Et l’Europe, tu l’aimes l’Europe ? — Le #VoxeTour s’arrête dans la région Centre-Est

Par  |  | Aucun Commentaire

Après le vote et le chômage, les bénévoxes s'attaquent à l'Europe au plus proche des frontières italiennes : en Centre-Est ! Et surprise, les jeunes sont loin d'être aussi détracteurs de l'UE que ce que l'on pourrait penser.

Et l’Europe, tu l’aimes l’Europe ? — Le #VoxeTour s’arrête dans la région Centre-Est

Le Voxe Tour s’est arrêté la semaine dernière dans la région Centre-Est, pour y parler, notamment, de l’Europe.

Passant par le petit village d’Allex puis les villes de Grenoble, Annecy et Lyon, les bénévoxes sont allés à la rencontre des jeunes.

De petits villages en métropole, pour évoquer l’Europe

La première étape, c’était donc Allex où, à force de bonne volonté, les bénévoxes ont pu échanger essentiellement avec quelques enfants et avec des réfugiés hébergés dans le centre d’accueil qu’abrite le village.

Un centre d’accueil qui, selon les personnes rencontrées, côté réfugiés comme côté habitants de longue date, ne semble pas créer de tensions, au contraire.

Au cours des autres étapes, les bénévoxes ont aussi tenté de provoquer des débats sur l’Europe, au-delà de l’immigration. À Grenoble, une jeune fille témoigne à ce sujet-là :

« On est une génération qui n’a pas connu la guerre, qui n’a pas connu autre chose que l’Union européenne donc on ne se rend pas forcément compte de cette volonté de construire l’Europe pour maintenir la paix, de cette volonté d’un échange. […]

On s’est habitué et on ne se pose plus de questions. Je suis européenne mais je ne m’en rends pas compte. »

Pourtant, c’est vrai que l’Union européenne structure nos vies.

La jeune grenobloise conclut donc sur une revendication qui semble être assez commune chez des jeunes qui sont à 80% favorables à l’Europe selon l’Observatoire de la jeunesse solidaire : il faut davantage éduquer les populations à l’Europe.

Et les propositions ?

Durant les étapes précédentes comme pour celle-ci, les bénévoxes ont aussi récolté un certain nombre de propositions : « Passer de 5 à 50% de cyclistes », « faire compter le vote blanc », « sensibiliser les jeunes à l’échelle locale en les impliquant dans des projets politiques », « créer un conseil des sages qui dirigera le pays »

Comme quoi, on ne manque pas d’inspiration. Rendez-vous très bientôt pour l’étape suivante, dans le Sud-Est !

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!