Live now
Live now
Masquer
foot_selection
Sport

Coupe du monde 2022 : le Qatar impose des règles strictes aux supportrices

Plusieurs femmes, contraintes à des examens gynécologiques lors d’un voyage au Qatar en 2020, réclament des indemnités pour le traumatisme subi. De quoi relancer le débat autour des conditions d’accueil des supporters et plus particulièrement des femmes lors de la Coupe du monde qui débutera en novembre.

Des examens gynécologiques forcés à l’aéroport. C’est ce qu’auraient subi des passagères de la compagnie Qatar Airways en octobre 2020, alors qu’elles s’apprêtaient à effectuer un vol en partance de Doha vers Sydney. Au moment des faits, 13 d’entre elles, Australiennes, s’en étaient déjà plaintes. Selon l’AFP, 5 d’entre elles sont allées plus loin ce mois-ci et ont engagé des poursuites en Australie contre la compagnie aérienne et l’autorité qatarie de l’aviation civile. Elles réclament des indemnités et des dommages-intérêts pour le traumatisme subi, et exigent par le biais de leurs avocats que cet incident ne se reproduise pas. « Ce groupe de femmes courageuses a été forcé de saisir la justice pour signifier au Qatar que ce qui est survenu était inadmissible et ne devrait plus être autorisé à se reproduire, a déclaré à l’AFP l’avocat Damian Sturzaker. A moins d’un mois de la Coupe du monde, les femmes (qui voyageront au Qatar) sont en droit d’obtenir du Qatar l’assurance que les droits humains seront respectés. »

« Qatar : à faire et ne pas faire »

En matière de respect des droits humains, Amnesty International, parmi d’autres, a déjà indiqué qu’il était trop tard : « coupes et retards de salaires, confiscation de passeport, travail sous 40 degrés sans limite horaire, menaces, insultes… Des milliers de travailleurs sont morts sur les chantiers sans qu’aucune enquête ne soit menée », peut-on lire sur le site de l’ONG. Qu’en sera-t-il des droits des touristes, et en particulier des femmes, qui viendront assister aux matchs dans les stades (climatisés) qataris ? Le document, publié par le comité d’organisation de la Coupe du monde le 29 septembre, et que RMC Sport a pu consulter, nous livre un aperçu

En 16 pages et 6 chapitres, le document intitulé « Qatar – Do’s and Don’ts 2022 », pour « Qatar : à faire et ne pas faire », liste toutes les règles que devront respecter les supporters et les supportrices lors de leur venue au Qatar. S’il est demandé à tous les visiteurs de s’habiller modestement et de porter des vêtements qui couvrent les épaules et les genoux, il est spécifié que les femmes devront porter des pantalons ou jupes longues et des chemises longues couvrant la poitrine et la nuque. Les chemises sans manches, robes ou jupes courtes, bas courts, hauts courts sont strictement interdits, tout comme les vêtements trop transparents ou « trop serrés ». 

Respecter une distance entre hommes et femmes

Concernant le port du voile, aucune obligation d’en porter un sur les cheveux, sauf dans une mosquée, il est cependant bien vu d’en porter un « pour s’intégrer et respecter la culture locale et éviter les attentions indésirables. » Une certaine distance devra d’ailleurs être respectée entre les hommes et les femmes, qui seront également tenus de faire la queue séparément. A cela s’ajoutent, par exemple, les règles concernant la consommation d’alcool ou encore l’avertissement sur le fait de fixer un Qatari, comportement jugé « impoli et inapproprié ».

Des tensions entre la FIFA et le comité Qatar 

Selon le compte Instagram Hugo Décrypte tenu par le journaliste Hugo Travers, le Comité suprême Qatar 2022 s’est dit « étonné puis fortement agacé » par ce document. Les autorités locales ne l’auraient pas relu et jugent plusieurs informations fausses, notamment celles concernant « l’habillement et la longueur des tissus adéquats » mais sans apporter plus de précisions. Des déclarations source de controverse, mais aussi la cause de tensions entre la Fifa et le comité d’organisation qatari. Si ce dernier en conteste la véracité, le document a bien été officiellement partagé par la Fifa, qui n’a d’ailleurs pas publiquement réagi. Si le Comité suprême Qatar 2022 affirme que certaines règles sont fausses, aucun document visant à remplacer le précédent n’a depuis été publié par aucune des deux instances. 

À lire aussi :

Les Commentaires
13

Avatar de Sakuto
28 octobre 2022 à 12h08
Sakuto
Je hais plus que tout la FIFA dans cette affaire parce qu'ils ne se cachent même plus d'être corrompus, c'est inimaginable de penser qu'ils aient pu attribuer une coupe du monde au Qatar de bonne foi, quand on sait que même au delà de tous les problèmes écologiques et humains, ce n'est même pas un pays de foot, ils ne se sont jamais qualifiés à une coupe du monde auparavant ! Donc rien ne justifiait cette décision et j'en veux aussi à Zidane qui les a soutenu publiquement à l'époque contre rémunération bien sûr...
4
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Sport

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini
Actualité mode

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini, et c’est tant mieux pour les joueuses

Anthony Vincent

22 nov 2022

alex scott bandeau one love mondial qatar – vertical
Sport

Au Mondial de foot, la journaliste Alex Scott défie le Qatar et la Fifa en portant le brassard « One Love »

Maëlle Le Corre

22 nov 2022

anastasiia-chepinska-cO2ObHGJBHI-unsplash
Sport

Qatar 2022 : carton jaune pour les joueurs qui oseront porter le brassard « One Love »

cfphotosin-photography-tNXmIyRvffY-unsplash
Sport

Qatar 2022 : pour la première fois, 6 femmes vont arbitrer la coupe du monde

Camille Lamblaut

18 nov 2022

3
anthony-metcalfe-vnz2XeO2Y-g-unsplash
Actu mondiale

Qatar 2022 : les compagnes de l’équipe anglaise séjourneront sur un paquebot de luxe… mais seules

Camille Lamblaut

17 nov 2022

5
macron coupe du monde
Sport

Coupe du monde au Qatar : Emmanuel Macron croit que le sport n’est pas politique (et il a tout faux)

Maëlle Le Corre

17 nov 2022

4
Accusé de harcèlement sexuel, Noël Le Graët (président de la Fédération française de football)
Actu en France

Accusé de harcèlement sexuel, Noël Le Graët se défend : « Je ne sais pas écrire de SMS »

Camille Lamblaut

16 nov 2022

5
dua lipa grammy 2021
Sport

Coupe du monde 2022 : Dua Lipa ne sera pas au Qatar et explique pourquoi

Maëlle Le Corre

14 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-08 à 11.15.36
Sport

Caroline Garcia remporte le Masters WTA et se hisse au sommet du tennis féminin

Camille Lamblaut

08 nov 2022

La vie s'écrit au féminin