Dakota Johnson, l’actrice aux mille facettes insoupçonnées

Dakota Johnson est de nouveau en haut de l'affiche avec la sortie de La Voix du succès le 14 juillet au cinéma. L'occasion pour Alix de t'embarquer à la rencontre de cette actrice talentueuse trop souvent réduite à son rôle de 50 Nuances de Grey.

Dakota Johnson, l’actrice aux mille facettes insoupçonnéesDakota Johnson dans La Voix du succès

En partenariat avec Universal Pictures France (notre Manifeste)

Si je te dis Dakota Johnson, tu me dis direct : 50 Nuances de Grey.

Et pourtant, lectrice, au-delà de ce rôle qui l’a propulsée sur le devant de la scène, Dakota est une actrice qui recèle une sacrée dose de talent et de facettes différentes !

À l’occasion de la sortie de La Voix du succès au cinéma le 14 juillet, je te propose de partir à la rencontre de cette femme complexe et brillante dans ses choix de rôles.

Dakota Johnson et sa famille de cinéma

Dakota Johnson naît au Texas en 1989 et devient la benjamine d’une longue lignée d’actrices, et pas des moindres !

Sa mère, Melanie Griffith, est découverte en 1989 dans le rôle de Tess dans Working Girl, et Dakota fait ses débuts au cinéma en 1999 à ses côtés dans la comédie La Tête dans le carton à chapeaux.

Sa grand-mère, Tippi Hedren, est également une actrice bien connue.

Tippi Hedren dans Les Oiseaux

Tippi devient la muse d’Alfred Hitchcock dans Pas de printemps pour Marnie et Les Oiseaux, qui sera son plus grand et dernier succès cinématographique.

En effet, le « maître du suspense » comme on l’appelle, ne supportant pas le refus de la jeune femme de ses avances, aurait promis de détruire sa carrière.

Et si elle a pourtant tourné dans d’autres productions par la suite avec de grands réalisateurs, son succès s’affaiblit.

Tippi se consacre donc à la défense de la cause animale depuis les années 80, et notamment aux félins pour lesquels elle fonde The Shambala Preserve qui vise à secourir les grands félins maltraités en captivité.

Dakota Johnson grandit donc auprès de modèles féminins forts et indépendants, dont elle s’inspire pour son métier d’actrice.

Dakota Johnson et 50 Nuances de Grey

Après avoir décroché plusieurs seconds rôles, notamment dans The Social Network de David Fincher, Dakota Johnson s’empare du rôle qui la révèle à l’international : celui d’Anastasia Steele dans 50 Nuances de Grey en 2015.

Anastasia est une étudiante de 22 ans, vierge, qui va vivre une histoire passionnelle et érotique avec un homme extrêmement riche, Christian Grey.

Dakota participe aussi au reste de la trilogie, avec 50 Nuances plus sombres et 50 nuances plus claires en 2017 et 2018.

Adaptés des bouquins de E.L James, les longs-métrages ont reçu un accueil mitigé qui oscille entre une participation à une forme de libération sexuelle des lectrices/spectatrices, et de vives critiques compte tenu des limites floues du consentement et de la représentation quelque peu erronée de l’univers BDSM au travers de la saga.

La série de films controversée pique néanmoins l’intérêt de tous et toutes, la transformant en blockbuster (le premier opus engrange quelques 571 millions de dollars à travers le monde).

Dakota Johnson se retrouve sous les feux des projecteurs, et profite de cette notoriété mondiale pour refuser de s’enfermer dans le rôle d’Anastasia et se réinventer à travers des choix encore plus osés.

Dakota Johnson, actrice multifacettes

Dakota Johnson décide de ne pas se cantonner à des rôles classiques et balaie tous les genres.

Dans Strictly Criminal, elle s’essaie au polar sous les traits de Lindsey Cyr ; elle participe au drame du remake de La Piscine, A Bigger Splash de Luca Guadagnino — réalisateur qu’elle retrouve en 2018 pour le remake du film d’horreur Suspiria, dans lequel elle campe le rôle principal de la jeune danseuse.

Et ça tombe bien, puisque Dakota est aussi une danseuse hors pair !

L’actrice navigue avec aisance entre les grosses productions comme Célibataire, Mode d’emploi avec Rebel Wilson, et les réalisations plus indépendantes, comme The Peanut Butter Falcon.

Finalement, Dakota Johnson sait tout faire, et sa prestation dans La Voix du succès te le confirmera.

Dakota Johnson et Tracee Ellis Ross dans La Voix du succès

Elle y incarne la jeune Maggie, assistante de la diva Grace Davis (Tracee Ellis Ross), et elle sait répondre aux attentes de la star de la chanson sans se faire marcher sur les pieds !

En effet, Maggie a un rêve auquel elle s’accroche à tout prix : celui de devenir productrice.

Découvre donc vite une nouvelle facette de la talentueuse Dakota Johnson dans La Voix du succès, dès le 14 juillet au cinéma !

À lire aussi : La voix du succès s’annonce comme LE film musical de l’été !

Alix Martino

Alix Martino

Alix Martino, à dire sur l'air de Paris Latino, est chargée des podcasts chez madmoiZelle. Elle aime principalement le cinéma et Lidl.

Tous ses articles

Commentaires

Mijou

@H.P.Lovecraft effectivement, j'ai vu Suspiria en VF (doublage bof en plus), mais bon, même physiquement, je trouve qu'elle ne dégage rien, sinon provoquer un léger agacement chez le public. Surement que j'ai trop en tête l'image de son personnage de 50 Shades, je pense que pour me sortir ce personnage de la tête quand je la vois, il faudra un vrai rôle fort, où elle sera vraiment transformée, à la Charlize Theron.
Enfin par exemple, je ne ressens pas du tout la même chose quand je vois Kristen Stewart dans un autre rôle que celui de Bella-bouche-ouverte-regard-mort. Je trouve qu'elle dégage une autre intensité.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Après effectivement les goûts et les couleurs...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!