Lettre d’amour au Pays Basque, entre tradition, bonne bouffe et jolis paysages

Par  |  | 7 Commentaires

Le Pays Basque, ce n'est pas que les ferias ! C'est des paysages à couper le souffle, des spécialités culinaires uniques et des sports épatants. Aki, Esther et Fab sont tombé•es en amour de cette région et vous expliquent pourquoi.

Lettre d’amour au Pays Basque, entre tradition, bonne bouffe et jolis paysages

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Paradis Films.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Mission Pays Basque, en salle ce mercredi 12 juillet, fait de cette région un personnage à part entière : l’occasion pour la rédac de lui clamer haut et fort son amour.

La cuisine basque, une spécialité incontournable

C’est moi, Aki, qui commence cette lettre d’amour au Pays Basque. J’y ai passé plusieurs étés quand j’étais plus jeune, et comme ma passion pour la nourriture existe depuis la nuit des temps, déjà à l’époque je m’intéressais de près aux spécialités culinaires.

Du coup, j’ai eu envie de partager avec vous un menu basque, car manger, c’est la vie.

Je commence par le dessert, car c’est la première chose que je regarde sur la carte d’un restau, avec un gâteau basque.

Pour moi, c’est l’un des meilleurs gâteaux « sobres » qu’il soit : il n’y a pas de fioritures, de coulis ou que sais-je pour tricher sur le goût. Bon, c’est vrai qu’il peut être accompagné de crème pâtissière ou de confiture, voire d’une glace, mais même sans rien c’est délicieux.

Franchement, quand tu lis la recette, t’as l’impression que c’est simple et tout, mais lorsque tu le manges, c’est tellement bon. Bien cuit, le gâteau ne s’effrite pas.

On passe au piment d’Espelette, ce que je considère être l’une des meilleures épices au monde. À tel point que le beurre, la confiture ou l’huile au piment d’Espelette sont extraordinaires… Si ces dérivés ne sont pas un gage de qualité et de bon goût, je ne sais pas ce que c’est.

C’est léger mais en même temps un tout petit peu épicé sans t’arracher la gueule, ça assaisonne parfaitement ta viande par exemple. Mon Dieu, je suis en train d’imaginer un magret de canard saupoudré de piment d’Espelette. J’ai faim.

Pour le plat principal, je vous propose des chipirons à la plancha. Je reconnais que je ne comprends toujours pas pourquoi les Basques appellent les calamars des chipirons, mais soit, j’accepte cette lubie si c’est pour manger ces encornets farcis. Et là aussi on peut rajouter un peu de piment d’Espelette !

Avec du riz en accompagnement, un peu de tomate et pourquoi pas des piquillos, les petits piments farcis du sud-ouest, et vous obtenez un bon joli plat.

Et en entrée, pour avoir le choix, je vais opter pour les pintxos, qui sont des tapas du Pays Basque. Là, le choix sera grand, puisque l’idée est de faire de vos plats des miniatures comme des petits fours de fêtes.

Et voilà un repas complet !

NdEsther : mon estomac plussoie

Le Pays Basque, des paysages sous-estimés

Salut, c’est Esther ! Je suis passée par le Pays Basque lors de mes premières vacances « en solo ». Enfin non, disons que c’était la première fois que je prenais le train toute seule, pour aller rejoindre mes cousines, à Pau.

J’ai passé un certain nombre de séjours dans cette région, comme Aki, et ce que j’aime c’est la variété des paysages et tout ce qu’on peut y faire.

J’aime Biarritz et ses plages, Hendaye et ses rouleaux qui attirent les surfeurs. Parce que c’est chouette à regarder, parce que j’ai adoré mes premiers cours de glisse là-bas.

Le Pays Basque, c’est aussi la possibilité de faire des randonnées dans les Pyrénées, de découvrir des paysages tellement magnifiques qu’on les imaginerait bien en fond d’écran Windows (chacun ses critères pour juger de la beauté d’un lieu, après tout).

Voilà ce qu’on trouve en tapant « Pays Basque paysage » dans Google : je ne crois pas être de mauvaise foi avec ce parallèle Windows.

Le summum c’est de pouvoir y faire du canyoning dans les torrents pour les amateurs de sensations fortes, voire du rafting : encore une fois, l’un de mes meilleures souvenirs dans la région (mais bon je n’arrive plus à les classer il y en a trop).

Et il ne faudrait pas oublier dans tout ça le charme des petits villages. Bon, le premier qui vient en tête est souvent Espelette, parce que c’est de lui que le piment tire son nom et qu’il est du coup relativement touristique. Mais il y en a beaucoup d’autres à découvrir !

La pelote basque et ses sports

Salut c’est Fab ! Je suis un amoureux du Pays Basque depuis quelques années, j’y vais régulièrement en vacances, du côté de Guéthary, et c’est toujours un régal. Plusieurs choses m’ont marqué, mais puisque je dois en choisir une, je dirais : le sport et les activités sportives autour du Pays Basque.

D’abord, j’y ai découvert la pelote basque, sport typiquement… basque. Un soir, alors qu’on se baladait près du fronton du village — un immense mur sur lequel on joue à la pelote basque, qu’on peut retrouver dans tous les villages de la région —, j’ai assisté à un match absolument phénoménal, plus précisément de chistera.

La chistera est considérée comme la pratique la plus noble de pelote basque, c’est cet immense gant, tressé en osier, grâce auquel les joueurs récupèrent et renvoient la pelote.

Le plus simple, c’est encore de te montrer un extrait : attention, ça va vite.

Si les règles peuvent paraître absconses au premier abord, on comprend vite comment ça fonctionne. En gros — en très gros —, l’objectif est de pousser l’adversaire à ne pas renvoyer la pelote sur le fronton.

Mais le Pays Basque, c’est également le surf, très largement pratiqué sur les côtes, mais aussi et surtout des sports plus mainstream comme le rugby (allez donc voir un match à L’Aviron Bayonnais, pour profiter en live de l’hymne de Vino griego). Que vous aimiez ces sports ou que vous n’y connaissiez rien, l’ambiance y est fabuleuse. La preuve :

À lire aussi : 3 raisons d’aller voir Mission Pays Basque, une comédie culottée


Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Padawan en relations internationales, son passe-temps favori consiste à scruter l'actualité, une tasse de thé rooibos à la main.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Anne-ddf
    Anne-ddf, Le 21 juillet 2017 à 9h16

    Allez allez ! Les bleus, les blancs de l'aviron bayonnais ! C'est la peña, c'est la peña Baiona, allez les gars on est tous la, encore une fois ! :headbang:
    Ce que j'aime cette chanson. Ce que j'aime le pays basque ! Ce que je déteste avoir du déménager de Bayonne aux landes à cause du boulot.
    Et saint jean de luz : plus belle ville du pays basque :loveeyes:
    Et je plussoie @just_in_case pour l'axoa !

    Dire que les fêtes de Bayonne commence la semaine prochaine et que je vais même pas pouvoir les faire :tears:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!