L’équipe des Bleues pour la Coupe du Monde féminine a été dévoilée

Alors que la Coupe du Monde de football féminine promet de changer notre regard sur les joueuses professionnelles, la sélectionneuse des Bleues vient de dévoiler la composition de l'équipe de France qui foulera dans un mois le gazon du Parc des Princes.

L’équipe des Bleues pour la Coupe du Monde féminine a été dévoilée

À un mois de la Coupe du monde féminine de football, la sélectionneure de l’équipe des Bleues vient de dévoiler la liste des 23 joueuses qui représenteront la France.

L’équipe des Bleues pour la Coupe du Monde féminine

Nommée à la tête des Bleues en août 2017, la Corinne Diacre est un modèle de persévérance dans le milieu professionnel du football.

La sélectionneuse a profité du 20h de TF1 pour donner de la visibilité à cette annonce qui marque un tournant dans l’intérêt que les spectateurs vont avoir pour la Coupe du Monde féminine.

La Coupe du Monde de football, un grand événement pour la reconnaissance des Bleues

La France accueillera entre le 7 juin et le 7 juillet 2019 des dizaines de matches à Paris, Lyon, Rennes, Le Havre, Valenciennes, Reims, Grenoble, Nice et Montpellier.

Le match d’ouverture se jouera le 7 juin entre les Bleues et la République de Corée au Parc des Princes de Paris.

De nombreuses personnalités du monde sportif identifient déjà cette Coupe du Monde comme un tournant dans la reconnaissance des joueuses professionnelles.

Et pour cause : en 2019, les footballeuses comme leurs comparses sportives dans de nombreux domaines souffrent d’un manque de visibilité et de moyens criant, en comparaison à leurs homologues masculins !

Dis-moi tout : est-ce que cet événement t’enthousiasme ? Qu’en attends-tu ?

Marie Camier Théron

Marie Camier Théron

Marie est responsable des événements pour madmoiZelle et Rockie. Elle prend parfois le clavier pour écrire sur la société numérique et la culture japonaise.

Tous ses articles

Commentaires

Gabelote

@Nastja il faut dire aussi que les niveaux de rémunération sont tellement plus bas pour les féminines (que ce soit en club et pour le mondial). L'écart est tel que les comportements s'en ressentent peut-être.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!