Tony Parker et Eva Longoria : pourquoi leur rupture est difficile à admettre

Eva Longoria et Tony Parker ont rompu il y a près de deux ans. Pourtant, leur actualité semble liée à jamais. La preuve s'il en est qu'il est impossible de véritablement rompre dans l'imaginaire des autres quand on est une star.

Tony Parker et Eva Longoria : pourquoi leur rupture est difficile à admettre

En se mariant en 2007, Tony Parker et Eva Longoria scellaient – peut-être sans le savoir – leurs destins pour toujours. Ils incarnaient alors un couple cheapo-prestigieux qui s’est rencontré en 2004 après un match, dans les vestiaires des Spurs, dans les effluves de Mennen et de sueur fraîche. Lui, basketteur de renom pour les Spurs qui a grandi entre la Belgique et la Seine-Maritime, elle, actrice de soap-opera qui a trouvé la rédemption artistique dans la série Desperate Housewives où elle incarnait une amatrice de haute-couture et de jardiniers mineurs. Tout deux alors au sommet de leur gloire représentaient le luxe à l’américaine, avec maison somptueuse à plusieurs piscines (de quoi n’être jamais à court quand l’eau d’un des bassins est nettoyée pour enlever tout risque de mycoses des pieds) et des dressings grands comme des terrains de basket.

Mais soudain, en novembre 2010, la rupture est annoncée par un communiqué commun. Un communiqué commun car, quand une personne connue est en couple avec une autre célébrité, les deux comparses ne peuvent décemment pas se contenter de prévenir leurs proches par un texto qui dirait :

« G quitté Tony ne me parler plu jamait de 7 enfoiré »

(Je dis ça mais peut-être qu’Eva Longoria ne fait aucune faute et écrit ses texto en anglais hein, on sait pas).

La rupture est donc annoncée en novembre 2010, laissant croire aux fans des deux ex que l’amour est une vaste blague de Bigard et que la vie est une merde.

Aujourd’hui, après deux ans de révélations d’une Eva Longoria larmoyante sur les plateaux, deux ans de changements de conjoints respectifs, Tony et son Eva font l’actualité la même semaine. L’un présente sa nouvelle copine à Paris Match, sosie presque parfait d’Eva sauf que pieds nus et en version française, Tony ayant a priori décidé qu’il préférait la blanquette aux tacos et les coiffes bigoudènes aux sombreros. D’un autre côté, l’ancienne Gabrielle fait fi de toute concurrence en s’affichant nue et faussement endormie au Château-Marmont, toutes fesses dehors, ayant posé pour un livre d’art du photographe Jork Weismann qui rend hommage à la prestigieuse adresse de Los Angeles.

Hasard du calendrier, les deux actualités tombent pile la même semaine. De quoi se poser des questions sur le destin, la fatalité, et l’ironie du sort, les rites vaudou et le naturel des lèvres de Lindsay Lohan.

Il semblerait donc que vingt-deux mois après leur séparation, les deux ex soient toujours remis sur le chemin de l’autre dans la presse internationale. Essayons donc de comprendre en quoi ils sont finalement peut-être définitivement faits l’un pour l’autre. Vous trouverez, pour vous mettre dans l’ambiance, une petite mise en condition romantique.

Leurs destins scellés dans un clip

L’amour entre Tony et Eva n’était plus un secret pour personne, mais ça ne les a pas empêchés d’officialiser un peu plus leur union dans le clip illustrant le single Balance-toi du basketteur qui se faisait alors appeler Tony P (prononcez Tonipi, comme ton hippie mais en plus GHET-TO, voyez). Un surnom savamment choisi pour rendre un peu plus crédible ses premiers balbutiements dans le rap.

Dans ce clip, Tonipi danse sur le dancefloor entouré de jeunes donzelles qui se déhanchent pour avoir le droit de lui toucher l’entrecuisse tellement il a des sous, tellement il a la classe. Mais Tonipi se refuse à leur étreinte, préférant se casser avec la femme de sa vie, Eva, toute en extensions bouclées au fer à friser et en faux-cils, moulée dans une robe élégamment lamée.

Les paroles de la chanson laissaient présager à un amour pour toujours :

Toutes ces girls qui me « pssst »
Baby tu peux m’escorter pour cette nuit
Baby j’ai déjà ma femme pour la vie
Ok, t’as du mal à me suivre
Mais qui m’aime me suive
Musical thérapie
Tony.P du Texas à Paris
Voulez- vous couchez avec –
Oh je vous en prie.

Par ces quelques mots, Tonipi promettait à son Evalo de toujours lui rester fidèle, même quand il sort en boîte avec ses potes pour se soumettre à une petite thérapie musicale et même si une horde de filles jouent de leur bootyshake pour le séduire. C’était beau, c’était de bon goût, c’était la preuve que l’amour peut survivre à tout, des poils laissés sur le savon à une saison de L’Île de la Tentation.

