Le surf institue officiellement l’égalité des primes entre les hommes et les femmes !

La World Surf League a annoncé l'égalité des primes entre les hommes et les femmes, une bonne nouvelle pour les surfeuses, ainsi que l'ensemble des sportives.

Le surf institue officiellement l’égalité des primes entre les hommes et les femmes !

Le monde du sport n’est très certainement pas épargné par le sexisme, qu’il soit quotidien ou institutionnel. Même dans les compétitions d’échecs, les femmes luttent contre l’oppression.

D’où l’importance de cette information : la World Surf League va institutionnaliser l’égalité des primes pour ses champion·nes en 2019.

Les femmes aussi surfent et remportent des championnats

Des femmes sportives, il y en a pléthore, et pas des moindres. De Marine Leleu qui explose le record de l’Enduroman à Margot Dvg qui a fait de ses entraînements une philosophie de vie, elles sont bel et bien présentes, et performantes.

Mais ces combattantes ne sont pas épargnée par le sexisme, et peuvent subir des différences de rémunération, notamment.

Les primes liées aux victoires le montrent, et dans le cas du surf, Europe 1 relatait dans un article :

« En 2018, la dotation globale du circuit masculin de surf était de 607.800 dollars (522.516 euros), avec 36 surfeurs en lice, et de 303.900 dollars (261 264 euros) pour le circuit féminin, avec 18 sportives admises. »

En 2019, suite à l’annonce de la World Surf League, les rémunérations devraient être équitables.

La World Surf League annonce l’équité salariale

La ligue mondiale de surf a publié une vidéo sur sa page Facebook, expliquant cette mesure.

Equal By Nature

Equal by Nature. From 2019, female and male athletes will receive equal prize money across all WSL controlled events. #CatchThisWave

Publiée par World Surf League sur Mercredi 5 septembre 2018

Cette campagne, intitulée « Equal by nature » (comprends « Égaux par nature »), montre les réactions des surfeurs et surfeuses à l’initiative de la ligue.

La directrice générale, Sophie Goldschmidt, a expliqué :

« Cette décision est simplement la bonne décision à prendre […]. Nous voulons être en première ligne pour pousser à l’égalité dans tous les domaines de la vie. »

D’ailleurs, ce choix est soutenu par deux virtuoses de surf : Stephanie Gilmore, sextuple championne du monde et Kelly Slater, onze fois champion du monde.

Le surf se place ainsi comme un des sports pionniers pour l’égalité des sexes.

Découvre des surfeuses badass

En parlant de surfeuses badass, Clémence Bodoc a interviewé l’une d’entre elles, Justine Dupont, dans son podcast Sois Gentille, Dis Merci, Fais un Bisou !

Je pense que cette annonce s’avère être une excellente occasion pour découvrir cet épisode !

Tu peux aussi simplement le retrouver sur toutes tes applications de podcast.

Bon et maintenant, t’es prête à prendre ta planche ?

À lire aussi : J’ai testé le surf pour défoncer ma peur des vagues

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • Vanille Fraise
    Vanille Fraise, Le 8 septembre 2018 à 18h07

    Merci d'avoir partagé l'interview de Justine Dupont, j'ai adoré l'écouter ! :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!