3 films d’époque, en costumes, avec des femmes courageuses

Dans ces trois films, les femmes sont bafouées, maltraitées et destituées de leurs droits. Mais elles ne se laissent pas faire. (Re)découvre ces adaptations historiques !

3 films d’époque, en costumes, avec des femmes courageuses

C’est fou de constater à quel point la cinéphilie évolue avec le temps.

Par exemple, quand j’étais ado, je kiffais Eric Rohmer, dont je déteste aujourd’hui chaque film.  De même, j’adorais les romances en jupons, qui se déroulaient dans les cours des rois…

Ainsi, j’ai bouffé un bon paquet d’adaptations historiques enflammées pleines d’idylles impossibles.

Aujourd’hui, j’y suis beaucoup moins sensible, mais à l’occasion de la diffusion de Deux sœurs pour un roi, ce 2 septembre sur 6ter, j’ai quand même envie de te présenter 3 films dans lequels les femmes se battent pour faire valoir leurs droits (même si ça se solde presque TOUJOURS par un échec) !

Deux sœurs pour un roi, cruel de bout en bout

Ce film signé Justin Chadwick s’inspire de l’histoire vraie des sœurs Boleyn. La cadette, Anne, s’est retrouvée au cœur d’une tourmente royale, et c’est un euphémisme.

L’Histoire voudrait que la jeune femme a conduit le roi Henri VIII (qui à l’origine lui préférait sa sœur) à l’épouser et à effectuer des changements politiques et religieux dans son pays.

Après quoi, elle a été accusée d’inceste, de trahison et d’adultère, ce qui a mené à sa condamnation à mort, par décapitation.

Plus tard, la jeune femme a été considérée comme martyre puisque jugée par beaucoup comme innocente.

Deux sœurs pour un roi s’inspire donc librement de ce morceau de l’Histoire, en prenant grand soin de le recouvrir d’un vernis glamour et romanesque.

Emmené par Natalie Portman, Scarlett Johansson et Eric Bana, ce film sorti en 2008 m’avait beaucoup plu à l’époque.

Je trouvais le sort réservé à Anne absolument abominable, et j’avais éprouvé beaucoup d’empathie pour les personnages féminins, coincées sous le joug de cet affreux roi qui pensait avec sa braguette.

Marie Stuart, Reine d’Écosse, chutes et ascensions

Le pouvoir, c’est LA thématique au coeur de Marie Stuart, Reine d’Écosse. L’histoire complexe de deux sœurs ennemies (Saoirse Ronan et Margot Robbie) qui se battent pour la couronne d’Angleterre.

Et bordel, elles sont balèzes ces femmes que rien ne semble pouvoir arrêter, même les complots les plus vils des hommes qui les entourent.

Parce qu’Elizabeth et (surtout) Marie sont deux personnalités que le monde veut voir échouer. Les hommes sont en permanence en train de manigancer pour leur faire perdre leur pouvoir.

Une scène du film capture Margot Robbie, allongée près de son amant, qui lui susurre :

« How cruel men are. »

Cette phrase résume très bien l’intégralité du film. Marie Stuart, Reine d’Écosse, c’est l’histoire de souveraines qui doivent affronter H24 la cruauté masculine.

Certaines séquences m’ont littéralement collé la chair de poule et surtout la rage au ventre, car Marie Stuart, qui se livre pourtant corps et âme à son pays, est sans cesse victime d’injustices et de brimades.

Son dévouement force l’admiration, toutefois elle est en toujours traitée de catin, bafouée, violentée.

Marie Stuart m’a mise vent debout, m’a révoltée et arraché quelques larmesAlors je te conseille vivement de te le procurer en DVD asap.

The Duchess, le plus empouvoirant

Comme Lady Diana, dont elle est l’ancêtre, Georgiana, Duchesse du Devonshire, est une femme charismatique et adulée par la population.

Mariée au richissime Duc, elle est contrainte d’accepter un ménage à trois avec la maîtresse de celui-ci, Bess, qui est aussi sa meilleure amie…

Bafouée et insatisfaite, elle s’engage dans la vie publique en faisant campagne pour le parti libéral et en luttant pour les droits des femmes.

Entre trio amoureux forcés et explications historiques The Duchess (en DVD ici) m’a appris beaucoup (bien qu’il prenne des libertés), et surtout sur cette figure historique dont je n’avais bien sûr jamais entendu parler avant.

Ce film de Saul Dibb sorti en 2008 a pour énorme mérite d’être incisif, empouvoirant et porté avec brio par Keira Knightley qui décidément écope souvent de rôles en jupons et corsets !

Voilà mon doux esturgeon au beurre noisette, tu as désormais 3 films à voir et à revoir, dont les héroïnes sont des femmes maltraitées qui se sont battues pour leurs droits et ceux d’autres femmes.

Et n’oublie pas de regarder Deux sœurs pour un roi ce 2 septembre sur 6ter, pour toujours plus de gaité dans ton quotidien.

À lire aussi : 5 films qui sont complètement sous-cotés

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Mewen

J'ai tellement regardé Deux sœurs pour un Roi à l'époque que j'en ai fait une overdose, je crois pas que je pourrais le regarder une fois de plus :d (bon en plus à force de le regarder, j'ai fini avec les années par le trouver un peu simplet).
Par contre The Duchess je l'ai vu plein de fois aussi, mais ça ne me dérangerait pas de le revoir, j'adore ce film (déjà à sa sortie j'étais allée le voir deux fois). En plus la musique est tellement belle. Tout est beau dans ce film, la b.o, les décors, les costumes, les coiffures.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!