Les stars ont-elles le droit de refuser des selfies à des inconnus ?

Justin Bieber, Louis C.K. ou Amy Schumer : ils sont de plus en plus nombreux à se prononcer contre les selfies pris avec des fans... À l'heure où cette pratique est devenue le nouvel équivalent de l'autographe et que tout le monde a un appareil photo sur son portable, le sujet mérite de s'y intéresser de plus près.

Les stars ont-elles le droit de refuser des selfies à des inconnus ?

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur une vidéo de Selena Gomez à la sortie de NRJ. Oui bon j’avoue, j’ai cliqué parce que le titre parlait de clash avec un•e fan et que mon côté people refait surface de temps à autre.

Je m’attendais à de la baston, mais j’ai surtout assisté à cinq interminables minutes où la chanteuse a enchaîné des dizaines de selfies avec des fans qui hurlent « Picture ! Picture please ! ».

Bon et puis si vous voulez voir la fameuse confrontation, c’est cadeau : allez à 5 minutes 09, mais ça n’a aucun intérêt

Je suis sans doute une mémère à la ramasse, mais cette vidéo m’a plongée dans un malaise profond. Peut-être est-ce parce qu’elle montre les faits en temps réel, peut-être est-ce parce que je n’aime pas la foule… mais je crois que c’est surtout parce que j’ai l’impression que les fans ne cherchent pas vraiment à voir leur idoleIls souhaitent surtout être pris en photo avec.

Dès que l’instant est immortalisé, on les voit replonger sur leur portable et ne plus accorder aucun intérêt à Selena.

Depuis quelques temps, de plus en plus de stars comme Justin Bieber s’expriment contre ces selfies de fans. Alors, entre déshumanisation des célébrités, droit à l’image et consentement, le sujet fait parler de lui et soulève de vraies questions…

Les selfies d’aujourd’hui sont les autographes d’hier

Il est bien loin le temps où je me vantais d’avoir non pas UN, mais DEUX autographes de Mylène Farmer. Maintenant, les choses ont changé, les fleurs ont fané, les portables proposent tous des appareils photo, et il est obsolète de vouloir une signature quand on peut avoir un selfie

mylout10

Image d’archive, 2006 — « Pour vous, Anouk, affectueusement, Mylène Farmer »

Seulement, la photo pose un tout autre problème qu’une simple signature, car elle engage l’image de l’artiste. Un autographe demande un coup de crayon quand un cliché peut déranger si la star n’est pas dans un bon jour, voire s’il est pris sans son consentement… ce qui devient nettement plus problématique.

Alors, comment les célébrités gèrent ces photos forcées ? Se doivent-elles d’accepter sous prétexte qu’elles sont des personnalités publiques ?

À lire aussi : Le selfie, l’autographe du XXIème siècle

Les stars ne nous appartiennent pas

Il y a une semaine de ça, le chanteur mondialement connu Justin Bieber a posté un message de ras-le-bol sans équivoque sur son compte Instagram.

A photo posted by Justin Bieber (@justinbieber) on

« Si vous venez à me croiser, sachez que je ne prendrai pas de photo avec vous, j’en ai assez de tout ça. Ç’en est arrivé à un point où les gens ne me disent même plus bonjour et ne me traitent même plus comme un humain, j’ai l’impression d’être un animal dans un zoo, et j’aimerais être capable de rester sain d’esprit. (…) »

« Zoo », « animal »… le vocabulaire se veut tranchant mais se comprend. Une personnalité a beau être présente partout dans les médias, nous sembler proche tant on l’aime, elle n’en reste pas moins un être humain.

Ce n’est pas une bête de foire, et son consentement prévaut sur notre envie de vouloir la prendre en photo.

Discuter et non photographier

Il est difficile de se rendre compte de ce que peut endurer une personne célèbre sans l’être soi-même, de même qu’il peut sembler ironique de plaindre quelqu’un à qui, a priori, tout sourit.

Fab, le patron de madmoiZelle, m’a raconté qu’un soir il dînait avec Kyan Khojandi. À un moment, l’acteur de Bref lui a dit, comme si de rien n’était :

« Tu veux te voir sur Internet ? »

En tapant simplement « Kyan » sur Twitter, le comédien a retrouvé une photo de Fab et lui-même prise dans ce restaurant. Il est alors allé voir l’auteur de la photo pour échanger avec lui. Autant vous dire que le wannabe paparazzo ne s’y attendait pas !

Discuter brise la glace, et l’humoriste américain Louis C.K. l’a bien compris. Dans une interview de 2013, il raconte qu’il n’aime pas prendre de photos avec les gens, alors il les refuse systématiquement. En revanche, il s’intéresse à ces personnes et passe un petit moment avec elles.

« Environ 80% des gens repartent contents, et je le suis également. 20% adoptent une attitude du style « Je voulais une photo… », alors ils sont déçus mais je suis satisfait, parce qu’ils essayent de me faire faire quelque chose que je ne veux pas faire et ils pensent qu’ils peuvent obtenir tout ce qu’ils veulent. (…) »

Demain, je croise une star, je fais quoi ?

En vrai, il n’y a pas de règle spécifique à suivre quand on croise quelqu’un de célèbre, sinon celle d’être respectueuse. Comme tout le monde, les stars ont leurs bons et leurs mauvais jours. Certaines accepteront avec plaisir de se faire photographier à vos côtés, d’autres ne voudront pas… et ce n’est pas grave !

Je trouve ça même bien plus noble de pouvoir échanger un moment avec quelqu’un que j’admire que d’avoir juste une photo.

moundiranouk

Moundir de Koh-Lanta et moi, fuck la noblesse

Quand bien même la personne en face de moi ne semble pas avoir envie de discuter ni de rien faire pour moi… eh bien tant pis. Elle ne m’appartient pas, et ce n’est pas parce que des aspects de sa vie sont relayés dans tous les médias que je peux me permettre d’aller à l’encontre de son consentement !

Oui = Oui, Non = Non. C’est facile, non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 62 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 62 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)