Découverte de Valencia #2 : que voir et que ramener ?

Après la découverte de la gastronomie locale, Annelise vous propose une découverte des lieux à visiter absolument, ainsi que ce qu'il faut à tout prix ramener dans sa valise.

Manger du poisson, c’est bien, mais il faut aussi sortir un peu pour visiter la ville, non ? (Vous allez le droit de dire non, je ne dirais rien, promis). Valencia regorge de spots à découvrir qui méritent bien de sortir un peu des restaurants !

Les lieux à visiter

Si vous organisez une visite, je vous conseille ces quelques coins pour en prendre plein les mirettes.

  • Les jardins de la Turia : il s’agit d’un ancien fleuve, qui a été transformé en énorme jardin/promenade pour les habitant-e-s. Tout y est coloré, luxuriant… vous pouvez y faire du vélo, du jogging ou juste marcher tranquillement, c’est une vraie petite bulle d’oxygène au milieu de la ville. De plus, chose assez remarquable, c’est très bien entretenu !
  • La cité des arts et des sciences : formée de gigantesques bâtiments qui en mettent plein la vue quand on y arrive, la cité des arts et des sciences se compose de plusieurs structures, parmi lesquelles tu peux trouver le musée des sciences hyper interactif et l’Océanografic, le plus grand aquarium d’Europe, qui permet de se croire parmi les requins.
  • La Bourse de la soie : un lieu où se déroulaient les transactions marchandes, reconnu aujourd’hui patrimoine historique par l’UNESCO.
  • Le marché central : si vous voulez en prendre plein les yeux, les narines et le coeur, c’est au marché qu’il faut aller. Ici, vous retrouvez les jambons qui sèchent et attendent le client, les fruits et légumes qui brillent et le monde qui grouille autour de vous. Un très bel endroit !
  • Marché Colon : beaucoup plus moderne — ce sont plutôt des petits créateurs qui se sont installés au marché Colon. À voir pour découvrir une autre facette de la ville.

Que ramener ?

Le tourisme, c’est aussi une grosse partie de shopping ! Il y a donc PLEIN de trucs à ramener. Plein.

  • Mode : il fut un temps où les marques du groupe Inditex (Zara, Stradivarius, Bershka…) étaient beaucoup plus avantageuses en Espagne qu’en France. Cette différence est amoindrie aujourd’hui. Autrement dit, vous n’allez pas payer vos fringues moitié prix mais en revanche, les collections sont différentes. Les couleurs sont plus vives, les fringues nettement plus joyeuses ! Et puis bon je ne vous cache pas que faire du shopping sous le soleil, forcément, ça motive en masse.
  • Beauté : vous pouvez retrouver de très nombreuses marques que nous n’avons pas en France. Pour vous faire rêver un peu, il y a du Aussie (capillaires australiens), Essence (maquillage a très petit prix), TRESemmé (capillaires), Etnia (maquillage), Olay (soins visage), un très large choix dans la marque Rimmel (maquillage)… À des prix très corrects. Pour les marques déjà présentes en France, comme The Body Shop, L’Oréal… Les prix ne changent malheureusement pas !
  • Nourriture : n’oubliez pas de repartir avec de la charcuterie, sinon c’est que vous ratez quelque chose. Le plat culte de la ville étant la paella, n’oubliez pas les « kits » paella présents dans certains hôtels ou dans les lieux touristiques, histoire d’en refaire une parfaite à la maison. Enfin, la sauce « brava » pour faire des patates à la sauce piquante et faire un bon tapas chez vous.

Pour vous organiser…

  • Pensez à contacter l’office de tourisme ! Sur le site, vous pouvez avoir des réductions. Intéressant notamment pour les pass métro.
  • Liber Tours propose des visites guidées de la ville très vivantes, de quoi découvrir tous les recoins, le tout ponctué d’anecdotes. Un chouette moment pour celles qui aiment les visites en mode touriste.
  • Les temps forts de la ville : pour profiter pleinement, je vous conseille deux temps forts à Valencia. En mars, ce sont les fêtes des Fallas : les jeunes filles s’habillent en costumes traditionnels et des festivités sont organisées. Le tout est clôturé par une immense fête au cœur de la ville, où sont brûlées les « Falla », personnages immenses et éphémères. En juin se tient la Cuina Oberta, autrement dit la « cuisine ouverte » : pendant quelques jours, les restaurants proposent des menus spéciaux à prix réduits pour permettre à tous de goûter leur cuisine !

Si vous ne l’avez pas encore lue, retrouvez la découverte gastronomique de la ville !

Big up
Il n'y a pas encore de commentaire