole

Les enfants transgenres pourront désormais porter le prénom de leur choix à l’école

Chloé Genovesi

30 sep 2022

69
Daronne
films-annees-90

Ces 6 films des années 90 que j’ai hâte de faire découvrir à mes enfants

Manon Portanier

29 sep 2022

11
Parentalité
[Site web] Visuel horizontal Édito

Au fait, ça sert à quoi un sac à langer ? Il y a quoi dedans ?

Manon Portanier

29 sep 2022

8
Daronne
femme-heureuse-joyeuse

30 % des femmes en âge de procréer déclarent ne pas vouloir d’enfants

Chloé Genovesi

28 sep 2022

38
Pop culture
Serena Williams sur le plateau du talk-show de Drew Barrymore

Pourquoi Serena Williams ne voulait pas de sa fille dans les gradins pendant ses matchs ?

Anthony Vincent

28 sep 2022

Chère Daronne
conjoint-aime-pas-belle-famille

Mon mec n’aime pas passer de temps avec ma famille et ça me vexe

Chère Daronne

28 sep 2022

14

Pour les meufs qui gèrent