5 films qui sont complètement sous-cotés

Alix est colère. Ces 5 films qu'elle aime tant ne sont pas du tout appréciés à leur juste valeur, et il est temps que ça change !

5 films qui sont complètement sous-cotés

Ces cinq films sont de vraies références, malheureusement, personne d’autre que moi ne les a vus. D’abord, ça m’enferme dans une solitude qui ne peut plus durer, et puis ensuite, je suis vraiment triste que le monde entier boude ces 5 films sous-cotés.

Alors lectrice, aide ces films à retrouver leur véritable valeur et choisis celui que tu regarderas ce soir !

Le Château de verre de Destin Daniel Cretton, un film sous-coté

« Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance.

Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement.

Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier. »

Je me souviens d’avoir vu ce film un matin, dans le cadre du travail, et de revenir l’après-midi complètement bouleversée, incapable d’accomplir quoi que ce soit, car j’avais pleuré environ 58 fois en 1h50.

Malheureusement, Le Château de verre n’a pas eu le succès qu’il méritait à cause d’un tout autre film qui l’a un peu éclipsé : Captain Fantastic, qui est sorti quelques mois avant lui et qui a fait un carton.

Cependant, les deux films n’ont RIEN À VOIR ! 

Woody Harrelson est LOIN d’être l’alter-ego de Viggo Mortensen. Le film est centré sur la relation toxique qu’entretient son personnage avec sa fille, brillamment interprétée par Brie Larson (Room).

En plus, c’est tiré d’une histoire vraie, puisque le film est basé sur le livre de la véritable Jeannette Walls, chroniqueuse new-yorkaise.

Pour tout te dire… J’ai préféré Le Château de verre à Captain Fantastic. J’dis ça, j’dis rien.

The Florida Project de Sean Baker, un deuxième film sous-coté

« Moonee a 6 ans et un sacré caractère.

Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents.

Ses incartades ne semblent  pas trop inquiéter Halley, sa très jeune mère. En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien… »

J’ai vu ce film accompagnée de ma mère, alors que nous nous échappions du reste de la famille un soir de vacances de Noël.

Alors qu’on se tapait la pluie battante de Quimper depuis 2 jours, ça nous a fait du bien de nous retrouver sous le soleil de Floride.

Et ce film m’a tout simplement bluffée.

Je me suis, comme l’héroïne, perdue et agréablement ennuyée dans cette myriade de couleurs qui constituent la toile de fond de la vie, pourtant pas si rose, de cette petite fille livrée à elle-même.

Si c’est Willem Dafoe qui a été nommé aux Oscars pour son rôle, c’est pourtant la jeune actrice Brooklyn Pierce, qui avait 6 ou 7 ans au moment du tournage, qui crève complètement l’écran.

Je te conseille cette merveille contemplative à 100000%.

Vampires en toute intimité de Nicolas & Bruno, encore un film sous-coté

« Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 dans la banlieue de Limoges ?

C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Geoffroy, Miguel, Aymeric et Bernard nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe.

Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ?

Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

J’ai vraiment beaucoup de mal à regarder les films doublés, mais celui-ci, impossible de passer à côté de la version française.

Ce n’est pas simplement un doublage, c’est une véritable réécriture du film original, réalisé par les néo-zélandais Taika Waititi et Jemaine Clement (qui jouent aussi dans le film).

La version française a d’ailleurs été rebaptisée « Version Français Originale écrite et dirigée par Nicolas Charlet & Bruno Lavaine ».

Ce film c’est vraiment LA MEILLEURE CHOSE qui existe. Du génie, tout simplement.

Mais peu de gens le connaissent, et c’est vraiment dommage car tout y est culte.

Avant de te plonger dans ce chef-d’œuvre, souviens-toi que : « on est des loups-garous, pas des loubards. »

Le Secret des Marrowbone de Sergio G. Sánchez, un autre film sous-coté

« Pour ne pas être séparés, Jack, 20 ans, et ses frères et sœurs plus jeunes, décident de cacher à tout le monde le décès de leur mère qui les élevait seule. Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ferme familiale isolée, mais bientôt, d’étranges phénomènes indiqueraient qu’une présence malveillante hante leur unique refuge… »

Les Espagnols sont connus pour leurs films d’horreur plutôt réussis, et là encore, Le Secret des Marrowbone n’y coupe pas.

Attention, mon degré de tolérance à l’horreur étant proche de 0, je m’y connais très peu, et un rien peu me terrifier. Ce film ne fera donc sans doute pas trembler les plus aguerries d’entre vous.

D’ailleurs ici, je parlerais davantage de thriller psychologique.

Mais j’ai quand même bien flippé, et surtout, je n’ai pas vu venir la fin du film.

Au-delà de ça, le film présente une photographie magnifique et un jeune casting bourré de talent : Ana Taylor-Joy (Glass), George McKay (Captain Fantastic), Mia Goth (Suspiria, A Cure for Life) et Charlie Heaton (Stranger Things).

Le Monde est à toi de Romain Gavras, un cinquième film sous-coté

« François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb.

Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies.

Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire.

Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu ! »

Honnêtement, je pense que ce film figure dans mon top 3 de tous les films de 2018.

Mais c’est peut-être sa date de sortie, un 15 août, qui fait que je ne connais pas grand monde qui l’ait vu (genre personne à la rédac, c’est DINGUE).

Alors que moi, je suis allée le voir non pas une mais bien deux fois au cinéma, et j’ai poncé sa bande-originale des mois durant.

Le film est aussi drôle que barré, et le réalisateur a voulu en faire un anti-Scarface, en hommage au film culte.

J’ai adoré y voir un Vincent Cassel qui échange son image de beau gosse pour un rôle tendrement beauf.

Isabelle Adjani est magistrale, et Karim Leklou l’est tout autant, dans un registre plus sobre mais aussi très juste.

Bref, un casting incroyable, une intrigue zinzin, une photographie ultra stylée… Que demander de plus, franchement ?

Pourtant, il a été un peu boudé par l’Académie des César… Ça me rend colère !

Et toi lectrice ? Quels films ajouterais-tu à cette liste de films sous-cotés ?

À lire aussi : Pourquoi les héros de séries sont-ils tous INSUPPORTABLES ?

AlixM

AlixM

Alix Martino, à dire sur le ton de Paris Latino. Passion cinéma et cornichons.

Tous ses articles

Commentaires

missaaj

«The skeleton key», ou «la porte des secrets», avec Kate Hudson, John Hurt (rien que ça!) Gena Rowland etc

moi je l'ai trouvé super efficace, effrayant mais d'une manière agréable, avec une pointe de psychologie, et le point de départ est intéressant (la jeune femme qui s'occupe de personnes âgées) les décors évidemment de la Nouvelle-Orléans, bref beaucoup de bon et même les scènes «over the top»( caroliiiiiiine) sont kitsch mais d'un type de kitsch que je valide!
Je pense que ce film a maintenant un peu plus de succès a posteriori!

vraiment je l'ai même revu et je valide!!! :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!