Live now
Live now
Masquer
james-bond-personnages-feminins
Cinéma

50 ans de James Bond girls, de la belle plante à la femme forte

Salto, la plateforme de streaming made in France, vous propose de (re)voir la collection James Bond à l’occasion de la sortie de Mourir peut attendre. De quoi observer l’évolution des James Bond girls à travers le temps !

Mourir peut attendre aurait dû sortir il y a 8 millions d’années (on exagère à peine) et il est enfin en salles pour notre plus grand bonheur. Avec la pandémie, le nouveau volet des aventures truculentes du gentleman killer a été maintes fois repoussé et n’est sorti que le 6 octobre.

La plateforme Salto, à qui l’on doit de superbes avant-premières télévisées ainsi qu’un catalogue pluriel et somptueux, prouve une nouvelle fois qu’elle colle à l’actualité en mettant en ligne les 24 films James Bond.

L’occasion rêvée pour se replonger dans l’univers de la saga et d’observer combien les figures féminines y ont changées.

Jusqu’à Casino Royale, les femmes étaient souvent le faire-valoir de James Bond

© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved
© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved

Si vous avez moins de 20 ans, pour vous, James Bond c’est surtout Daniel Craig. En effet, depuis 2006, c’est l’acteur âgé aujourd’hui de 53 ans qui enfile le costume (trop serré) de l’agent 007.

Mais avant lui, plusieurs acteurs exceptionnels se sont pliés à l’exercice : George Lazendy, Sean Connery, Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan.

Ce sont eux, tous ensemble, qui incarnent l’esprit du personnage créé par Ian Fleming en 1952. Ce sont eux aussi que vous pouvez d’ores et déjà retrouver sur la plateforme Salto dans leur entièreté.

Oui mais voilà, parler des hommes de la saga sans évoquer les femmes, ce serait non seulement parfaitement anti-féministe mais aussi complètement à côté de la plaque.

Car les James Bond girls sont un sujet à part entière dans les films inspirés des romans de Ian Fleming.

Et pour cause, elles y sont très présentes, et jusqu’à il y a peu, ça n’était pas forcément pour les bonnes raisons.

En effet, si l’on regarde un peu en arrière, les James Bond girls — ne serait-ce que leur appellation vous donne un indice sur le fait qu’elles n’ont longtemps été dans les intrigues que le faire-valoir de la virilité et de la suprématie présumée de celui qui a parfois été leur bourreau — ont longtemps été de simples objets de fantasme, parfaitement réifiées et évoquer essentiellement pour leur plastique.

Tour à tour amantes, espionnes ou criminelles missionnées pour éradiquer l’agent 007, elles sont surtout un prétexte aux scènes d’amour du héros, sans que les scénaristes se soient donné la peine de les polir d’une réelle profondeur ou d’une ambivalence auxquelles elles auraient droit.

Également, elles ont généralement entre 20 et 30 ans, à savoir une bonne dizaine d’années de moins que James Bond, perpétuant le message selon lequel il est glamour de séduire des jeunes femmes et de les manipuler à coups de charme pour obtenir ce qu’on veut d’elles.

Cela dit, depuis une quinzaine d’années, les choses (enfin certaines) ont un peu changé. Pour le mieux.

Les femmes, souvent puissantes dans les James Bond

© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved
© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved

D’abord, il faut préciser que les personnages féminins dans James Bond n’ont pas, historiquement, été écrit UNIQUEMENT de manière archaïque.

En effet, les femmes, en dépit des mœurs des années où ont été tournés les premiers films (c’est à dire dans les années 60), notamment dans les James Bond campés par Sean Connery, n’étaient pas femmes au foyer mais bel et bien des femmes aux professions dangereuses, capables de se battre aussi bien (ou presque) que James Bond.

Mais les Pussy Galore et autres Honey Rider n’échappaient tout de même pas à certains clichés, étant condamnées au manque de nuance éternel des James Bond girls.

Toutefois, depuis 2006, force est de constater que les personnages féminins sont éminemment plus intéressants !

2006 rappelez-vous, c’est l’année de l’excellent (le meilleur James Bond d’après nous) Casino Royale.

Et si le pauvre personnage campé par Caterina Murino ne parvenait pas à se dépêtrer de l’image éternelle de la James Bond girl avec qui couche l’agent 007 sans avoir droit à une once d’histoire personnelle ou d’intelligence, il n’en allait pas de même pour le personnage qui a révolutionné la saga : Vesper Lynd, emmenée par Eva Green.

Casino Royale, un tournant pour les personnages féminins dans James Bond

© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved
© 1962-2021 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and related James Bond Trademarks are trademarks of Danjaq, LLC. All Rights Reserved

En effet, ce personnage désarçonne immédiatement James Bond par sa finesse d’esprit, son franc-parler, sa clairvoyance (et sa beauté quand même hein, ça reste un James Bond). Mais ça n’est pas tout !

Vesper Lynd n’est pas qu’une femme fatale intelligente et puissante, elle est aussi capable de sensibilité et ne supporte pas la violence dont elle est témoin, après une partie de poker particulièrement haletante.

