Live now
Live now
Masquer
feminisme-droitdesfemmes-footfeminin-euro-féminin-football-france-
Actu en France

72% des Français aimeraient voir plus de sport féminin à la télévision, mais on en est encore loin

Malgré l’appétence des Français pour le sport féminin à la télévision et les records d’audience de la Coupe du monde féminine de 2019, la parité est loin d’être effective sur nos écrans. L’Euro féminin 2022, qui débute aujourd’hui, bousculera-t-il enfin les préjugés ?

Coup d’envoi de l’Euro féminin de football ce 6 juillet 2022 ! Bonne nouvelle, vous pourrez suivre les matchs à la télévision car ils seront intégralement diffusés par les chaînes du groupe TF1. Nombre d’entre nous sommes déjà ravi(e)s… Car l’appétence des Français pour le sport féminin ne cesse d’augmenter ces dernières années.

Pour preuve, 55% des Français assurent suivre le sport féminin à la télévision et 72% aimeraient même qu’il y en ait plus, selon un récent sondage réalisé par le groupe TF1 avec le magazine Causette. Toutefois, pour 85% des sondés, les médias invisibilisent encore trop souvent les manifestations sportives féminines sur nos écrans.

Seulement 19% du temps d’antenne dédié aux sports est consacré aux sportives…

Le temps d’antenne consacré au sport féminin est donc loin d’être paritaire. D’après des chiffres datant de 2021, révélés par le CSA et le ministère des Sports, seulement 19 à 20% du volume horaire total consacré par les chaînes au sport est dédié aux sportives.

Un chiffre, certes en augmentation – la durée d’écran réservée à la couverture des manifestations féminines a progressé de 248% entre 2011 et 2019 – mais toujours peu convaincant. Mais alors pourquoi la médiatisation du sport féminin garde-t-elle trois passes décisives de retard ?

Question de préjugés… et d’argent

Ce retard réside d’abord dans des préjugés qui ont toujours la peau dure : « Les femmes sont moins bonnes que les hommes », « Leurs compétitions sont moins impressionnantes, moins intéressantes », et on en passe. Si vous n’avez jamais entendu ces commentaires autour de vous lorsque l’on aborde le sujet du sport féminin, c’est que nous ne vivons pas sur la même planète (du moins en France).

Sans surprise donc, notre société et son système patriarcal s’accrochent encore à de nombreux stéréotypes sur les femmes et le sport. L’histoire du haut niveau féminin en a longuement souffert, et peine encore à s’en libérer.

D’autant plus que les chaînes de télévision, même en 2022, redoutent encore et toujours que le sport féminin mobilise une audience plus faible que pour les hommes. Comprenez, moins de spectateurs, c’est aussi moins d’argent pour la chaîne. CQFD. Pourquoi, au regard de ce constat, prendre le risque de mettre en lumière des femmes lorsque le sport masculin génère déjà des milliards ?

Et le cercle vicieux ne fait que commencer : si on pense qu’il n’y a pas de public, il n’y a pas de diffusion, et donc pas de visibilité. Sans visibilité, peu de fans, et donc peu d’argent pour les clubs qui ne peuvent donc pas faire d’investissement… pour les fans. Vous suivez encore ?

Pourtant la coupe de Monde de foot féminine en 2019 qui a sacré l’équipe des États-Unis portée par Megan Rapinoe, a démontré tout le contraire. Il en a été de même lorsque nos joueuses nationales étaient sur le terrain : à chaque prestation des Françaises (et pas que !), les records d’audience se sont enchaînés. La finale est même devenue le programme le plus regardé de l’année, avec 1,2 milliard de téléspectateurs. Et un véritable engouement s’est créé autour des joueuses de Corinne Diacre, jusqu’à leur sortie en quart de finale par les Américaines. « Tous derrières les bleuES ! » a-t-on pu lire, sur les réseaux sociaux notamment.

feminisme-droitdesfemmes-footfeminin-euro-féminin-football-france-femme
La numéro 10, Clara Matéo © Anthony Bibard/FEP/ICON SPORT – FFF

Plusieurs manifestations féminines à suivre en 2022 à la télévision

Mais que faudrait-il faire alors, pour que le sport féminin s’instaure durablement et équitablement sur nos écrans ? Pour rappel, durant des années, les seuls temps d’antenne consacrés aux sportives étaient dédiés aux participantes aux championnats mixtes, comme les Jeux Olympiques ou encore les tournois de tennis.

L’avènement des manifestations sportives exclusivement féminines est particulièrement récent, laissant enfin aux femmes la capacité à se faire leur place, peu à peu. Et l’année 2022 n’a pas dit son dernier mot.

L’Euro féminin de football se tiendra jusqu’au 31 juillet et sera diffusé par les chaînes du Groupe TF1. Rebelote, en octobre 2022 pour la Coupe du monde de rugby femmes et un mois plus tard, pour l’Euro féminin de handball.

Et ce n’est pas tout (et ça nous met en joie) : vous pourrez également suivre la toute première édition du Tour de France femmes à partir du 24 juillet 2022 sur les chaînes du groupe France Télévisions. Qui sera le maillot jaune ? Mystère. Une chose est sûre : ce sera une femme, enfin, une sportive reconnue à son juste niveau. Et cela nous réjouit. Tout simplement.

À lire aussi : Le pari du constructeur automobile Alpine pour plus de femmes en F1

Image en Une : © Anthony Bibard/FEP/ICON SPORT – FFF

Les Commentaires
1

Avatar de Guerriere-75
6 juillet 2022 à 15h02
Guerriere-75
je trouve que le sport Féminin doit être diffusé comme le sport Masculin
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu en France

Actualité mode
Deux femmes en train de déplier des vêtements pexels-polina-tankilevitch-5585849

Le gouvernement français envisage 5 mesures pour des vêtements plus durables et contre le gaspillage

Anthony Vincent

30 sep 2022

1
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Actu en France
Charles Deluvio / Unsplash

Le premier rapport parlementaire sur le porno en France s’appelle l’enfer du décor, et ses constats sont glaçants

Aïda Djoupa

30 sep 2022

14
Actu en France
[Site web] Visuel horizontal Édito (28)

Dominique Boutonnat, patron du cinéma français, sera jugé pour agression sexuelle sur son filleul

Maya Boukella

30 sep 2022

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

24
Actu en France
Affaire PPDA, des plaintes s’ajoutent, mais l’impunité continue

Affaire PPDA  : les plaintes pour violences sexuelles s’accumulent, mais l’impunité persiste

Anthony Vincent

21 sep 2022

Actu en France
Corinne Masiero s’exprime sur l’inceste, au micro de France Inter

Corinne Masiero sur l’inceste : « C’est sous couvert d’amour qu’on t’agresse »

Anthony Vincent

20 sep 2022

1
Actu en France
Capture d'écran de « L'Œil du 20h » France 2.

Vous souffrez d’un cancer ? « Arrêtez votre chimio », rétorque la naturopathe controversée Irène Grosjean

Anthony Vincent

14 sep 2022

13
Actu en France
adrien quatennens

Le député LFI Adrien Quatennens visé par une main courante pour violences contre son épouse

Daronne
education-sexuelle-ecole

Parler de sexualité à l’école, c’est une obligation, n’en déplaise à Eric Zemmour

Chloé Genovesi

13 sep 2022

2

La société s'écrit au féminin