Live now
Live now
Masquer
image du film d'animation japonais Ride your wave
Voyages

3 choses que j’ai apprises sur le Japon en regardant Ride Your Wave

Ce mercredi 1er septembre, vous pourrez retrouver au cinéma Ride Your Wave, le dernier film du maître japonais de l’animation Masaaki Yuasa. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’empire du Soleil-Levant !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de vous pitcher Ride Your Wave, qui retrace l’histoire d’amour d’Hinako et Minato.

La première, une jeune fille, prend la décision d’emménager dans une cité balnéaire, sur la côte Pacifique du Japon, afin de pouvoir y suivre des études d’océanographie. Lors d’un incendie, elle rencontre Minato, un jeune pompier. 

Au fur et à mesure des rendez-vous, ils tombent très vite amoureux, et surtout ils se complètent. Minato apporte une certaine stabilité à Hinako, et lui fait prendre confiance en elle, tout en lui apprenant à apprécier la bonne cuisine.

Quant à Hinako, l’eau et surtout l’océan sont sa passion : elle met un point d’honneur à surfer le plus souvent possible. Elle convainc Minato d’apprendre à aimer le sport de glisse. Malheureusement, très vite, Minato disparaît… et la seule façon pour Hinako de retrouver l’élu de son cœur, c’est l’eau ! Garder contact avec l’être aimé à travers une boule de cristal, c’est surcoté, après tout.

RIDE YOUR WAVE - Bande-annonce VOST

Suivre cette aventure onirique nous enseigne certains éléments sur la culture japonaise. En voici trois que j’ai découverts grâce à Ride Your Wave au cinéma !

Il existe des dizaines de façon de cuisiner l’omelette

Dans Ride Your Wave, pour chaque scène de repas, les personnages se délectent d’omelettes sous différentes formes, ce qui peut être assez surprenant d’un point de vue occidental.

Dès le premier quart d’heure du film, tel Mary Poppins, Minato sort un petit réchaud de son sac et prépare ni plus ni moins des sandwichs à l’omelette sur la plage ! Un peu plus tard, Hinako explique que dans sa famille, « L’omelette au riz a toujours été un festin ».

Deux manières de déguster l’omelette plutôt absente dans notre gastronomie française… L’occasion de se demander s’il existe d’autres manières de se délecter de « ​​tamagoyaki» — le terme pour dire omelette, qui signifie tout simplement oeufs cuits ?

Et bien oui, mise à part ces deux préparations, on apprend sur le site Japan Centre qu’il existe une omelette pour chaque situation au Japon ! En voici deux autres :

  • En période de canicule (pas comme cet été 2021, donc), le umaki est vraiment conseillé. Il s’agit d’une omelette à l’anguille qui peut se manger froide.
  • Pour les grandes occasions, les crêpes d’omelette seront idéales pour emballer des légumes, de la viande ou autres garnitures.

Comme quoi dans la vie, tout peut être prétexte à manger des œufs !

How to Make Umaki (Japanese Eel Rolled Omelette) Recipe う巻きの作り方 レシピ

Le surf au Japon, c’est du sérieux

L’eau tient une place très importante dans la fresque romantique qu’est Ride Your Wave, c’est elle qui aidera Hinako à se reconstruire. Mais cet élément a également une grande importance pour l’île nippone.

Depuis des années, et depuis la catastrophe nucléaire Fukushima, la conscience écologique des Japonais n’a cessé de croître. Dans le même temps, la culture du surf, à contre-courant de la vie trépidante des mégalopoles japonaises, s’y est développée.

3 choses que j’ai apprises sur le Japon en regardant Ride Your Wave

Mais attention : rien à voir avec la version californienne ! Faire du surf au Japon peut devenir presque religieux. Le respect de son corps et de l’océan est primordial — les équipements de surf, par exemple, y sont souvent écoresponsables.

Malheureusement, le surf reste un sport de luxe — déjà parce qu’il faut une voiture pour s’échapper des mégalopoles, et ensuite parce que vivre à l’océan n’est pas donné. De ce fait, si vous vous baladez sur les côtes nippones, vous y croiserez davantage de sexagénaires en combi néoprène que de jeunes au teint hâlé, à la chevelure éclaircie par le soleil !

