Une journée de syndrome pré-menstruel, l’expérience infernale

Par  |  | 20 Commentaires

Le syndrome pré-menstruel est ce petit fils de ch... pardon. Ce moment où les hormones dansent le jerk sur de la musique pop pour te prévenir que tes règles arrivent.

Une journée de syndrome pré-menstruel, l’expérience infernale

— Publié le 31 janvier 2017

Le syndrome pré-menstruel, c’est une vraie plaie. Tous les 29 jours, juste avant mes règles, mes hormones font une rave party et je me retrouve avec des sautes d’humeur impossibles couplées à des douleurs physiques bien chiantes.

Du coup, pour tous ceux et toutes celles qui ne connaissent pas les joies d’un syndrome pré-menstruel bien vénère, je me suis dit que j’allais vous faire vivre cette journée avec moi. Attachez vos ceintures.

En plus, c’est lundi.

Syndrome pré-menstruel, 7h15

Mon premier réveil sonne.

J’aime pas le réveil, j’aime pas me lever, en plus il fait nuit et putain, quelle idée de mettre un réveil à 7h15 alors que je dois partir de chez moi à 8h35 ? J’ai encore UNE HEURE de sommeil sérieux.

Je ronchonne dans mon oreiller jusqu’à avoir droit à un bisou sur le front. Je me rendors.

Syndrome pré-menstruel, 7h30

C’est mort. Je te snooze. Bye.

À lire aussi : Comment résister à la tentation d’appuyer sur snooze quand le réveil sonne

Syndrome pré-menstruel, 8h05

Je te snooze aussi. Je jette un œil sur l’appli météo avant de me rendormir : on passe de -5°C à 10°C. Ça me met de bonne humeur.

Syndrome pré-menstruel, 8h12

QUI M’A LAISSÉE SNOOZER MON RÉVEIL ? MAINTENANT JE DOIS COURIR POUR ME PRÉPARER. PUTAIN. DIRE QUE J’AVAIS UNE HEURE POUR FAIRE DU CAFÉ ET MANGER UNE ORANGE.

Ce que je ne fais jamais, certes. C’EST PAS LA QUESTION.

À lire aussi : Le luxe du petit déjeuner

Syndrome pré-menstruel, 8h36

Je suis quand même contente qu’il fasse bon.

Syndrome pré-menstruel, 8h37

J’ai trop chaud.

Et y a trop de monde dans ce foutu métro. Et les gens mettent trop de parfum. Et mon écouteur gauche m’a lâchée. Je peux aller me recoucher ?

Syndrome pré-menstruel, 8h59

Je suis arrivée à l’heure au bureau. C’était bien la peine de me stresser.

J’enlève ma chemise car j’ai chaud et je la remets car j’ai froid. N’Y A-T-IL DONC RIEN D’IMMUABLE EN CE BAS MONDE ?

Syndrome pré-menstruel, 10h12

J’ouvre un paquet de chips. C’est ça ou reprendre un café, et je suis vraiment peu sûre que ça soit une bonne idée.

Syndrome pré-menstruel, 10h18

J’ai mangé trop de chips. J’ai du sel dans la bouche et je me sens lourde.

Qui m’a laissée manger toutes ces chips ?! Dénoncez-vous.

À lire aussi : Test — Es-tu salée ?

Syndrome pré-menstruel, 11h27

Si j’entends encore une fois ma chaise grincer pendant cette réunion, je vais la balancer par la fenêtre du troisième.

Et je ne sais pas exactement à quel moment je me suis remise à manger des chips, mais le fait est là.

Syndrome pré-menstruel, 12h09

Je lis l’histoire d’un bébé lynx né dans un zoo et rejeté par sa mère car c’était l’avorton de la portée. Un des employés du zoo a amené une chatte domestique qui venait de mettre bas pour s’occuper de lui.

La chatte a traité le bébé lynx comme ses chatons et il a grandi avec ses frères et sœurs adoptifs.

Il est possible que je pleure.

Syndrome pré-menstruel, 12h11

IL VA PAS S’ARRÊTER LE CONNARD AVEC SA DISQUEUSE QUI FAIT « BZZZZZ » DEPUIS CE MATIN DANS L’IMMEUBLE D’EN FACE ?

Syndrome pré-menstruel, 12h14

Je crois que j’ai besoin d’une sieste.

Syndrome pré-menstruel, 12h46

Syndrome pré-menstruel, 13h33

Et si je ratais ma vie ? Et si mes parents n’étaient jamais fiers de moi ? Et si dans 30 ans je regardais en arrière pour découvrir une vérité simple : j’ai gâché ma jeunesse ? Et si je faisais fausse route depuis le début ?

Il reste des chips, sinon ?

Syndrome pré-menstruel, 14h07

JF, 25 ans, Paris 11, envisage de vendre son chat pour une aspirine.

Syndrome pré-menstruel, 15h42

Cette journée est un long fleuve peu tranquille empli de bitume semi-liquide qui colle aux semelles et englue les jolis oiseaux venus dans l’espoir d’un printemps en avance.

Appelle-moi Charles Baudelaire, frère.

Syndrome pré-menstruel, 16h03

J’ai écouté la bande-originale de La La Land dix-huit fois depuis le début de la journée.

Ça me donne l’impression que mes collègues vont sauter sur leur bureau pour se mettre à danser et chanter. Pendant que moi, je serai là, dans ma migraine.

Syndrome pré-menstruel, 16h11

massage-seins-douleurs-regles

Les résultats de cette recherche ? Des conseils médicaux foireux pour faire grossir sa poitrine, du porno et des vidéos nauséabondes de pick-up artists.

En attendant, moi j’ai quand même mal aux seins.

Syndrome pré-menstruel, 17h18

Vous savez ce qui est top quand on est dans un maelström d’hormones pareil ? Écouter des chansons de Disney.

Syndrome pré-menstruel, 17h20

Maintenant je pense à Shang qui perd son père à la guerre dans Mulan et j’ai envie de pleurer.

Mais j’ai aussi un peu envie de raviolis vapeur à cause de la scène où Mushu en fait griller un sur la petite flamme nulle de ses rêves anéantis.

Syndrome pré-menstruel, 18h27

LIBÉRÉE DÉLIVRÉE MON CUL CETTE JOURNÉE EST FINIE À MOI LE RETOUR MAISON TÛT TÛT LES RAGEUX

Syndrome pré-menstruel, 18h30

J’aimerais être riche pour prendre le taxi et ne plus jamais m’entasser dans le métro. Non, attendez.

J’aimerais être riche pour avoir UN ZEPPELIN PERSONNEL ATTACHÉ SUR LE TOIT DU BUREAU QUI ME RAMÈNERAIT CHEZ MOI LE SOIR.

Je vous présente la Mymymobile.

Syndrome pré-menstruel, 18h57

Expliquez-moi pour quelle raison j’ai fait un détour afin d’acheter des chips ?

Suis-je con ?

Syndrome pré-menstruel, 19h42

J’ai cliqué au mauvais endroit et cassé une plante au lieu de l’arroser dans Stardew Valley.

Ma vie est foutue, mes quarante heures de jeu ne valent plus rien, je vais supprimer ma sauvegarde, et peut-être jeter mon ordi aux ordures, tiens, avec ma box Internet tant qu’à faire, et puis éventuellement confectionner un nœud coulant avec ma souris.

Syndrome pré-menstruel, 19h47

C’est quand même bon les chips.

Syndrome pré-menstruel, 19h51

On m’a retiré mon paquet de chips pour me faire manger des bâtonnets de carottes. Au début j’étais vénère et après je me suis rappelé que j’aime beaucoup les bâtonnets de carottes.

À lire aussi : Trois recettes de sauces rapides qui déboîtent

Syndrome pré-menstruel, 20h13

Il semble que même un épisode de Brooklyn Nine-Nine arrive à m’émouvoir. J’en peux plus. Vivement mes règles.

Syndrome pré-menstruel, 23h42

MAIS NON PUTAIN, J’AI MES RÈGLES, TROP CHIANT !

Je me couche. Rendez-vous le mois prochain.

big-regles-menstruations-idees-recues

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Hoara
    Hoara, Le 1 mai 2017 à 11h41

    J'ai été plutôt chanceuse, personnellement. Je n'ai jamais vraiment eu mal, jamais à en être malade, jamais en mode bibendom, jamais... enfin vous voyez le genre.
    Mais en Février, tandis que je passais mes deux semaines de vacances chez mon mari (avec une prévision de règle pour la deuxième semaine), j'ai passé une semaine entière à le détester, à me sentir enfermer dans notre relation, à vouloir tout envoyer valser et tout détruire sans comprendre ce qui m'arrivait et sans arriver à en sortir. Plus rien ne valait la peine et je le lui faisais bien sentir. Et puis mes règles sont arrivées et un changement total de comportement, genre à 360°. Et c'est là que nous avons tous les deux pris conscience qu'il y avait bien un truc qui n'allait pas et que ce n'était pas vraiment de ma faute. Par chance, je n'ai pas eu droit à la majorité des symptômes que la plupart d'entre vous doit subir (prise de poids, rétention d'eau...) (par contre, j'ai droit à la voracité pour tout ce qui est nourriture et qui passe à ma portée !) mais ce changement d'émotions, de comportements et de ressenti... c'était terrible ! Je crois que j'aurai vraiment pu faire quelque chose que j'aurai regretté (genre demander le divorce...).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!