Live now
Live now
Masquer
documentaire-refugiee-syrienne
Société

Rania, une Syrienne de 20 ans, filme sa fuite vers l’Europe dans un documentaire saisissant

05 août 2017 9
Rania Mustafa Ali est une jeune réfugiée syrienne qui filme sa fuite depuis Kobané jusqu’à l’Autriche dans un documentaire immersif et poignant.

Rania Mustafa Ali a 20 ans. Elle aime rire, Game of Thrones et lire du John Green.

Mais Rania vit à Kobané, en Syrie, là où la guerre fait rage et où la vie ne tient qu’au hasard des bombardements.

La jeune femme a accepté de filmer pour The Guardian son départ de Syrie jusqu’à son arrivée en Europe, documente son périple face à la caméra, et partage ses craintes et ses espoirs.

Cela a donné naissance à ce reportage puissant.

À lire aussi : Décryptage : la crise syrienne

Rania, réfugiée syrienne, filme sa fuite vers l’Europe

Rania commence par filmer son quotidien à Kobané, rythmé par la peur et l’incertitude.

Elle immortalise chaque moment qui précède la traversée en mer, de la préparation de ses affaires aux discussions avec ses ami•es, des derniers instants d’angoisse avant l’embarcation jusqu’au voyage aux allures de chaos.

S’en suivent des marches interminables (tantôt éprouvantes, tantôt euphoriques) des confrontations musclées avec les autorités, et de l’attente à guetter un frémissement de wifi gratuit pour se divertir et oublier ses difficultés l’espace d’un instant.

Le documentaire, nécessaire, humaine, ni larmoyant, ni romancé, permet d’être au plus près des réalités des réfugié•es qui fuient la guerre en Syrie – et qui plus est, de celles d’une jeune femme de 20 ans.

À lire aussi : Dina, réfugiée digne et bouleversante de la guerre en Libye, raconte son histoire dans EXILÉES

Les Commentaires
9

Avatar de ~*Galaxy*~
20 août 2017 à 15h27
~*Galaxy*~
@Gringo Couler, non; prétendre de les aider pour les ramener à leur point de départ, oui. Même réaction : Comment peut-on manquer d'humanité à ce point ?
J'ai envie de dire un mélange de peur et de manque d'éducation. Sachant que la peur vient elle-même d'un manque d'éducation, j'ai envie de dire qu'en Europe on est pas aussi bien éduqué qu'on aimerait le croire. C'est fou de penser qu'on peut manquer d'éducation après 18 ans d'école obligatoire.
(Oui je réponds à mes propres questions, mon cerveau a du mal à assimiler que l'humain peut être cruel, les faits, bien que logiques, refusent de se connecter)
1
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Société

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

La société s'écrit au féminin