Live now
Live now
Masquer
rogue harry potter
Cinéma

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

L’interprète de Severus Rogue tenait des journaux personnels, où il écrivait ses pensées à propos de la saga Harry Potter. Avant la publication de ces journaux, des extraits exclusifs ont été dévoilés.

On n’arrive pas à faire le deuil. Pourtant, voilà six ans qu’Alan Rickman nous a quittés, emporté par un cancer du pancréas à l’âge de 69 ans.

Celui que l’on connaît avant tout comme l’interprète de Severus Rogue a laissé derrière lui de nombreux journaux intimes. Il y était régulièrement question d’Harry Potter. Une véritable mine d’or pour tout Potterhead.

Un livre sur les mémoires d’Alan Rickman

Au total, Alan Rickman a tenu un total de 26 journaux personnels, à partir de 1972. Ces carnets lui ont d’abord servi de pense-bête (l’acteur notait ses dates de rendez-vous, d’anniversaires ou encore des adresses).

Mais, en 1992, l’interprète de Severus Rogue s’est mis à écrire à propos de sa vie, de son travail d’acteur et en particulier de son rôle dans Harry Potter. Ces écrits, le grand public aura bientôt l’occasion de les découvrir en intégralité sous la forme d’un livre intitulé Madly, Deeply : the diaries of Alan Rickman (À la folie, profondément : les journaux d’Alan Rickman). Pour patienter avant sa publication, le Guardian a publié de nombreux extraits de ces journaux le 24 septembre.

rogue harry potter
© Warner Bros

« Va jusqu’au bout. C’est ton histoire. »

Dans les extraits publiés par le magazine, Alan Rickman évoque notamment sa rencontre avec J.K Rowling. En 2000, il écrivait : « Elle me donne nerveusement quelques aperçus du passé de Rogue. Lui parler, c’est parler à quelqu’un qui vit ces histoires, pas qui les invente. »

Au fil des années, l’acteur s’exprime à plusieurs reprises sur la qualité des films. En 2001, il écrit : « Le film ne devrait être vu que sur grand écran. Il acquiert une ampleur et une profondeur qui correspondent à la partition de John Williams. » En 2004, date de sortie d’Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban il confie à propos du réalisateur Alfonso Cuarón qu’il a fait un « travail extraordinaire ». « C’est un film très adulte, tellement plein d’audace et ne cesse de me faire sourire. »

L’année 2005 est marquée par une tragédie dans la vie de l’acteur : on lui diagnostique un cancer de la prostate. Son traitement lui fait douter de sa capacité à poursuivre la saga. Pourtant, quelques jours à peine après une lourde opération à l’hôpital, il écrit :  

« Finalement, oui au HP 5. La sensation n’est ni bonne ni mauvaise. L’argument qui gagne est le suivant : « Va jusqu’au bout. C’est ton histoire. »

Le 27 juillet 2007, Alan Rickman réagissait à la mort de son personnage :

« J’ai fini de lire le dernier livre de Harry PotterSeverus Rogue meurt héroïquement, Potter le décrit à ses enfants comme l’un des hommes les plus courageux qu’il ait jamais connu et appelle son fils Albus Severus. Ce fut un véritable rite de passage. La petite information de Jo Rowling il y a sept ans – ’Rogue aimait Lily (la mère de Harry Potter, NDLR)’ – m’avait donné un indice pour me faire attendre. »

Madly, Deeply : the diaries of Alan Rickman sera disponible le 18 octobre en Grande-Bretagne. En France, on ne connaît pas encore sa date de sortie.

À lire aussi : Voici à quoi devrait ressembler Voldemort pour être fidèle aux livres

Crédit de l’image à la Une : © Warner Bros

Les Commentaires
7

Avatar de Kettricken
29 septembre 2022 à 06h46
Kettricken
Un truc très con qui m'a toujours dit du bien de Rickman, c'est son amitié durable avec Emma Thompson. Outre le fait qu'elle m'est sympathique (même si je ne connais rien d'elle), je trouve qu'un homme capable d'avoir de vraies amitiés avec des femmes, c'est un vrai green flag
@Aalya
Contenu caché du spoiler.
10
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Cinéma

will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

1
Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

5
babylon paramount
Pop culture

Babylon : après La La Land, une bande-annonce grandiose et épuisante pour le nouveau Damien Chazelle

Maya Boukella

29 nov 2022

emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

saint omer 1
Cinéma

Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop

Maya Boukella

23 nov 2022

avatar 2
Cinéma

« Avatar 2 : la voie de l’eau » promet d’être somptueux et immersif

Maya Boukella

22 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin