Live now
Live now
Masquer
manifestation mahsa amini iran
Actu mondiale

Vent de révolte en Iran après la mort de Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs

La mort d’une jeune Iranienne de 22 ans, tuée après avoir été arrêtée à Teheran sème un vent de révolte à travers l’Iran. En signe de solidarité, des femmes se filment coupant leurs cheveux et brûlant leur hijab.

Elle n’avait que 22 ans et sa mort révolte un pays tout entier. En signe de colère, des milliers de personnes manifestent depuis plusieurs jours en Iran après l’assassinat par la police de Mahsa Amini.

En début de semaine dernière, Mahsa Amini était arrêtée à Teheran alors qu’elle était en visite avec sa famille. Cette jeune femme iranienne a été arrêtée parce que son voile ne cachait pas suffisamment ses cheveux au goût de la police des mœurs.

La police a-t-elle tué Mahsa Amini ?

Que s’est-il passé ? Des passants racontent avoir entendu des cris à l’extérieur du bâtiment où elle était retenue pour recevoir une « leçon de rééducation ». A-t-elle été battue ou torturée ? Quelques heures plus tard, elle a été emmenée dans un hôpital du nord de Téhéran, où elle est restée trois jours dans le coma avant de succomber.

Une mort qui révolte la population, présentée par la police comme un « incident malheureux », qui nie toute violence à l’égard de Mahsa Amini. Elle aurait eu selon la version de la police une crise cardiaque.

Une version à laquelle la famille de la jeune femme peine à croire, puisqu’elle n’avait pas de problème de santé.

Mahsa Amini a été inhumée samedi 17 septembre à Saqhez, sa ville natale dans le Kurdistan. C’est justement dans le Kurdistan que plusieurs manifestations ont eu lieu.

La réponse des Iraniennes

Sur les réseaux sociaux, des femmes ont aussi posté des vidéos d’elles coupant leurs cheveux longs en signe de solidarité, ou en train de brûler leur hijab.

Des Iraniennes se coupent les cheveux après la mort d'une femme détenue par la police des mœurs

D’autres ont retiré leur hijab, en signe de défi au pouvoir iranien. Depuis cet été, le gouvernement iranien a encore durci les règles à l’égard de la tenue vestimentaire des femmes. Selon la loi « sur le hijab et la chasteté du pays », le voile doit désormais couvrir leur cou et leurs épaules.

Sur les réseaux sociaux, la journaliste iranienne Masih Alinejad montre la violence qui s’exerce contre les manifestants et la façon dont certaines femmes choisissent de résister en prenant le risque de se faire arrêter.

mahsa amini tweet Masih Alinejad
Masih Alinejad (Twitter)

À lire aussi : En Iran, deux militantes lesbiennes condamnées à mort en raison de leur engagement

Les Commentaires
2

Avatar de Margay
20 septembre 2022 à 22h29
Margay
Certaines vidéos sont impressionnantes, j'espère que ça continuera de monter et que ça aboutira à quelque chose! Que le nombre les protègera, que les hommes les soutiendront (on en voit pas mal dans les vidéos)
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

solen-feyissa-UWVJaDvXW_c-unsplash
Société

Comment Google ralentit l’accès à l’IVG aux États-Unis

Elisa Covo

07 fév 2023

Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Humanoid Native
GGNZ_Swearing_of_new_Cabinet_-_Jacinda_Ardern_2
Actu mondiale

Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, démissionne, à la stupeur générale

Anthony Vincent

19 jan 2023

5
trans rights terfs fuck off flickr mat hrkac
Actu mondiale

Pourquoi une loi pour les personnes trans en Écosse a été retoquée par le Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2023

Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

Femme dépitée
Psychologie

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

16 jan 2023

25
Le footballeur français Benjamin Mendy a été reconnu non-coupable de six viols
Actu mondiale

Le footballeur français Benjamin Mendy reconnu non-coupable de six viols

Anthony Vincent

13 jan 2023

11
lisa marie presley
Pop culture

Lisa Marie Presley, fille unique du King est morte à 54 ans

Maya Boukella

13 jan 2023

libraire jaredd craig unsplash
Actu mondiale

Filippo Bernardini, l’éditeur qui volait des livres très attendus avant leur publication

Maya Boukella

10 jan 2023

Le palais de Westminster, chambre des députés britanniques © NenonJellyfish de la part de Getty Images Signature
Actu mondiale

Sept députées dénoncent le sexisme toxique au Parlement britannique

Anthony Vincent

10 jan 2023

golden-globes-2021
Pop culture

Enlisés dans les scandales, les Golden Globes misent sur des mesures inclusives (et des stars) en 2023

Maya Boukella

09 jan 2023

La société s'écrit au féminin