Live now
Live now
Masquer
femen-militantes-feministes-virago
Féminisme

Sus aux clichés sur les FEMEN, « seins nus, agressives, hystériques »

Les FEMEN sont des militantes féministes qui se distinguent par leur actions marquantes et médiatisées. Mais savais-tu que le mouvement est à la base politique ?

Les FEMEN ne bénéficient pas d’une très bonne publicité dans les médias et dans l’opinion publique.

Ce mouvement politique féministe né en Ukraine fait l’objet d’un nouvel épisode de Virago, sur la chaîne de Aude GG.

Les FEMEN, militantes féministes mal comprises

La comédienne revient sur les racines de ce groupe militant qui lutte contre l’exploitation des femmes.

J’ai découvert avec cette vidéo que j’ignorais presque tout sur les FEMEN !

Comme de nombreuses personnes, je retiens surtout leurs actions seins nus, les corps grimés de messages déterminés et féministe.

Mais je ne savais pas comment ce mouvement « d’abord politique », souligne Aude GG, a vu le jour, en Europe de l’Est.

Les FEMEN, militantes de l’opposition politique en Ukraine

Ce nouveau chapitre de Virago précise que l’Histoire des FEMEN est liée à celle de l’Ukraine. Au début, les FEMEN dénonçaient la prostitution et l’exploitation du corps des femmes dans le pays.

Ces militantes sont loin de se cantonner à des combats féministes et anti-sexistes.

Elles luttent contre le régime politique qu’elles jugent dictatorial en Ukraine

et en Russie, et condamnent la condition des journalistes torturés et emprisonnés en Biélorussie.

À lire aussi : Je veux comprendre… Vladimir Poutine élu avec plus de 64% des voix

Pourquoi les FEMEN sont seins nus ?

Aude GG prend également le temps d’expliquer les codes utilisés par les FEMEN pour faire passer leurs messages féministes et militants : la couronne de fleurs, le torse nu, le maquillage à outrance…

Rien n’est anodin et je t’invite à regarder l’épisode de Virago afin de mieux comprendre ces militantes mal connues.

Pour soutenir le projet Virago, qui dresse le portrait de femmes historiques oubliées, tu peux participer au Tipeee juste ici. Aude GG est sur YouTube, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !

À lire aussi : Entretien avec Iseul, militante Antigone infiltrée chez les Femen


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

1
Avatar de grenouilleau
22 février 2019 à 20h02
grenouilleau
Pour affiner l'analyse, je mets en lien cet article de Mona Chollet, Femen partout, féminisme nulle part. Je me permets de citer un passage qui m'a paru éclairant :
"«Nous vivons sous la domination masculine, et cela [la nudité] est la seule façon de les provoquer, d’obtenir leur attention», déclarait Inna Chevchenko [leader médiatique du mouvement] au Guardian. Un féminisme qui s’incline devant la domination masculine : il fallait l’inventer."

Ailleurs elle précise encore (article très intéressant) : "Je trouve extrêmement louche le fait que les médias s’intéressent autant à elles. L’islamophobie est complètement centrale dans cet intérêt, comme auparavant avec Ni putes ni soumises.
Aujourd’hui, on est dans une société qui ne s’intéresse au féminisme que lorsqu’il permet de taper sur les musulmans. Sur tout le reste, le féminisme demeure perçu comme quelque chose d’extrêmement agressif, un truc de mal baisées. Il n’y a pas de miracles…"

Edit : ajout de précision et lien
12
Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva / Midjourney
Déclic

Ed, 38 ans : « Je vois le couple classique plutôt comme une TPE que comme une relation »

5
Manifestation contre les violences faites aux femmes  // Source : Jeanne Menjoulet
Société

Féminicide à Montpellier : « Notre vision de la vieillesse empêche de politiser les violences sur les séniores »

2
Laurène Daycard
Féminisme

Laurène Daycard : « Notre société est malade de sa fascination pour les bourreaux »

3
Source : Getty Image / MARIA DUBOVA
Féminisme

Ève, 42 ans : « Quand il m’a demandé où était le nettoyant après six mois de vie commune, j’ai pleuré »

5
Source : Capture écran YouTube
Société

Attaque du Hamas : des assos féministes bientôt privées de subventions pour des propos « ambigus » ?

3
Euphémie
Déclic

Euphémie, 28 ans : « Pour moi, on ne peut pas être féministe et de droite » 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-22T105711.943
Société

Selon le HCE, les hommes se sentiraient menacés par le féminisme (rien que ça)

3
Source : Kristina Paukshtite / Pexels
Daronne

Réarmement démographique : « Ce discours nataliste fait écho à un imaginaire très ancré à l’extrême droite »

Source : Capture vidéo / Flickr - Victoria Pickering
Politique

Les propos d’Emmanuel Macron sur le « réarmement démographique » inquiètent les féministes

15
Source : Canva
Déclic

Maëva, 20 ans : « Ma famille s’obstine à défendre des personnes indéfendables »

2

La société s'écrit au féminin