Live now
Live now
Masquer
roger kisby head
Cinéma

Des acteurs porno comme on ne les a jamais vus

01 juin 2015 4
Roger Kisby a photographié des acteurs et actrices porno d’une façon un peu particulière par rapport à la manière dont nous les percevons habituellement.

Que peut-on entendre par « des acteurs porno comme on ne les a jamais vus » ?

On peut s’imaginer qu’un médecin sans scrupule a mis en ligne, voire même vendu au plus offrant, des clichés de leur dernière coloscopie ? Non.

Est-ce que ce sont des photos dans lesquelles on les voit faire une pyramide de pompom girls uniquement vêtus de chaussons en forme de pandas ? Non plus.

Dans cette série de photographies signées Roger Kisby, on voit des acteurs et actrices porno connu•es du haut du crâne jusqu’aux épaules. Le rendu de Head, ce sont de très beaux portraits qui rappellent, au cas où certain•es l’auraient oublié, que les comédien•nes sont loin de n’avoir que des jolis corps.

Ce sont des photos très sobres (relayées par Slate) prises par le photographe en parallèle de l’AVN Adult Entertainment Expo qui a eu lieu, comme à l’accoutumée, en janvier et à Las Vegas cette année. C’est le plus grand salon professionnel sur l’industrie pornographique où ces têtes connues de l’industrie étaient présentes. Roger s’y isolait avec un acteur ou une actrice porno pour les photographier comme ils ne le sont que rarement. Sur Slate (qui linke également une autre série de photos moins safe for work où les acteurs et actrices posaient dans leur chambre d’hôtel), on apprend que son souhait d’obtenir un rendu naturel n’était pas chose aisée :

« Kisby voulait que les acteurs/actrices aient l’air le plus naturel possible, alors il leur a simplement demandé de regarder la caméra et de réfréner leur sourire. Mais il a vite réalisé que c’était une requête plus difficile qu’il ne l’imaginait.

« Ils ont une certaine façon habituelle d’être shooté•e. Ils ont une expression un peu porn – les yeux sexy et la moue boudeuse. » »

Quoiqu’il en soit, ce qu’il a réussi à obtenir est tout à fait fantastique.

Les Commentaires
4

Avatar de Solstice
16 mars 2015 à 21h46
Solstice
Je trouve ce projet très très cool. Le porn a ce côté très déshumanisant (je parle ici du porn classique et non de l'alternatif féministe) et je trouve vraiment sympa de les voir ainsi, c'est une super idée !
(Par contre je le connaissais pas mais Lexington Steele, ouhlàlàlà. uppyeyes: Il a un de ces regards !)
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
l’origine du mal

Thriller imprévisible, L’Origine du mal est le meilleur film au cinéma cette semaine

Maya Boukella

05 oct 2022

Cinéma
novembre david koskas

Novembre : le film sur les attentats de 2015 avec Jean Dujardin est à l’affiche

Maya Boukella

05 oct 2022

14
Cinéma
incroyable mais vrai gaumont

Quentin Dupieux : la bande-annonce de Fumer fait tousser est aussi délirante que son casting

Maya Boukella

04 oct 2022

Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12

La pop culture s'écrit au féminin