Live now
Live now
Masquer
deguisement-momie
Parentalité

3 idées de costumes d’Halloween pour les enfants, quand on a la flemme

Votre enfant vous réclame un costume pour la fête la plus naze de l’année ? Pas de panique, on vous équipe pour trois fois rien.

Halloween, ce n’est pas franchement votre truc. Ou peut-être que oui, au fond, on ne se connait pas. Mais pour votre enfant, issu de la génération… Z ? W ? Je sais plus, j’ai perdu le compte, bref pour votre gamin né après 2015, Halloween, c’est THE évènement de l’année. Parce qu’on peut manger des bonbons alors que ce n’est même pas un jour d’anniversaire, parce qu’on joue à se faire peur, et surtout parce qu’on peut se déguiser, en à peu près tout et n’importe quoi.

Mais qui dit se déguiser, dit déguisement. Oui je sais, c’est d’une logique imparable. Mais comment fait-on lorsque l’on est un parent qui a la flemme de coudre un truc digne de ce nom, ou quand on ne veut pas, ou ne peut pas, dépenser du budget dans un truc made in China, ou encore quand on a les talents de maquillage d’une loutre sous ecstasy ? Eh bien, on lit Madmoizelle, et on prend des notes.

1 – Le déguisement du fantôme, la valeur sûre

Premier déguisement, le plus simple : le fantôme. Pour le réaliser, il vous suffira de trouver un vieux drap blanc, et de le mettre sur la tête de votre cher chérubin. Une fois que vous avez centré le drap au sommet de son crâne, demandez-lui de fermer les yeux, et dessinez deux cercles avec un feutre, à l’endroit où se trouvent ses yeux.

Enlevez le drap ensuite, trouvez des ciseaux qui coupent (c’est mieux) ou un cutter si vous n’avez pas deux mains gauches comme moi et que vous pouvez manipuler ce genre d’objets sans finir obligatoirement aux urgences, et hop, faites deux petits trous.

C’est fait ? Eh bien voilà, votre costume est prêt, vous n’avez qu’à le coller sur la tête de votre enfant et roulez jeunesse, c’est parti pour la grosse teuf.

deguisement-fantome
bonvoyage_camille sur Instagram

2 – Le déguisement de Minions, le plus recyclé

Vous connaissez les Minions ? Mais si, ces petits machins jaunes avec des voix cheloues, les potes de Gru dans le film d’animation Moi, moche et méchant… Bon, les Minions ont d’ailleurs eu tellement de succès qu’ils ont même eu leur propre film, au grand désespoir de nombreux parents.

Eh bien, si votre môme se marre en disant « Bananaaaa » et qu’il adore faire des bruits de pets avec sa bouche, pourquoi ne pas le déguiser en Minion ? Pour cela, rien de plus simple si vous avez un peu d’outfit à la maison : une salopette en jean, un tee-shirt jaune en dessous, et une grosse paire de fausses lunettes. Voilà, c’est tout ! Ne me remerciez pas, c’est avec plaisir.

deguisement-minion
angeledavbel sur Instagram

3 – Le déguisement de momie, le plus hygiénique

Si vous n’êtes pas plus inspirée que ça par les deux précédents déguisements, que diriez-vous du bon vieux déguisement de momie ? Pour cela, rien de plus simple : soit vous avez des vieilles bandes pour les entorses et les foulures qui trainent, et vous enroulez l’intégralité de votre enfant dedans, soit vous découpez des bandes dans un vieux drap, et vous faites la même chose.

Laissez-lui tout de même une ouverture aux yeux, au nez et à la bouche, ça serait bête que l’héritier passe l’arme à gauche parce que vous avez oublié de le laisser se ventiler.

Ah, et n’oubliez pas de lui mettre un tee-shirt blanc en dessous, comme ça, c’est plus opaque ! Ensuite, demandez à votre enfant de marcher de la même façon que lorsqu’il se lève le matin des jours d’école et hop, le tour est joué !

deguisement-momie
Pexels

Allez, à la prochaine pour un nouveau numéro de « Vis ma vie de mère flemmarde » !

À lire aussi : Voici 4 idées de recettes effrayantes à faire avec vos enfants pour Halloween

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Parentalité

Lingerie

Comment porter sa lingerie apparente pour sublimer ses tenues avec style ?

Humanoid Native
Source : Mikhail Nilov / Pexels
Témoignages

Maman lesbienne et asiatique, j’écris des livres jeunesse inclusifs pour montrer d’autres modèles à mon fils

[Site web] Visuel vertical Édito (1)
Daronne

Un an plus tard : Comment parler de la guerre en Ukraine aux enfants ?

Crédit : Pexels / Pixabay
Daronne

Crise des urgences pédiatriques : comment en est-on arrivé là ?

19
Saint-Vale
Daronne

Saint-Valentin : comment la fêter en couple… avec ses enfants dans les pattes ?

3
chrissyteigen
Parentalité

Chrissy Teigen partage une photo décomplexante pour les mères, et ça fait du bien

15
mere-enfant-soleil-600
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

10
rachel-emma-friends
Parentalité

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Ça suffit, oui ?

30
enfant-reponse-question
Parentalité

Voici une liste de questions à poser à votre enfant pour qu’il raconte sa journée d’école

8
workin-moms-serie-600
Parentalité

« Lochies », « tranchées »… petit lexique à l’usage des nullipares pour comprendre leurs potes parents

1

Pour les meufs qui gèrent