Live now
Live now
Masquer
eloise bouton
Féminisme

Exhibition sexuelle ou acte politique ? La CEDH tranche en faveur de l’ex-Femen Éloïse Bouton

Pour avoir fait un happening seins nus en faveur du droit à l’avortement en 2013, Éloïse Bouton avait été condamnée pour exhibition sexuelle. Après avoir porté l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme, elle vient d’obtenir la condamnation de la France.

C’est une victoire pour la militante féministe et journaliste Éloise Bouton. Ce jeudi 13 octobre, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu son arrêt : la France a été reconnue coupable d’une violation de l’article 10 de la Convention, qui garantit le droit à la liberté d’expression, et devra verser à la requérante 9 800 euros (dont 2 000 pour dommage moral).

Un soulagement pour Éloïse Bouton, qui a salué ce verdict en sa faveur, qui reconnait que son action avait bien une visée politique :

eloise bouton cedh
Éloïse Bouton (Twitter)

Neuf ans de combat devant la justice

Petit retour en arrière : alors membre des Femen, Éloïse Bouton avait tenu le 20 décembre 2013 un happening dans l’église de la Madeleine à Paris pour dénoncer les positions anti-IVG de l’Église catholique. Devant l’autel, elle était apparue la tête coiffée d’un voile bleu et d’une couronne de fleurs, seins nus et la poitrine marquée d’un « 344e salope », en référence au Manifeste des 343. L’image avait été largement reprise dans les médias et s’inscrivait dans un contexte de dénonciation des atteintes au droit et à l’accès à l’IVG :

tweet femen

Une plainte avait été déposée contre elle par le prêtre de la paroisse.

Éloïse Bouton a été condamnée en décembre 2014 pour exhibition sexuelle à un mois d’emprisonnement avec sursis et à payer au représentant de la paroisse un montant de 2 000 euros au titre du préjudice moral. Une peine confirmée en appel en février 2017. En 2019, la Cour de cassation a finalement rejeté son pourvoi.

Seule issue possible pour la militante : se tourner vers la CEDH afin de faire condamner la France, démarche qu’elle a donc entamée dès 2019 dans le but de faire entendre la dimension politique de son action.

Capture d’écran 2022-10-14 à 11.12.02

Dans son appréciation, la CEDH a déclaré considérer que « que la condamnation litigieuse, qui s’inscrivait dans le contexte de la « performance » militante de la requérante, a constitué une ingérence dans l’exercice du droit à la liberté d’expression protégé par l’article 10 § 1 de la Convention. »

La CEDH a aussi rappelé que « l’action de la requérante à laquelle aucun comportement injurieux ou haineux n’a été reproché, quelque choquante qu’elle ait pu être pour autrui eu égard à la nudité qu’elle a imposée dans un lieu public, comportement sanctionnable en vertu du droit pénal interne, avait pour seul objectif de contribuer, par une performance délibérément provocante, au débat public sur les droits des femmes, plus spécifiquement sur le droit à l’avortement. »

Après avoir quitté Femen en 2014, Éloïse Bouton a fondé Madame Rap, média indépendant consacré aux femmes et aux minorités de genre dans le rap.

À lire aussi : Peut-on attaquer l’Etat en justice pour inaction climatique ? — C’est pour bientôt

Crédit photo : Madame Rap (capture)

Les Commentaires
2

Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
14 octobre 2022 à 19h27
Ariel du Pays Imaginaire
C'est le genre d'actions féministes qui me parlent moins que d'autres mais je salue cette bonne nouvelle !! Surtout que c'était vraiment de la mauvaise foi de la condamner pour exhibition sexuelle. Certes l'acte est répréhensible légalement mais c'était évident que c'était un message politique, rien à voir avec un comportement sexuel !
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Féminisme

assemblee nationale IVG premiere lecture
Féminisme

IVG : les députés votent l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution

Maëlle Le Corre

24 nov 2022

2
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
pexels-mart-production-violences conjugales
Féminisme

Mon copain m’a frappée : comment réagir, que faire quand on est victime de violences dans son couple ?

Chloé P.

23 nov 2022

44
nous toutes 2021
Féminisme

Où manifester ce samedi 19 novembre contre les violences faites aux femmes avec Nous Toutes ?

Maëlle Le Corre

18 nov 2022

Megan Fox dans Jennifer's Body
Cinéma

Bimbo non grata : comment la carrière de Megan Fox illustre l’avant-après #MeToo

Anthony Vincent

31 oct 2022

13
Une femme portant une couronne de fleurs au milieu d’un champ d’herbe, Oleg Gekman via Canva
Féminisme

Non, la tendance incitant à se « reconnecter à son féminin sacré » n’a rien de féministe

Carla-Bruni-sur-la-chaîne-Youtube-de-Vogue
Actualité mode

Le « Weinstein de la mode » va-t-il tomber ? Carla Bruni et d’autres mannequins se mobilisent

Anthony Vincent

17 oct 2022

5
« High Low with EmRata » : Emily Ratajkowski sort un podcast anglé sur les vertus de la colère féministe
Culture Web

Emily Ratajkowski sort un podcast avec la colère féministe en fil rouge

Anthony Vincent

14 oct 2022

Lizzo_&_Angela_Yee_@_SXSW_2022 – wikimedia commons
Féminisme

Lizzo a des choses à dire sur l’avortement et sur l’état actuel de l’Amérique

Maëlle Le Corre

12 oct 2022

police pixabay
Féminisme

Violences conjugales : la police enfin formée à déconstruire ses stéréotypes

Maëlle Le Corre

11 oct 2022

jakayla-toney-unsplash pride queer lesbienne
Témoignages

Biberonnée à l’hétérosexualité, le lesbianisme m’a sauvée

Aïda Djoupa

11 oct 2022

52

La société s'écrit au féminin