Complexe, humaine, plurielle et profonde, Vesper Lynd marque un vrai tournant dans les figures féminines de James Bond, d’autant plus qu’elle est LA femme dont tombe franchement amoureux l’agent 007, jusqu’à lui faire relativiser ses choix de vie (il était temps).

Depuis, s’il y a bien sûr eu des petites irrégularités — une saga avec de nouveaux scénaristes, réalisateurs et globalement équipes de tournage ne peut pas être constante dans sa qualité — la saga a fait un sérieux bond en avant.

Notamment avec l’évolution du personnage de M, campé pendant 7 films par Judi Dench, qui semble d’abord correspondre au cliché de la femme cheffe froide, qui abuse de son autorité, avant de se pourvoir de nuances superbes et bienvenues dans Skyfall, où l’on apprend à connaître l’humaine derrière la cheffe.

Mourir peut attendre, une féministe au scénario

Et cette année plus que jamais, l’écriture des personnages féminins dans James Bond est au cœur du débat.

En effet, Daniel Craig a décidé de raccrocher avec la saga, laissant le champ libre à un nouvel acteur. La question suivante s’est donc posée : et si une femme enfilait ce costume ?

Un débat qu’on vous a expliqué sur Madmoizelle, et qui pour l’instant s’efface derrière la sortie événement de Mourir peut attendre.

Un film qui a d’ailleurs misé sur des personnages féminins plus denses, notamment avec la présence de Lashana Lynch, qui enfilera pour un temps le costume de l’agent 007 (il s’agira de la première femme à le faire), mais ça n’est pas tout.

Le féminisme s’impose surtout de l’autre côté de l’écran, cette année. En effet, la scénariste, actrice et showrunneuse Phoebe Waller-Bridge, connu pour ses créations éminemment féministes dont Fleabag, a prêté main forte à l’écriture de ce nouveau volet.

Ce qui, on en doute pas, doit donner de nouvelles couleurs à cet épisode. Vérifiez-le par vous-mêmes en salles !

Voici la liste des James Bond à retrouver sur Salto

En attendant, et si vous n’êtes pas très calée concernant la chronologie des films de la franchise, voilà la liste des films que vous pourrez déguster par ordre chronologique (ou dans le désordre, vous faites bien ce que vous voulez) :

  • Dr No (1962)
  • From Russia With Love (1963)
  • Goldfinger (1964)
  • Thunderball (1965)
  • You Only Live Twice (1967)
  • On Her Majesty’s Secret Service (1969)
  • Diamonds Are Forever (1971)
  • Live And Let Die (1973)
  • The Man With The Golden Gun (1974)
  • The Spy Who Loved Me (1977)
  • Moonraker (1979)
  • For your Eyes Only (1981)
  • Octopussy (1983)
  • A View To A Kill (1985)
  • The Living Daylights (1987)
  • Licence To Kill (1989)
  • Goldeneye (1995)
  • Tomorrow Never Dies (1997)
  • The World Is Not Enough (1999)
  • Die Another Day (2002)
  • Casino Royale (2006)
  • Quantum of Solace (2008)
  • Skyfall (2012)
  • Spectre (2015)

Voilà, désormais vous êtes absolument incollables sur la collection James Bond. Enfin sur le papier ! Il ne vous reste plus qu’à passer à la pratique sur Salto.

Toute la collection James Bond est sur Salto

À lire aussi : L’une des meilleures séries du printemps est sur Salto, et elle ne ressemble à aucune autre

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
the-batman-robert-pattinson

On l’aura attendue, cette bande-annonce de The Batman, mais ça valait le coup

Alix Martineau

18 oct 2021

9
Revues de films
dernier-duel-jodie-comer

Le Dernier duel, la fresque médiévalo-féministe de Ridley Scott, mérite-t-elle tout ce foin ?

Kalindi Ramphul

15 oct 2021

9
Cinéma
l-evenement-audrey-diwan-bande-annonce

L’Événement, le film d’Audrey Diwan sur l’avortement clandestin, a sa bande-annonce

Kalindi Ramphul

14 oct 2021

Cinéma
le-consentement-vanessa-springora-film

Le Consentement, le livre choc sur l’affaire Matzneff, va être adapté en film

Kalindi Ramphul

13 oct 2021

5
Cinéma
titane-film

Le furieux Titane représentera la France aux Oscars 2022

Kalindi Ramphul

13 oct 2021

Cinéma
scream trailer format vertical

Hello Sidney : ça y est, revoilà Scream pour un 5ème volet

Maëlle Le Corre

12 oct 2021

3
Cinéma
Cillian Murphy

Christopher Nolan réembauche un de ses acteurs fétiches dans Oppenheimer, son prochain film

Eva Levy

11 oct 2021

Cinéma
tilda-swinton-film-fincher-netflix

David Fincher est de retour avec tout ce qu’on aime : des meurtres et Tilda Swinton

Kalindi Ramphul

11 oct 2021

Cinéma
chalamet-wonka

Voilà à quoi ressemble Timothée Chalamet en Willy Wonka !

Sylsphée Bertili

11 oct 2021

Cinéma
cats-film-compositeur

Traumatisé par la nullité du film Cats, le compositeur de la comédie musicale a dû acheter un chien thérapeutique

Kalindi Ramphul

08 oct 2021

4

La pop culture s'écrit au féminin