Live now
Live now
Masquer
cabaret immersif Paris
Témoignages

J’ai testé pour vous : le cabaret immersif, un voyage dans le temps

15 mar 2018 1
Elise a assisté à un cabaret immersif, un spectacle auquel elle ne s’attendait pas du tout. Elle a été complètement subjuguée et te raconte pourquoi tu devrais essayer.

La première fois que j’ai testé le cabaret immersif, je ne savais pas que ça allait en être un.

Il y a quelques mois de cela, Alison (ancienne rédactrice beauté de madmoiZelle) nous a proposé de venir à un spectacle d’effeuillage burlesque.

J’ai donc ardemment levé la main, moi qui adore ça et qui n’avais pas vu de spectacle depuis 2012.

Nous avions donc rendez-vous un dimanche soir avec d’autres membres de la rédac et j’avais aussi embarqué mon mec dans l’aventure.

À la découverte du concept de cabaret immersif

On attendait devant une porte, tous et toutes en rond, à spéculer sur ce qu’on s’apprêtait à voir, quand une jeune femme, Mlle Loison, est venue nous chercher et nous a entrainé à l’intérieur de l’immeuble.

Effeuilleuse burlesque et metteuse en scène, elle était habillée d’un grand manteau en fausse fourrure rouge. La jeune femme nous a invité·es à la suivre. On a débarqué devant une toute petite maison au milieu d’une cour d’immeuble.

Un de ses lieux qui te donne l’impression d’être ailleurs qu’à Paris.

Elle a fini par interpeller une fameuse Colette qui ouvre la fenêtre du premier étage et se penche vers nous.

Notre hôte de maison nous fait rentrer dans ce lieu complètement hors du temps. C’est à ce moment qu’on s’est toutes regardées : ça n’allait pas être un spectacle comme les autres.

Le cabaret immersif « Confidences d’une Showgirl »

Quand Alison m’a parlé d’un spectacle de burlesque j’avais imaginé une salle de cabaret et des numéros d’artistes sur scène.

Jamais je n’aurais imaginé me retrouver au milieu d’une coloc de deux effeuilleuses. Mlle Loison et Maud Amour nous ont accueilli·es comme si elles n’attendaient plus que nous pour commencer une soirée.

Le principe de ce cabaret immersif c’est d’arrêter le temps, de se retrouver dans un véritable boudoir. C’est ensuite de donner l’occasion au public de rencontrer des grands noms du burlesque.

Nous avons pu entendre Colette Collerette, effeuilleuse, artiste et performeuse burlesque belge nous parler d’elle, de la façon dont elle choisit ses costumes, comment elle élabore ses numéros. On lui a posé plein de questions, c’était passionnant.

Croquis de Colette Collerette par notre Léa Castor nationale

Le spectacle immersif, quand le spectateur devient acteur

Si tu es du genre à préférer te terrer dans un coin pendant un spectacle, le cabaret immersif va te secouer. Bien sûr, j’étais venue voir un spectacle et j’en ai vu un, grandiose.

Dans ce cabaret immersif, tu es tour à tour spectatrice mais aussi actrice, mise en scène par les performeuses (je ne me suis pas retrouvée en cache-tétons, je te rassure, tu peux y aller en toute sérénité).

Par exemple, on nous a un peu maquillé·es, on nous a appris des pas de danse (et boudiou que c’est pas évident). Et plein d’autres choses, mais je ne veux pas spoiler.

Un autre point que j’ai apprécié et que je ne retrouve que dans l’effeuillage burlesque : la spectatrice ou le spectateur a le droit de s’exprimer pendant une représentation, et c’est même fortement conseillé !

Face à une artiste qui joue avec moi, je l’encourage, je crie, j’applaudis, je veux en voir plus.

Au passage, dans le cadre d’un cabaret immersif, l’artiste n’a pas de lumière en pleine face mais voit au contraire le spectateur quasiment les yeux dans les yeux.

Alors je peux te dire que les encouragements ne sont jamais de trop.

Voir un spectacle burlesque avec son mec, une expérience passionnante

Je garderai un souvenir de cette soirée toute ma vie, j’ai vécu ma propre version de Minuit à Paris. C’était incroyable, festif, glamour, heureux, tout le monde était dingue !

Tout le monde, y compris mon mec, pour qui c’était le premier spectacle d’effeuillage burlesque.

Je lui ai demandé comment il s’est senti face à plusieurs femmes qui se sont mises nues devant lui à quelques centimètres.