En même temps, les plus attentives auront remarqué qu’on peut s’imaginer tout et n’importe quoi dans « baby tu peux m’escorter pour la nuit, j’ai déjà ma femme pour la vie« . Ça peut être une invitation à faire du frotti-frotta bien sous tous rapports sur la piste de danse, mais ça peut aussi vouloir dire « Bon, ok, j’te cède mon chibre pour cette nuit, t’en fais ce que tu veux parce que je sens que ça te fait plaisir, mais cherche pas à avoir de mes nouvelles demain soir parce que j’aurai un poulet rôti préparé par ma femme qui m’attendra sur la table ». J’ai bien l’impression qu’Eva Longoria a eu de la chance à l’époque de ne savoir s’exprimer dans notre langue que pour dire avec un adorable accent « Je pawle un twou petit peu le fwançeïlle ».

Quoique, j’en rajoute peut-être : après tout, le reste de la chanson a l’air d’être écrit en Kamoulox. Il en est peut-être de même pour ces deux vers.

L’amour est aveugle, mais pas trop trop non plus

Quand ils se mettent en couple chacun de leur côté, Tonipi et Eva finissent toujours par tomber amoureux de personnes que l’on pourrait aisément comparer à leur ex. Après sa rupture avec le basketteur, Eva – qui a sept ans de plus que Tonipi – s’est très vite mise en couple avec Eduardo Cruz. Dix ans la séparent du chanteur et frère de Monica et Penelope, et leur couple a tenu plusieurs mois. Désormais, la rumeur voudrait qu’elle vienne d’emménager avec Mark Sanchez, onze ans plus jeune qu’elle et célèbre footballeur américain. La constance faite femme, en somme. Il n’est absolument pas question de juger ses choix en matière de mecs – tant que ses partenaires sont majeurs et consentants, j’ai envie de dire où est le problème ? Cependant, on peut aisément imaginer que si sa relation actuelle se terminait bientôt (ce que je ne lui souhaite pas, surtout maintenant qu’elle a emménagé – je sais combien les déménagements sont un véritable calvaire), elle pourrait terminer avec Kev Adams : il rentre dans les critères en ce qui concerne l’âge. Et puis, bon, pour le sport, on lui mettra un maillot de l’équipe de basket de Montbrisson et on lui foutra un peu d’eau sur les tempes pour faire croire qu’il vient de suer. Ça devrait faire l’affaire.

Encore plus frappant, le cas Tonipi. Eva Longoria l’aurait quitté après s’être rendu compte qu’il la trompait avec une de ses bonnes potes et femme de l’un des coéquipiers de Tony, Erin Barry. Une brune au teint hâlé, aux yeux noirs et au large sourire. Depuis son divorce, il a eu deux compagnes qu’il a présentées au grand public : la première, Miss Nationale 2011, a eu la permission de minuit de Geneviève de Fontenay pour fricoter avec le sportif (tant qu’elle ramenait pas de photo où elle suçait un yaourt, elle pouvait même se faire ramener à 0h15, tiens). Caractéristiques physiques : brune, le teint hâlé, les yeux noirs et le sourire large.

Désormais, Tony est en couple avec une journaliste française qu’il a présentée – moyennant compensation en pizzas de chez Domino’s, on l’imagine bien – à Paris Match avec moult clichés les montrant enlacés, amoureux, dans des poses peu naturelles mais vendeuses. Caractéristiques physiques de sa nouvelle go ? Brune, le teint hâlé, les yeux noirs et un large sourire. C’est ce qu’on appelle avoir un type de femmes ou je m’appelle pas comme je m’appelle, pour sûr. D’ici à ce qu’on le retrouve avec Kim Kardashian dans quelques années, il n’y a qu’un pas.

Pour toutes ces raisons, il semblerait qu’à l’instar de bon nombre de couples formés et défaits sous le feu des projecteurs, Eva et Tony soient contraints d’être toujours mis en parallèle dans les articles concernant l’un ou l’autre. La preuve : je viens d’en faire un exemple flagrant. Alors ok, c’est pas pratique pour tourner la page, mais eh, au royaume d’Hollywood rien ne s’oublie jamais vraiment.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dreambreaker
    Dreambreaker, Le 25 septembre 2012 à 23h51

    Ca me laisse totalement de marbre, pour ma part... J'ai ma vie à gérer et mes ruptures à moi pour ne pas en plus être traumatisée et avoir besoin de me remettre de celles de personnes qui ne savent même pas que j'existe.

    Il n'y a qu'un seul couple dont j'ai l'impression qu'il soit éternel, c'est Jennifer Garner et Ben Affleck, et peut-être aussi Jessica Alba et Cash Warren (je crois qu'il s'appelle comme ça). Ils sont discrets et vivent leur petite vie dans leur coin sans faire chier personne. J'adore.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)