Soutien à Zineb el Rhazoui, menacée de mort après ses propos sur l’islam

Soutien à Zineb el Rhazoui, anciennement journaliste chez Charlie Hebdo, qui fait l'objet d'une violence inouïe à cause de ses propos pleins de bon sens sur l'islam.

Soutien à Zineb el Rhazoui, menacée de mort après ses propos sur l’islam

« Il faut que l’islam se soumette à la critique, qu’il se soumette à l’humour, qu’il se soumette aux lois de la République, qu’il se soumette au droit français. »

Dans ces propos, tenus le 14 décembre par Zineb el Rhazoui sur la chaîne CNews, rien ne me choque. Pourtant, ils ont fait d’elle la cible d’une incroyable violence.

Zineb el Rhazoui parle de l’islam, reçoit des menaces de mort

Zineb el Rhazoui est une journaliste franco-marocaine de 36 ans qui a auparavant fait partie de la rédaction de Charlie Hebdo. Selon Wikipédia, c’est « l’une des femmes les plus protégées de France ».

Avec conviction et énergie, elle a déclaré sur CNews les mots qui ouvrent cet article, et ont fait d’elle la cible d’une nouvelle campagne de haine. Pas la première de sa vie, malheureusement.

Zineb el Rhazoui n’est pas femme à se laisser impressionner. Quelques jours plus tard, elle réitère ses propos qu’elle qualifie d’« anodins, de bon sens », avec toujours autant de fermeté.

« De bon sens », oui : la France est un pays laïque, l’islam comme le catholicisme, comme le protestantisme, comme le judaïsme, comme tout autre religion est soumise à ses lois, à sa justice.

L’islam, il est possible d’en rire, de remettre en question ses codes, de l’interroger.

L’islam n’est pas, ne doit pas être intouchable. Toute personne devrait pouvoir réfléchir au sujet d’une religion sans craindre pour sa vie.

De nombreux soutiens pour Zineb el Rhazoui

Audrey Pulvar, Laurence Rossignol, Raphaël Glucksmann, Françoise Laborde… autant de personnalités, mais aussi beaucoup d’anonymes, qui soutiennent publiquement la courageuse essayiste.

À ces voix, j’ajoute la mienne : d’une franco-marocaine à une autre, d’une femme menacée à une autre, d’une journaliste à une autre, je suis avec toi, Zineb el Rhazoui.

Zineb el Rhazoui, menacée de mort, porte plainte

De son côté, l’intéressée annonce avoir saisi la justice :

Sur Internet, les femmes sont victimes de violences

Plusieurs hommes ayant harcelé et menacé de mort la journaliste Nadia Daam ont été condamnés par la justice. Plus récemment, c’est Marie Laguerre, victime d’agression sexiste dans la rue, qui a annoncé avoir porté plainte.

Hasard du calendrier, Amnesty International vient de rendre des conclusions au sujet de la misogynie omniprésente sur Twitter, réseau social qualifié de « cyber-environnement hostile pour les femmes ».

En février, le Haut Conseil à l’Égalité alertait déjà sur « l’impunité des violences faites aux femmes en ligne ».

Et encore avant ça, en novembre 2016, madmoiZelle publiait 295 commentaires haineux, insultants, menaçants publiés à l’encontre de Marion Séclin.

La comédienne a également donné une conférence TEDx pour sensibiliser au cyberharcèlement.

Zineb el Rhazoui s’ajoute à la longue liste des femmes victimes de violences en ligne qui refusent de se taire.

Bravo à elle, et à toutes les autres, pour son courage face à la misogynie, l’obscurantisme et la haine.

À lire aussi : La meilleure solution contre le cyberharcèlement ? C’est toi

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Jeannedarkh
    Jeannedarkh, Le 8 janvier 2019 à 13h25

    @LadyOscar yes, et dans un contexte plus général, on a listé ici aussi beaucoup (trop) de déclarations de Mme el Rhazoui portant sur l'Islam islamophobes* hahem... allez, je reformule : visant les croyant.e.s / pratiquant.e.s de cette religion. (*faisons plaisir à celleux qui sont partisan.ne.s de la théorie que le terme est une invention... raciste, à l'instar de Mme El Rhazoui (pour ma part = gros LoL))

    Y'a aussi des genTes (dont je fais partie) rappelant que l'Islam peut aussi être une religion de paix et d'amour. Plutôt que de braquer des croyant.e.s / pratiquant.e.s en disant que l'Islam en résumé, c'est une religion de terreur etc.
    Rapport aux propos de Mme El Rhazaoui du 14 décembre : "Il faut que l'islam se soumette à la critique, qu'il se soumette à l'humour, qu'il se soumette aux lois de la République, qu'il se soumette au droit français. On ne peut pas venir à bout de cette idéologie (donc là je présume qu'elle parle de l'islamisme, marrant comme on oublie souvent ce suffixe là) en disant aux gens 'l'islam est une religion de paix et d'amour"
    Cela dit, je souscris d'avantage à sa déclaration du 19/12 "L'islam doit se soumettre aux lois de la République, à l'humour, à la raison, à la critique, comme toutes les autres idéologies, comme toutes les autres religions [...]. Il n'y a pas de raison pour que l'islam fasse exception." là, ok, je vois pas pourquoi on ferait d'exception vis à vis d'une religion au détriment des autres (mais je vois pas quand en fait c'est le cas en RF concernant l'Islam, m'enfin...).

    Et c'est malheureux, avant ça, cette femme a déjà clairement exprimé à maintes occasions son aversion pour cette religion. Qui lui ont valu en effet un cyberharcèlement que je condamne et déplore totalement, Ceci étant dit, je condamne aussi ses propos islamophobes, par exemple quand en septembre 2018 elle s'exprimait ainsi : ""le voile fait partie du package idéologique qui mène au terrorisme" (sic)

    Et je re-glisse au passage que Ring s'est empressé d'éditer son bouquin "13", et pour ce qu'on sait de Ring... :sick:

    Bref, y'a aussi tout un contexte autour de Mme El Rhazoui et de ses déclarations, et même globalement sans parler de Mme Rhazaoui, d'une certaines frange de la gauche et de la droite, d'accords entre elles pour dire que l'islamophobie c'est du vent et qu'on doit parler à tout prix et n'importe comment de l'Islam, sachant pertinemment pour certain.e.s quelles seront les répercussions ensuite...

    Perso en l'état, je continue à penser que c'est malheureux qu'elle perdure à distiller, peut-être involontairement, peut-être avec de réelles bonnes intentions dans le fond, ça je ne le sais pas car je ne la connais pas, une peur irrationnelle vis à vis d'une religion, soit de l'islamophobie.

    Parce que l'islamophobie... tue.
    Comme l'islamisme.
    Et ouais...

    Bref, c'tout pour moi : j'ai pondu moult pavés ici, et il me semble qu'on ne parviendra pas à se mettre d'accord sur ces sujets au vu de la teneur des messages ici.
    J'espère ne pas avoir trop offensé de personnes par mes messages, quelles que soit leurs orientations religieuses, car en soit je m'efforce de concilier mes convictions de presque athée à celles de croyant.e.s de tous bords.

    Car c'est ça pour moi et je pense plein de genTes la laïcité : coexister en n'imposant pas ses croyances à autrui.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!