Il n’y a pas que le thé : le café dans la gastronomie japonaise

« Savais-tu que le café gonfle parce qu’il libère du CO2 ? Il se libère juste après la torréfaction. Après avoir été moulu, le café en libère encore puis cesse de gonfler. »

Cette citation est directement tirée de Ride Your Wave, car le rêve de Minato est d’ouvrir son propre café. C’est à se demander si Masaaki Yuasa, le réalisateur, ne serait pas un grand amateur de café lui-même…

C’est après la Seconde Guerre mondiale que la culture du café s’est installée dans l’Empire japonais. Une histoire très récente, donc : les premiers « cafés » au sens français du terme n’ont ouvert sur le territoire que dans les années 1990 ! Ce qui est assez effarant quand on apprend dans un article du Point que le Japon est le troisième importateur de café au monde, après les États-Unis et l’Allemagne. 

Une barista japonaise, Miki Suzuki, explique très simplement :

« Le fait que la culture du thé existait déjà a aidé le Japon à apprécier le café en tant que produit de luxe. Les Japonais ont un palais extrêmement sensible et savent repérer de subtiles différences de goût ».

À quand une cérémonie du café ?

Cérémonie du thé - MCJP

Rendez-vous dans les salles le 1er septembre pour verser une petite larme devant la belle histoire de Hinako et Minato dans Ride Your Wave. Au-delà des émotions, vous pourrez toujours saliver devant les préparations aux oeufs très bien représentées à l’écran, ou avoir les yeux qui brillent devant des prestations de surf impeccables !

À lire aussi : Ce film poétique met à l’honneur la cérémonie du thé japonaise

Les Commentaires
5

Avatar de Sophie CY
6 septembre 2021 à 09h48
Sophie CY
Alors je ne veux pas dire mais bon la conscience écologique qui se développe au Japon on repassera... C'est pas vraiment à l'ordre du jour. Désolée mais c'est faux. On est pas très avancé dans ce domaine. On est toujours au stade du sur-emballage sans queue ni tête pour ne citer que ce point en exemple.
Il y a des choses formidables au pays du soleil levant, et on peux en écrire des pages, mais l'écologie il reste beaucoup de chemin et d'éducation des consciences. (Et je ne dis pas que c'est beaucoup mieux en France loin de la, ça se saurait).
@MokaChou je n'ai jamais été au Japon, mais parmi les recherches que j'ai pu faire la communauté de surfeur japonaise essaye de faire des efforts de ce côté là. Après je ne mets pas l'entièreté du pays dans le même sac
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Voyages

Food
Recette du houmous

La recette facile du houmous maison pas cher, végan et plein d’ail

Clemence Bodoc

22 sep 2021

22
Féminisme
Galanterie – couple – sexisme

Le spectre de la galanterie hante encore les rapports hétérosexuels

Tech
le smartphone OnePlus Nord 2 5G
Sponsorisé

Enfin un smartphone chargé entièrement en 20 minutes !

Vis ta vie
fa-barboza-unsplash sad woman

« Je me suis sentie très seule, presque abandonnée » : comment j’ai survécu à ma fausse couche

Mayaserana

21 sep 2021

130
Santé
comment-mettre-un-tampon

Voici comment mettre et enlever un tampon, parce qu’il n’y a pas de question con

QueenCamille

21 sep 2021

9
Sport
adidas-pablo-picasso-naterre
Sponsorisé

adidas encourage les athlètes de demain avec un 3e playground dans le Grand Paris

Santé
pexels-monstera-5876788

L’OMS a une reco drastique contre les ravages de l’alcool : doubler les taxes

Eva Levy

21 sep 2021

4
Santé
Bureau – collègues – pollution

L’air des bureaux ralentirait nos cerveaux, raison de plus pour brûler les open spaces

Sport
séance de cardio dance sur l'application Fizzup
Sponsorisé

Le sport à la maison et en dansant, c’est facile (et on a même une belle promo pour vous)

Spiritualité
fantôme-ombre

Ces histoires d’enfants flippants n’ont rien à envier aux pires films d’horreur

Manon Portanier

20 sep 2021

7

La société s'écrit au féminin