Live now
Live now
Masquer
taraneh alidoosti tasnim news agency
Actualités mondiales

Iran : l’arrestation de l’actrice Taraneh Alidoosti dénoncée par le monde du cinéma

Arrêtée le 17 décembre, l’actrice iranienne Taraneh Alidoosti ne cachait pas son soutien aux mobilisations contre le régime iranien et avait dénoncé récemment l’usage de la peine de mort contre des manifestants. Le cinéma mondial exige sa libération.

Elle est l’un des visages du cinéma iranien les plus connus à l’international et comme déjà des centaines d’Iraniens et d’Iraniennes, elle a été arrêtée le 17 décembre par les forces de l’ordre. L’actrice Taraneh Alidoosti, exceptionnelle dans Leïla et ses frères de Saeed Roustaee, a été placée en détention, quelques jours après avoir dénoncé les condamnations à mort de plusieurs manifestants.

En novembre, elle avait notamment posté sur son compte Instagram une photo d’elle sans foulard avec un message de son soutien aux manifestations depuis la mort de Mahsa Amini, jeune femme kurde arrêtée et tuée par la police des mœurs en septembre 2022. Elle avait fait le choix assumé de ne pas quitter l’Iran et de continuer à dénoncer ouvertement la répression.

taraneh alidoosti insta

Selon la réalisatrice Samia Mirshamsi, la maison de Taraneh Alidoosti a été fouillée.

Début décembre, l’actrice avait écrit sur son compte Instagram ces mots : « Son nom était Mohsen Shekari. Chaque organisation internationale qui observe ce massacre sans rien faire, est une honte pour l’humanité. » Mohsen Shekari, 23 ans, est le premier prisonnier du régime à avoir été exécuté le 8 décembre 2022 pour sa participation aux manifestations. Quelques jours plus tard, le 12 décembre, c’est Majidreza Rahnavard, lui aussi âgé de 23 ans, qui a été publiquement exécuté.

Le cinéma se mobilise pour la libération de Taraneh Alidoosti

Cette semaine, l’actrice Golshifteh Farahani a posté une photo d’elle et de Taraneh Alidoosti : « Cette photo a été prise en juillet 2008 juste avant de partir d’Iran pour de bon. C’est la dernière fois que je l’ai vue. »

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Golshifteh Farahani (@golfarahani)

Le festival de Cannes a manifesté son soutien et demande sa libération. Une lettre ouverte signée de plus de 400 personnalités du cinéma a été publiée pour manifester solidarité et soutien à l’actrice face au régime.

À lire aussi : L’Iran annonce la fin de la police des mœurs, les activistes appellent à la prudence

Crédit photo : Tasnim News Agency, CC BY 4.0, via Wikimedia Commons


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Musa Zanoun / Pexels
Actualités mondiales

Israël-Hamas : dans le cadre de la trêve, trois otages français ont été libérés

2
cinéma

Pomme : 3 choses à savoir sur l’artiste plurielle à l’affiche de « La Vénus d’argent »

Humanoid Native
Source : Capture écran / France24
Actualités mondiales

Anti-IVG, climatosceptique et ultralibéral : qui est Javier Milei, le nouveau président de l’Argentine

1
garde-reine-dangleterre
Actualités mondiales

En Angleterre, soixante femmes accusent le ministère de la Défense de sexisme et de harcèlement

Source : Canva Pro
Daronne

Guerre à Gaza : 31 bébés prématurés ont été évacués de l’hôpital al-Shifa

P. Diddy // Source : Daniel Incandela / Flickr
Culture

P. Diddy est accusé de multiples violences physiques et sexuelles par son ex-compagne Cassie

1
Source : Canva
Santé mentale

La solitude serait aussi nocive pour la santé que de fumer 15 cigarettes par jour

Camp de réfugiés au Kenya // Source : CARE France
Société

Les femmes en tête des actions climatiques à la COP28

mcdonald
Actualités mondiales

Chaque semaine, McDonald’s reçoit une à deux accusations de harcèlement sexuel au Royaume-Uni

Source : Musa Zanoun / Pexels
Actualités mondiales

Ce que l’on sait de l’opération militaire menée par Israël dans l’hôpital al-Shifa dans le nord de Gaza

Une personne de dos, tenant le drapeau des fiertés LGBTI // Source : Emma Rahmani de baseimage
Actualités mondiales

L’Autriche va indemniser les personnes condamnées pour leur homosexualité

La société s'écrit au féminin