Ce numéro s’adresse aux auteurs de violences faites aux femmes


Cette nouvelle mesure du gouvernement est dérangeante, mais nécessaire pour désamorcer des situations de violence.

Ce numéro s’adresse aux auteurs de violences faites aux femmes

Sur Rockie, je t’ai déjà longuement parlé des moyens qui existent pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Appel au 17 en cas d’urgence, au 39 19, connexion à la plateforme « Arrêtons les violences », utilisation de l’appli App-Elles, collage d’une affiche dans ton immeuble si tu penses qu’une voisine est victime… les ressources pour combattre les violences sont nombreuses, que tu sois victime ou témoin.

Un numéro d’urgence pour les hommes auteurs de violences conjugales

Le 6 avril, le gouvernement a pris une nouvelle mesure pour protéger les femmes victimes de violences. Un numéro d’urgence pour les auteurs de violences a ouvert, le 08 019 019 11. La ligne est ouverte du lundi au dimanche de 9 heures à 19 heures.

L’initiative est financée par la Délégation aux Droits des femmes et gérée par la Fédération nationale d’accompagnement des auteurs de violences (Fnacav).

Un numéro pour désamorcer les violences conjugales

Le numéro s’adresse à des hommes qui sont sur le point de commettre des violences ou qui recherchent un accompagnement. Cité dans L’Obs, le président de la Fnacav Alain Legrand explique :

« L’objectif est de permettre à des gens au bord de la violence, ou déjà dedans, d’appeler pour trouver une écoute et commencer un travail. »

Il enjoint les hommes à « appeler avant de frapper ».

Pour les hommes qui feront la démarche, des solutions d’hébergement temporaire seront proposées, par exemple dans des centres ou dans des chambres d’hôtel.

Le concept de ce numéro peut déranger, mais il est absolument nécessaire dans la lutte contre les violences faites aux femmes de s’adresser AUSSI aux agresseurs.

Le numéro d’urgence peut réellement avoir une efficacité pour les hommes qui sentent qu’ils sont sur le point de « péter un câble », selon Alain Legrand dans L’Obs :

« La prise en charge d’hommes qui se sentent au bord du passage à l’acte évite bien des cas et des récidives. Certains sont sortis de la violence, d’autres arrivent à prendre de la distance, même si, bien sûr, pour d’autres rien ne fonctionne. »

Dialoguer avec les hommes violents est dérangeant, mais nécessaire

Si le sujet du dialogue avec les hommes auteurs de violence t’intéresse, je te conseille de lire cet article de Mymy sur madmoiZelle. Elle y parle des stages de responsabilisation des auteurs de violences conjugales.

Elle y montre que les dialogues avec des hommes violents sont parfois insoutenables, certes, mais absolument nécessaires pour comprendre le problème à sa source et agir pour que ces drames humains cessent.

Il faut faire changer les comportements des hommes violents, et comment les faire changer si l’on refuse d’essayer de comprendre ? Comme Mymy le dit si bien dans son article, expliquer, comprendre, ça n’est pas excuser.

Peut-être est-ce utopique de croire que les hommes qui se retrouvent en situation d’appeler ou en stage de responsabilisation peuvent changer. Peut-être pas. En tout cas, le numéro d’urgence peut déjà avoir le mérite de désamorcer des situations qui pourraient virer au drame.

Et je suis intimement persuadée qu’entamer un dialogue avec ces hommes et comprendre ce qui les a mis sur cette voie pourrait être mis au service de l’éducation des jeunes garçons, pour empêcher ceux qui ne sont pas encore des hommes violents de le devenir.

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!