Il m’a alors raconté qu’il s’attendait à être excité (de la teub, j’entends) mais non, il a été fasciné, hypnotisé, époustouflé. Et admiratif.

Pour ma part, je me suis découverte une petite pointe de jalousie que je ne me connaissais pas quand l’excellente Maud Amour lui a fait un peu de drague, avant que je désamorce le truc dans ma tête en me disant : c’est son personnage.

Deux minutes plus tard, on s’est retrouvé l’un à côté de l’autre à crier comme des petits loups face à elle et Colette Colerette, qui nous ont ravi·es de leur numéro.

C’était un beau moment de communion qui n’appartenait qu’à nous pour célébrer ces artistes et leurs univers. Plus largement, c’est le corps de ces femmes et leur liberté de prendre la parole à travers cet art, à leur façon, qui m’a touchée.

L’effeuillage burlesque, l’empouvoirement à l’état pur

À la fin du show, on a échangé avec les artistes. Elles nous ont expliqué combien l’effeuillage burlesque était une vraie prise de pouvoir et qu’on peut complètement qualifier de féministe.

Alison en a d’ailleurs beaucoup parlé lorsqu’elle s’est mise dans la peau d’une effeuilleuse.

Les artistes se mettent en scène toutes seules, jouent avec leur corps comme elles l’entendent. Elles s’amusent de ce pouvoir de séduction qui leur appartient et qui oscille entre jeu et humour.

Quand je les vois bouger, être aussi fortes, exprimer leur personnalité, leur charisme, je suis fière d’y avoir assister.

Toutes les infos sur le cabaret immersif « Confession d’une Showgirl »

Si t’es à Paris et que tu veux tester le Cabaret immersif où j’étais, je te mets juste ici le teaser pour que tu puisses mettre des images sur ce que je viens de te raconter.

TEASER NOUVEAU SPECTACLE - CABARET IMMERSIF - PARIS

Tu peux trouver toutes les infos et prendre tes places sur le site Olala Party.

T’es pas sur Paname mais tu veux partager d’autres spectacles d’effeuillage burlesque ou de cabarets immersifs qui sont par chez toi ? Écris ça dans les commentaires ! 

Tu connaissais le principe de cabaret immersif ? Est-ce que tu aimerais tester ?

À lire aussi : J’ai testé pour vous… la pole dance !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
1

Avatar de Syloene
16 mars 2018 à 11h12
Syloene
Bravo pour cette immersion. Perso, j'adore le burlesque car il permet aux femmes dites "généreuses" ( grosses d'apres certain.e.s) dont je fait partie de se réapproprier leur corps tout en prouvant à tout le monde qu'on peut être hyper sexy ( bonnes) même avec des kilos en trop
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Témoignages

Ivan Samkov / Pexels
Témoignages

Charlotte, 34 ans : « J’ai arrêté d’associer amour et couple »

Aïda Djoupa

03 fév 2023

1
Daria Pimkina / Unsplash
Règlement de comptes

Lina, 1 863 € par mois : « Par rapport aux gens de mon âge, je me considère dans la moyenne très haute »

Photographie prise par Madmoizelle
Témoignages

De 15 à 75 ans, des manifestantes racontent pourquoi elles se mobilisent contre la réforme des retraites

Aïda Djoupa

01 fév 2023

3
cocktail sans alcool
Témoignages

J’ai fait le Dry january et après un mois, mon foie peut faire revenir l’être aimé

Aïda Djoupa

29 jan 2023

17
photo personnelle de la témoignante
Témoignages

En tant que gitane, je cherche ma place dans la lutte antiraciste

Aïda Djoupa

28 jan 2023

19
Celib_Eden_V
Témoignages

Eden, 25 ans : « Quand je parle de polyamour, les gens sont refroidis »

Aïda Djoupa

27 jan 2023

1
zino de groot
Règlement de comptes

Assia, 2 318 € par mois : « Je ne comprends pas pourquoi je suis toujours dans le rouge »

Aïda Djoupa

26 jan 2023

22
Kinga Cichewicz / Unsplash
Témoignages

J’ai un trouble dissociatif de l’identité et je mène plusieurs vies, en toute autonomie

Aïda Djoupa

25 jan 2023

10
SEGP
Témoignages

« Je croyais que j’avais des besoins sexuels énormes » : le tabou du syndrome d’excitation génitale permanente

Aïda Djoupa

24 jan 2023

4
Pexels / George Milton
Témoignages

Vous avez des choses à dire à votre ex ? Participez à notre podcast sur les ruptures

Aïda Djoupa

23 jan 2023

Témoignages