Sexe oral et cigarettes : des risques élevés de cancers de la gorge et de la bouche?

Mauvaise nouvelle pour tous les José et Josée fumeurs de la planète ! Selon une étude qui vient de paraître, le sexe oral pratiqué par un fumeur augmenterait ses risques de développer un cancer de la bouche ou de la gorge...

Dans 80% des cas de cancer de la gorge, chez les personnes ayant la bouche et l’organisme fragilisés par le tabac, les cunnilingus et les fellations favoriseraient la transmission du papillomavirus HPV16, selon une étude qui vient d’être publiée par trois chercheurs de Baltimore.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle affirmation défraie la chronique. L’année dernière, l’acteur Michael Douglas avait affirmé que son cancer de la gorge était dû à sa pratique du cunnilingus !
Cependant l’étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, avec des recherches menées sur presque sept mille américain•e•s, dont 28% de fumeurs, insiste sur le fait que 3 cigarettes par jour augmenteraient les risques de transmissions du papillomavirus par 31%, et 4 cigarettes jusqu’à 68%.

On savait déjà que la consommation de tabac avait des effets nocifs sur la santé, cette étude en ajoute un à cette longue liste. Raison de plus pour arrêter ?!

Un constat reste cependant rassurant : les cancers de la gorge et de la bouche sont encore assez rares, bien qu’ils soient en augmentation constante (+225% aux États-Unis en vingt ans).

Alors si José et Josée veulent continuer à couler des jours heureux, la meilleure protection contre les MST reste le préservatif et la digue dentaire !

À lire aussi : La digue dentaire pour « cunnilingus de ninja », sur le blog de Maïa Mazaurette

Le mois d’Octobre Rose est toujours en cours, et la prévention des cancers du sein continue !

À lire aussi : Octobre Rose 2014, le mois contre le cancer du sein, a commencé !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Eugenye
    Eugenye, Le 10 octobre 2014 à 19h31

    Mouchka
    Mais du coup, si on fait le vaccin contre le papillomavirus, ça limite les risques de transmission à son partenaire non ? (sans pour autant oublier de se protéger quand même, évidemment ^^)
    Je crois que le vaccin nous protège nous, pas les partenaires.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)