Comment tenir ses bonnes résolutions ?

Par  |  | 4 Commentaires

Les bonnes résolutions sont faciles à prendre... moins faciles à tenir ! Voici comment ne pas abandonner vos beaux projets avant la Chandeleur.

Comment tenir ses bonnes résolutions ?

Depuis que j’exerce le métier de psychologue, il n’est pas rare que des personnes de mon entourage sollicitent mon avis sur l’une de leurs préoccupations (il n’est pas rare non plus que je sois bien embêtée pour leur répondre).

Et je comprends drôlement bien ça, de mon côté, depuis que je sais que mon voisin est dentiste, j’ai vraiment envie de l’interroger sur mes problèmes de gencives (mais alors très envie) !

À lire aussi : Pourquoi avons-nous peur du dentiste (et comment y remédier) ?

La semaine dernière, un ami m’a parlé de ses résolutions pour la nouvelle année, avec une inquiétude : les objectifs qu’il a choisis sont ambitieux… que faire pour s’y « tenir » ? Les psy ont-ils des astuces ?

La première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est à quel point les résolutions, de manière générale, se ressemblent.

Nous avons souvent envie de prendre soin de notre santé, de faire de l’exercice plus régulièrement, de préparer nos examens en révisant régulièrement… Bref : nous aspirons à une vie que nous percevons « meilleure », et c’est bien humain !

Les bonnes résolutions, si faciles à abandonner

Le hic, c’est que la plupart d’entre nous ont tendance à lâcher l’affaire après quelques semaines.

Des chercheurs et chercheuses ont observé pendant deux ans des personnes qui avaient pris des résolutions au moment du Nouvel An.

Verdict : si 77% de leur échantillon est parvenu à maintenir ses résolutions au bout d’une semaine, elles n’étaient plus que 64% au bout d’un mois, 50% après trois mois… et 19% après deux ans d’observation.

Comment donner un coup de pouce à notre bonne volonté ?

Tenir ses bonnes résolutions en avançant à petits pas

Le premier conseil proposé par les spécialistes est sans doute celui-ci : commencez par de petits pas.

Si, mû·e par un enthousiasme débordant, vous décidez de courir un marathon, alors que vous n’avez jamais chaussé de baskets, l’objectif est chouette… mais difficile !

Et si vous commenciez par un petit pas ? Une inscription à une course plus courte, ou un objectif d’entraînement qui ne vous dégoûtera pas au quotidien…

Vous rêvez d’écrire un livre ? Un petit pas vers ce sacré challenge serait de fixer quelques minutes par semaine (ou par jour, selon vos possibilités) consacrées à l’écriture.

Même si c’est dix minutes. Même si, pendant dix minutes, vous avez le sentiment d’écrire n’importe quoi, ou si vous fixez votre page blanche… Mine de rien, vous avancerez dans ce projet !

Au 1er janvier, prendre la résolution « écrire 10 mn par semaine » est moins coûteux, moins effrayant que la résolution « écrire un livre en 2018 »… Pourtant, la finalité pourra être la même !

Tenir vos bonnes résolutions pendant 66 jours

365 jours, c’est long ! Parfois, l’ampleur de la tâche et la durée de la résolution peuvent nous pousser à baisser les bras…

Et si vous fixiez des étapes intermédiaires ?

La chercheuse Philippa Lally a observé pendant plusieurs mois un échantillon de volontaires qui souhaitaient adopter une nouvelle habitude.

Les résultats de son étude suggèrent qu’il « suffirait » de (plus ou moins) 66 jours pour abandonner une habitude ou en adopter une nouvelle !

Choisir une résolution pour les 66 prochains jours peut sembler plus atteignable que pour 365 jours… Et, au 67ème jour, nous pouvons décider de poursuivre nos efforts !

À lire aussi : 5 petites idées de bonnes résolutions à prendre, là maintenant tout de suite

Tenir ses bonnes résolutions en pensant au futur

Connaissez-vous la fameuse expérience des chamallows ?

Dans les années 70, le psychologue Walter Mischel décide de mener une expérience pour étudier la capacité à se contrôler des enfants.

Il présente à des enfants en bas âge (4 ans) une friandise irrésistible (un chamallow) et leur explique qu’ils peuvent soit le manger tout de suite, soit attendre quelques minutes et en obtenir deux.

Seuls 30% des enfants parviennent à résister au plaisir immédiat du chamallow !

Toute occasion d’écouter Ben Mazué est bonne à prendre.

Aurions-nous tendance à « survaloriser » le plaisir du moment présent et sous-évaluer une satisfaction future ?

Selon certains chercheurs, pour parvenir à ancrer une nouvelle habitude, nous devrions nous exercer à penser à notre « futur nous », qui bénéficiera de tous nos efforts !

À lire aussi : Passé, présent, futur : comment j’ai remis le temps dans l’ordre #62jours

Tenir ses bonnes résolutions grâce à la bienveillance

Vous la voyez, cette vilaine voix dans votre tête, qui vous liste parfois tout ce qui cloche chez vous ? Et si nous étions un peu plus sympa envers nous-mêmes ?

Si vous souhaitez adopter de nouvelles résolutions, et que vous ne parvenez pas à les mettre en œuvre, acceptez ce qui est, sans autoflagellation, avec le plus de bienveillance possible.

Peut-être tirerez-vous quelque chose de vos efforts, peut-être que le prochain essai sera un succès… peut-être aussi que ce n’était pas la bonne résolution pour vous, à ce moment précis ?

Vous pourrez alors comprendre ce qui compte pour vous, quel est votre fonctionnement.

Si nous devions absolument prendre une résolution, pour certain·es psychologues, ce serait d’ailleurs celle-ci :  s’apprivoiser encore, et s’aimer un peu plus !

À lire aussi : 7 bonnes habitudes que j’ai envie de prendre dès maintenant

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • TennanTen
    TennanTen, Le 10 janvier 2018 à 16h00

    Je pense que les résolutions ne servent à rien si elles sont culpabilisantes ou prises sur un coup de tête comme c'est souvent le cas par pression sociale.

    Non mais parce que Tatie prout prout, qui pompette à 00h10 avec son troisième verre de champagne après 3 verres de blanc et de rouge sans oublier le Kir cerise de l'apéro te sort "Allez dès demain, je me met au sport pour maigrir, 2h00 par jour c'est super" sans réfléchir sur son envie réelle, sa motivation, son niveau, son mode de vie et avec un objectif un peu pauvre je suis pas certaine qu'elle tienne plus d'une semaine ou deux.

    J'utilise le cas du sport parce que c'est ma résolution de l'année, j'y ai murement réfléchis pendant deux semaines et je le fais pour me sentir bien pas pour maigrir.

    Parce que pour moi faire du sport uniquement pour maigrir c'est culpabilisant, je vais vouloir voir les résultats très vite alors qu'ils apparaitrons pour moi que dans 3 ou 4 mois.

    Prendre des résolutions qui nous font du bien, comme prendre soin de soi, voyager, aller à des évènements, être plus productif sans se tuer et etc... me semble plus facile à respecter.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!