Live now
Live now
Masquer
rickia young – the philadelphia inquirer
Actu mondiale

Aux États-Unis, l’histoire de Rickia Young montre que la police est prête à tout pour redorer son image

Frappée par la police, détenue sans motif, Rickia Young a obtenu des réparations de la part de la ville de Philadelphie. Mais son histoire montre aussi que l’institution policière est capable de tout pour tenter de se redonner une bonne image.

Rickia Young a obtenu justice. Cette jeune femme noire de 29 ans a obtenu deux millions de dollars de réparation de la part de la ville de Philadelphie.

Les faits remontent à octobre 2020. Alors que des manifestations avaient lieu dans toute la ville suite à l’assassinat de Walter Wallace Jr., un homme noir abattu par la police, cette aide-soignante a été sortie de son véhicule et battue par des policiers.

Une vidéo, devenue virale, montre des officiers se précipiter sur la voiture, briser les vitres, et l’emmener de force. Le seul tort de Rickia Young est visiblement d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment.

Elle a ensuite été emmenée menottée par la police et donc séparée de son fils qui était dans la voiture, ainsi que de son neveu de 16 ans lui aussi présent.

Single mom and her toddler petrified after viral police encounter during unrest

Quand la police manipule l’image

Avant que l’enfant ne soit retrouvé par sa grand-mère, une photo a été prise de lui, porté par une policière blanche. Photo qui a été postée quelques jours plus tard sur le groupe Facebook du National Fraternal Order of Police… en alléguant que l’enfant avait été sauvé par la police alors qu’il s’était perdu dans les émeutes.

« La seule chose qui comptait pour cette agente de police à ce moment là était de protéger cet enfant », pouvait-on lire dans le post.

Une photo parfaite (la policière est jeune, belle, blanche, protectrice, son regard est plein de compassion et de détermination) pour un storytelling parfait afin de redorer le blason de la police. Et qui évacue toutes les circonstances du drame et le fait que l’enfant s’est retrouvé seul à cause de l’intervention injustifiée des forces de l’ordre.

Le post a été supprimé, mais le mal était déjà fait, et la « belle histoire » du petit garçon secouru par la police s’est malgré tout répandue :

Justice pour Rickia Young

Presque un an après les faits, Rickia Young a eu gain de cause devant la justice. Deux policiers impliqués dans l’agression qu’elle a subi ont été renvoyés.

Très émue, Rickia Young s’est exprimée lors d’une conférence de presse : « Je n’oublierai jamais ce qu’ils nous ont fait cette nuit là », a-t-elle déclaré. « J’espère que les officiers responsables n’auront plus jamais l’occasion de faire ce qu’ils ont fait à quelqu’un d’autre »

Elle a aussi évoqué l’affaire de la fameuse photo et de ses lourdes conséquences. Car au traumatisme d’être molestée par la police, arrêtée sans aucune raison, s’ajoute celui d’avoir été accusée en tant que mère de négliger son enfant, une manipulation déshumanisante dans le but d’améliorer l’image de la police largement ternie par les affaires de violences et de racisme systémiques ces dernières années :

« Je veux que la NFOP soit tenue responsable pour ce qu’elle nous a fait, de m’avoir dépeinte comme ce genre de mère qui ne saurait pas ou qui se ficherait de savoir où est son enfant au milieu de ce chaos.

Nos blessures physiques vont guérir, mais la souffrance de voir les images de mon fils dans les bras d’une officière et ce commentaire horrible pour décrire cette photo, cela ne guérira jamais. Ils doivent être tenus responsables. »

Le combat de Rickia Young n’est donc pas terminé. Ses avocats ont entamé des poursuites contre l’organisation policière responsable de cette communication.

À lire aussi : Donc maintenant les flics passent du Taylor Swift pour qu’on ne puisse pas diffuser les vidéos de leurs actions ?

Crédit photo : The Philadelphia Inquirer (capture)

Les Commentaires
3

Avatar de Jesilma
19 septembre 2021 à 03h31
Jesilma
Aller jusqu'à mettre en scène un enfant après avoir arrêté sa mère... la propagande est grossière c'est absolument honteux...
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Actu mondiale
IVG-Pologne

Un an après, sans surprise, les Polonaises pâtissent de se voir privées d’accès à l’IVG

Eva Levy

20 oct 2021

Psychologie
Ariana Grande

Le très généreux geste d’Ariana Grande pour la Journée mondiale de la santé mentale

Eva Levy

13 oct 2021

Travail
grinko y unsplash – travail

L’Espagne tente la semaine de 4 jours, allez vamos on déménage

Body positive
Lena Dunham est victime de body-shaming grossophobe sur sa photo de mariage postée sur Instagram

Critiquée pour son poids sur ses photos de mariage, Lena Dunham rappelle que « minceur » ne rime pas toujours avec « bonheur »

Anthony Vincent

11 oct 2021

4
Actu mondiale
Portrait robot tueur zodiaque

Le tueur du Zodiaque aurait été identifié par un groupe d’anciens enquêteurs

Eva Levy

07 oct 2021

3
Actu mondiale
Protestation pour Kendall Tinoco

L’action puissante de lycéens et lycéennes au Texas pour défendre les droits d’une camarade trans

Eva Levy

06 oct 2021

2
Voyages
metro-londres-600

C’est officiel : votre carte d’identité ne sera plus suffisante pour un voyage au Royaume-Uni

Manon Portanier

01 oct 2021

14
Actu mondiale
sarah everard meurtre – duncan c

Le policier londonien qui a violé et tué Sarah Everard est condamné à perpétuité

Maëlle Le Corre

30 sep 2021

3
Féminisme
Banane – éjaculation – homme – agression

Le « terrorisme du sperme » prend de l’ampleur, de la Corée du Sud aux États-Unis

Féminisme
precarite-menstruelle-liban

20 euros le paquet de tampons : au Liban, la précarité menstruelle fait des ravages

Maud Le Rest

30 sep 2021

11

La société s'écrit au féminin