Continuons à soutenir la réforme de l’AAH : signez aussi la pétition pour l’Assemblée !


La proposition de loi pour déconjugaliser l'Allocation Adulte Handicapé sera présentée en deuxième lecture à l'Assemblée nationale.

Continuons à soutenir la réforme de l’AAH : signez aussi la pétition pour l’Assemblée !Marcus Aurelius via Pexels

C’est une nouvelle étape franchie pour réformer l’Allocation Adultes Handicapés (AAH). Après avoir été adoptée au Sénat le 9 mars dernier, la proposition de loi pour déconjugaliser cette allocation poursuit son chemin jusqu’à l’Assemblée nationale pour une seconde lecture.

Hors de question pour les personnes mobilisées sur cette question de relâcher la pression : une nouvelle pétition a été lancée par des associations et collectifs (Objectif Autonomie, CLHEE, Les Dévalideuses, le Stream Pour Notre Autonomie, Comme des Fous, CLE Autistes, Collectif Méchandicapé) pour prolonger la mobilisation.

Réformer l’AAH : un enjeu de justice sociale

Petit rappel toujours utile : aujourd’hui l’Allocation Adultes Handicapés est calculée en fonction des revenus de la personne bénéficiaire, mais aussi de son ou sa conjointe si elle est en couple, ce qui entraîne une réduction de l’allocation, voire la suppression de son versement.

Cela peut donc engendrer des situations de dépendance financière pour les personnes en situation de handicap, accentuer leur vulnérabilité, brider leur autonomie, ou encore les exposer à des situations de violences conjugales. Voilà pourquoi désolidariser l’AAH des revenus du conjoint apparait comme une mesure de justice sociale, mais aussi féministe.

Pour alerter sur la nécessité urgente de déconjugaliser l’AAH et dénoncer ses conséquences, le site Le Prix de l’Amour a été créé pour recueillir et publier les témoignages des personnes concernées, comme Justine, malvoyante, qui touche l’AAH et la majoration à la vie autonome :

Comme le rappelle à juste titre l’association de lutte contre le VIH Act up-Paris, le calcul actuel de l’AAH précarise et fragilise des personnes déjà vulnérables : « Les personnes en situation de handicap et/ou atteints-es de maladies invalidantes chroniques font partie de la société comme tout le monde et l’AAH constitue une garantie de ressources. Quand on est en couple, nos handicaps ne disparaissent pas pour autant ! »

Selon les associations, la proposition de loi pourrait être examinée le 17 juin.

Vous avez jusqu’au 21 juin pour signer la nouvelle pétition et ainsi faire pression sur les députés qui examineront la réforme de déconjugalisation de l’AAH.

À lire aussi : Grâce à la mobilisation, le Sénat va examiner la réforme de l’AAH

Maëlle Le Corre

Maëlle Le Corre


Tous ses articles

Commentaires

Kounette

Je n'arrive pas à aller sur la page de la pétition en cliquant sur le lien donné en fin de l'article
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!