Live now
Live now
Masquer
pourquoi-epiler-maillot
Actualités

Pourquoi les femmes s’épilent-elles le maillot ?

Beaucoup de femmes s’épilent le maillot, oui, mais pourquoi le font-elles ? Une étude menée aux États-Unis montre que les raisons avancées ne sont pas forcément bonnes…

Les poils ne sont pas sales. Cela fait d’ailleurs plusieurs années que des voix s’élèvent pour rappeler que l’épilation, en particulier celle du maillot, n’est pas hygiénique

Pourtant une majorité de femmes continue de se retirer les poils aux endroits où ils apparaissent.

80% des Américaines s’épilent le maillot.

Elles seraient 80% à s’occuper de leur pubis aux États-Unis, selon une récente étude (relayée par Reuters) menée par une chercheuse de l’université de Californie basée à San Francisco.

Ce chiffre ne m’étonne pas (une étude menée en France en 2014 chiffre à 85% le nombre d’épilées de cette zone) mais une question subsiste : pourquoi le font-elles ?

Un échantillon de 3 316 femmes âgées de 18 à 65 ans, représentatif de la population américaine, a été interrogé afin de répondre à cette question…

Pourquoi les femmes s’épilent le maillot ?

La majorité, c’est à dire 60%, affirme le faire pour l’hygiène et la propreté intime… Des raisons qui sont pourtant fausses ! Épiler cette zone peut entraîner l’arrivée de mycoses ou d’infections, comme nous l’expliquait en 2014 Lady Dylan dans son article L’épilation, est-ce vraiment plus « hygiénique » ?.

56% le font pour le sexe et 32% disent s’épiler pour des raisons esthétiques.

Et même pour une visite médicale, 46% des interrogé•es rapportent s’occuper de leur toison. Alors que les médecins n’ont aucun avis à porter sur vos poils. S’ils/elles font des remarques, c’est ils/elles qui sont en tort et non vous !

L’épilation du maillot, une question de mode ?

La chercheuse à l’origine de cette étude a un avis sur le véritable « pourquoi » de l’épilation du frifri :

« Ça semble être une mode. Il y a quarante ans, ce n’était pas aussi courant. »

Une mode qui entraîne une forme de pression sociale : j’ai de nombreuses fois entendu des conversations de garçons dégoûtés par l’idée que leur partenaire puisse être poilue. À côté, de nombreuses amies m’ont confié vouloir arrêter de s’épiler mais avoir peur de ne plus plaire ensuite.

Peut-être faut-il tout simplement faire évoluer les mentalités. Rappeler encore et encore qu’avoir des poils est normal et propre. Surtout, partager ce message jusqu’à ce que l’on puisse faire ce que l’on veut de nos poils. Et ne pas s’en occuper uniquement par peur du regard des autres !

big-poils-analyse-questions

Les Commentaires
95

Avatar de Not the Queen. just Helen
5 juillet 2017 à 15h02
Not the Queen. just Helen
Contenu spoiler caché.
1
Voir les 95 commentaires

Plus de contenus Actualités

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

La société s'écrit au féminin