Un an sans s’épiler, le témoignage d’une instagrameuse qui défend l’amour de soi

Par  |  | 42 Commentaires

L'instagrameuse Morgan Mikena a décidé d'expliquer en vidéo pourquoi elle a arrêté de s'épiler. Un témoignage qui fait réfléchir.

Un an sans s’épiler, le témoignage d’une instagrameuse qui défend l’amour de soi

Les personnes qui bossent dans le fitness sont connues pour prendre particulièrement soin de leur apparence et c’est peut-être la raison pour laquelle l’annonce de Morgan Mikena a fait tant de bruit.

En mars 2017, cette instagrameuse fitness suivie par plus de 82 000 abonné•es a posté sur YouTube une vidéo dans laquelle elle expliquait pourquoi elle ne s’épile plus depuis un an. Elle cumule plus d’1,3 millions de vues.

Ces succès est néanmoins en demi-teinte : la moitié des pouces qu’elle a reçu sont vers le bas et de nombreux commentaires l’insultent.

À lire aussi : Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires

Morgan Mikenas, instagrameuse qui ne s’épile plus depuis un an

Au début de la vidéo, Morgan Mikenas explique pourquoi elle a décidé d’arrêter de s’épiler.

« Pour moi, la première raison est que ça prenait tellement de temps de me raser sous la douche, après je devais rincer les poils, et puis laver mon corps… C’est une tâche supplémentaire. […]

Un jour je me suis dit : « j’arrête, je perds trop de temps ».

Maintenant j’ai les jambes toutes douces alors qu’avant, à chaque repousse mes jambes devenaient piquantes, me grattaient. Ça c’est une autre raison. »

À lire aussi : Les mythes sur le rasage et l’épilation décryptés en vidéo par Scilabus

Elle raconte aussi s’occuper d’enfants qui ont entre 6 et 8 ans. Des enfants qui lui ont dit que ses poils la faisait ressembler à un homme.

Pour elle, c’est simple  : les mentalités doivent évoluer. La pilosité ne doit pas rester un critère de beauté. Elle-même se sentait sale et honteuse quand elle a commencé à se laisser pousser ses poils.

« Je trouve ça injuste que des gens se sentent obligés de se conformer à cette norme. Faites juste ce qui vous fait vous sentir bien. »

Et sa conclusion est d’ailleurs la suivante, loin de sonner comme une injonction à arrêter de s’épiler.

« Le bonheur vient de l’amour que l’on se porte. »

À lire aussi : Pourquoi les femmes s’épilent-elles le maillot ?

Dois-je complexer si je m’épile ?

Cette vidéo fait écho pour moi à une autre. Fin mai 2017, la page Facebook de madmoiZelle partageait le témoignage de Léa Castor, notre graphiste, qui expliquait pourquoi elle non plus ne s’épilait plus les jambes.

Je connaissais bien ma collègue et sa démarche, je n’ai donc pas été surprise par la vidéo… En revanche un commentaire a marqué mon attention. C’était, pendant un moment, le plus liké. Il dit :

« Avec cette véritable mouvance de la femme poilue qui revient, j’ai l’impression que les nanas qui s’épilent doivent se cacher parce qu’elles répondraient à ce que la société veut faire de nous […]

Donc dois-je complexer d’aimer être sans poils aux jambes et aux aisselles? »

J’avais l’impression d’y lire un sentiment d’agression. À force de parler aujourd’hui de femmes qui assument leurs poils, risque-t-on de faire complexer les autres ?

Sauf que le message ne vise pas à critiquer un choix ou l’autre ! Chacun•e fait ce qu’il/elle veut et ne devrait pas être jugé•e pour des choix personnels aussi anodins que quelques poils sur les jambes.

À lire aussi : Pourquoi c’est mal vu d’avoir des poils quand on est une femme ?

Ne pas s’épiler, quand on est une femme, ce n’est toujours pas « normal »

L’absence de poil est toujours vue comme la norme, son contraire comme un manque d’hygiène. Certaines de mes amies s’épilent, mais pas pour elles : parce qu’elles ont peur qu’on les juge.

S’épiler ou ne pas s’épiler, c’est une question qui relève de son propre choix, il n’y a pas de mieux ou de moins bien…

Le problème est simplement le fait qu’il y ait une norme, une norme qui empêche certain•es de faire de leurs poils ce qu’ils/elles veulent. C’est ce dont parlent Marion & Lou dans la chouette vidéo ci-dessous !

Avez-vous déjà réfléchi aux raisons qui vous ont mené•es vers l’épilation ? Ou vous en ont éloigné•es ? Avez-vous déjà croisé des femmes non épilées, et si oui qu’est-ce que ça vous a inspiré ?

Rendez-vous dans les commentaires pour en discuter !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Khyra
    Khyra, Le 25 juin 2017 à 16h44

    Mad'moizelle Meredith
    PAR CONTRE, la demoiselle sur la vidéo à l'air un tout petit peu défoncée quand même :shifty:
    Je suis allée revoir la vidéo avec cette remarque en tête et c'est peut-être la musique qui accentue cette effet ? D'ailleurs, à cause de cette musique, j'ai pas réussi à regarder 30 secondes de sa vidéo :stare: mais j'avoue qu'elle a l'air perchée (on va dire que c'est l'euphorie de se sentir bien qui parle XD)

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement