Susine et le Dorméveil : interview des auteurs

Pondu par Elsa le 30 août 2012     

Dernier paru dans la collection Métamorphose, chez Soleil, Susine et le Dorméveil est un superbe conte illustré. Le genre de livres jeunesse qu’on prend énormément de plaisir à dévorer, même une fois grande.

Susine aime plus que tout les après-midi passées chez sa grand-mère, qui lui raconte des histoires merveilleuses. À la maison la vie est nettement moins rose, tant ses parents passent leur temps à se disputer. Mais un jour, sa grand-mère s’envole au ciel, sans même lui avoir dit au revoir… Pour échapper un peu à son quotidien, la petite fille se fabrique alors un Couvrepomme, qui la transporte dans le monde du Dorméveil. Un monde étrange et fantastique dans lequel elle croise un petit scaphandrier, des petites fées, un homme qui porte son chapeau sous sa tête, et encore beaucoup de personnages incroyables. Pendant son voyage, elle va faire pleins de jolies rencontres, et trouver un auditoire fasciné par ses histoires, héritées de sa grand-mère…

Susine et le Dorméveil est un très beau conte sur l’enfance. Abordant le deuil avec beaucoup de poésie et de délicatesse, Bruno Enna et Clément Lefèvre ont inventé un monde très beau, drôle et magique. Les textes de Bruno Enna, qui sait vraiment raconter de jolies histoires, nous font voyager et l’on se perd avec délice dans les sublimes illustrations, qui, comme toujours dans les livres de la collection Métamorphose, sont vraiment mises à l’honneur. C’est important de le dire, le travail sur le choix de papier, la qualité d’impression… que fait l’équipe derrière la collection est vraiment à part. Les somptueux dessins de Clément Lefèvre (j’aurais envie d’encadrer chaque page) en mettent plein les yeux. Que ce soit son trait, son univers incroyable, sa mise en couleur…. Les personnages sont tout simplement géniaux, fascinants et attachants. Ce premier tome est une agréable promenade dans le monde du Dorméveil, un délice pour toutes celles qui ont gardé leur âme d’enfant.

Un gros coup de cœur pour ma part, et Bruno Enna (déjà scénariste du superbe Coeur de Papier) et Clément Lefèvre, ont eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Susine et le Dorméveil : interview des auteurs susine1

Pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours ?

Clément : Je m’appelle Clément, je suis illustrateur et dessinateur de BD. J’ai commencé en 2006 en faisant surtout de la commande pour de l’édition scolaire. Depuis 3 ans, je fais essentiellement des livres en compagnie d’auteurs charmants. Je suis autodidacte mais j’ai fait des études de graphisme à Paris et ai travaillé dans la communication en tant que maquettiste pendant environ 4 ans.

Bruno : Je m’appelle Bruno et j’écris des scénarios pour des BD. J’ai commencé en 1986 en Italie, pays dans lequel je travaille principalement. Je collabore depuis des années avec plusieurs maisons d’éditions telles que Disney et Sergio Bonelli Editore. J’ai publié Cœur de Papier pour Soleil, un album dessiné par Giovanni Rigano en 2010 qui fait partie de la collection Métamorphose.

Comment raconteriez-vous Susine et le Dorméveil à quelqu’un qui ne l’a pas encore ouvert ?

Clément : C’est difficile, surtout que l’histoire ne fait que commencer. Dans « le monde d’avant », on fait connaissance avec une petite fille, qui va, suite à la disparition de sa grand-mère, se réfugier dans son univers. Le Dorméveil, comme il se nomme, est un monde riche, merveilleux, surréaliste et fantaisiste. C’est un monde sucré et lumineux. On y croise des êtres étranges en peine d’identité, une reine caractérielle et capricieuse, des crocodiles à la drôle d’allure, un mignon scaphandrier qui traîne son bateau derrière lui, un zombie de course et bien d’autres choses encore. C’est un livre qui aborde de nombreux sujets inhérents à l’enfance et qu’on a voulu poétique et doux. Susine va y vivre une aventure qui laisse place à la contemplation, au rêve et à l’émotion.

Bruno : Clément a déjà tout dit. J’ajoute que, d’après moi, Susine est d’abord une histoire « visuelle » racontée par la magie des dessins de Clément.

Susine et le Dorméveil : interview des auteurs susine2

Comment sont nés Susine et le monde du Dorméveil ?

Clément : On va commencer par vous raconter un peu comment est né le projet, c’est un peu une aventure aussi.

Il y a trois ans, j’ai réalisé une image pour une exposition qui avait comme thème « Rêves et cauchemars » (l’image de la couverture). Cette image a réellement marqué un tournant dans ma petite vie de dessinateur. Pour la première fois, j’avais le sentiment de raconter des choses qui me ressemble. Et puis Barbara Canepa est tombée dessus et m’a contacté en me proposant d’en faire un livre pour la collection Métamorphose. J’étais un peu fou parce que j’aimais beaucoup les livres qu’ils éditaient et l’idée d’avoir carte blanche avec un univers dans lequel je me sentais super bien m’a beaucoup excité.

Nous nous sommes donc rencontré, Barbara Canepa, Clotilde Vu et moi. C’était à Montreuil, au salon du livre jeunesse, J’avais un peu la trouille mais elles m’ont rapidement mis à l’aise et en discutant de ce que nous pourrions faire, je leur ai proposé l’idée d’un triptyque axé sur le thème du blanc, du noir et du gris. Ce premier volume étant le blanc : « la lumière ». L’idée était simple et partait du constat que dans une vie, tout n’est pas tout blanc ou tout noir mais qu’il peut y avoir un entre-deux, le gris. Je ne pensais qu’à un livre au départ et elles m’en ont proposé trois ! La fête ! Par contre quand elles m’ont demandé si je pouvais écrire une histoire, j’ai un peu grimacé car je ne pense pas être doué pour ça. Je ne voulais pas jouer les apprentis sur un projet aussi important à mes yeux.

C’est à ce moment là qu’elles ont eu la merveilleuse idée de me présenter à Bruno. On s’est très vite compris malgré la barrière de la langue. C’était chouette de voir qu’on était sur la même longueur d’onde ! Bruno a rapidement écrit un synopsis. Et il m’a scotché ! Ses idées était éblouissantes et j’ai su tout de suite qu’on allait bien s’amuser. Nos univers sont, je crois, très complémentaires !

Bruno : Le projet est né grâce à une illustration extraordinaire de Clément qui fait l’objet de la couverture du livre. Sur demande de Barbara Canepa et après avoir consulté Clément plusieurs fois, j’ai commencé à penser au synopsis. J’aimais l’idée de raconter l’histoire du point de vue d’une petite fille, Susine, et d’essayer de comprendre quelle serait son attitude face au lent écroulement de son monde.

Qu’est ce qu’elle ferait ? Elle se mettrait probablement à l’abri dans un monde de fiction, magique et surréel à la fois, son monde à elle. Et en effet c’est exactement ce qui s’est passé!

Qu’est ce qui vous a inspirés pour créer cet univers ?

Clément : On a beaucoup échangé par mail pour savoir dans quelle direction aller. On a plein de références en commun. Je n’en doutais pas trop parce que j’avais lu le précédent livre de Bruno, Cœur de papier, et c’est aussi assez barré. On voulait quelque chose qui se rapproche un peu des contes classiques comme Alice au pays des merveilles et le Magicien d’Oz ou de manière plus contemporaine et plus sombre à Coraline de Neil Gaiman. On s’est aussi inspirés du grand Hayao Miyazaki et plus particulièrement de son fabuleux Voyage de Chihiro. Esthétiquement il y a beaucoup d’influences qui ne datent pas d’hier et que je nourris continuellement par des lectures, des films, des séries, des jeux vidéos, des expos…. enfin bref je me balade un peu partout mais j’espère que ces influences sont assez digérées pour que cette univers ait sa propre personnalité, et qu’il reste original.

Susine et le Dorméveil : interview des auteurs susine3

Bruno : Sans doute l’idée de le voir réalisé par le génie de Clément ; c’est un honneur de travailler avec lui. Il est un artiste extraordinaire, capable de surprendre à chaque fois par sa créativité.

Comment s’est déroulé le travail sur ce livre ?

Clément : Au départ ça n’a pas été simple. Bruno et moi parlons le même langage mais pas la même langue. Pendant que Bruno écrivait l’histoire, moi je faisais avec l’aide de Clotilde et Barbara une pré-maquette du livre avec du faux texte et juste des emplacements pour les images. Une fois l’histoire écrite, il a fallu la faire traduire…

Pour gagner du temps, j’ai repris la maquette en plaçant le texte en italien. On commençait à avoir une idée concrète du volume texte-images et j’ai pu me consacrer à l’habillage du livre, en créant les premiers visuels qui annoncent les titres des chapitres, en dessinant des premiers essais de typographie…

Une fois le texte traduit, ça a été génial, je découvrais enfin l’histoire de Bruno et je pouvais me mettre sans plus tarder à dessiner. C’était un vrai plaisir. Bon, il y a eu quelques ratés mais quand on est bien conseillé et qu’on sent comme un vent d’enthousiasme c’est super motivant. On a fait le livre en un peu plus de 8 mois je crois (personnellement ça n’a pas été à plein temps, parce que je tenais d’autres projets à côté). Ça a été une belle aventure qu’on a hâte de reprendre. Clotilde et Barbara font un merveilleux travail d’éditrices et elles ont vraiment poussé le livre vers le haut !

Bruno : Oui bien sûr, on a eu des difficultés dues au fait que je suis italien et que j’habite en Italie. De toute façon malgré la distance nous avons toujours eu une bonne entente. J’ai vécu une expérience excitante et amusante, voire émouvante. Tout comme l’aventure de Susine !

En combien de tomes la série est-elle prévue ?

Clément : C’est prévu sur trois tomes et vous l’aurez compris, le suivant sera sur le thème du « noir » !

Bruno : Si tout va bien on commencera bientôt à travailler sur un deuxième livre. Nous avons hâte de commencer !

Susine et le Dorméveil tome 1, sur AmazonSusine et le Dorméveil : interview des auteurs

Ça vous a plu ? Partagez !

12 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Elsa - Tous ses articles

Chroniqueuse bd sur Madmoizelle depuis 2009, Elsa y parle aussi parfois de polars et de livres de cuisine. Fan d'humour crétin et d'histoires oniriques, elle confesse une légère addiction aux comédies romantiques et aux bonbons Orangina.

Tous les articles Actu en France, Culture et aussi Revues BD/Mangas
Les autres papiers parlant de , , ,

Il n'y a pas encore de réaction pour cet article sur le forum

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !