7 (autres) nouvelles séries de 2018 à ne rater sous aucun prétexte

Par  |  | 8 Commentaires

Netflix n'est pas la seule à héberger de vraies merveilles ! Hulu, HBO, ou encore OCS diffuseront bientôt de nouvelles pépites qui te tiendront compagnie cette année.

7 (autres) nouvelles séries de 2018 à ne rater sous aucun prétexte

La semaine dernière, je t’écrivais le premier volume des séries de l’année 2018 à binger.

Je t’y parlais notamment d’Altered Carbon, de Maniac, et d’encore bien d’autres, qui ont toutes un point commun.

Celui de m’avoir collé l’irrépressible envie de prendre un an de congés pour partir à Bali, enfoncer mes pieds dans le sable, me nourrir exclusivement de poulpe, me promener la poitrine à l’air dans mon AirBnb sans aucun égard pour mes voisins, le tout en matant les nouvelles séries de 2018.

Car soyons honnêtes, IL Y EN A BEAUCOUP TROP. Et seule la solution précédemment citée permettrait de binger tout ça.

Mais la vie est ainsi faite que je vais plutôt rester ici à porter 1206 collants sous mes jeans, une cagoule, un cache-nez, et remettre toujours à plus tard le visionnage d’Abstract.

Bref, voilà le volume 2 des séries à mater absolument cette année !

The Terror, la série que j’attends PLUS QUE TOUT

Ce matin, l’air était froid, et j’avais passé la nuit à rêver de ma tante Brinda, qui se faisait capturer par des humanoïdes dans une sorte de zoo remplis de lézards.

Autant dire que j’étais pas jouasse.

Et puis dans le métro, un type m’a craché un peu de sa grippe en plein visage.

Bref, ce début de journée était un ENFER.

Heureusement la meilleure nouvelle possible m’attendait au bureau : la bande-annonce de The Terror.

Quésako te demandes-tu ? Sache que cette question est légitime car de cette série, personne n’avait beaucoup entendu parler.

Pourtant… The Terror s’annonce comme la bombe de ce début année.

Produite par Ridley Scott, cette série s’intéressera à la mystérieuse histoire de l’expédition Franklin (qui avait pour mission de réussir la première traversée du passage du Nord-Ouest et de cartographier les mers polaires) qui a mal tourné. 

Je vous conseille grandement de cliquer sur le trailer glacial. Il donne le ton, et un peu froid aussi !

The Terror débutera le 26 mars sur AMC.

The Alienist, les origines du profiling

Au XIXème siècle, des corps d’adolescents sont retrouvés mutilés, et les autorités ne parviennent pas à mettre la main sur le tueur.

Les pouvoirs publics sont face à une impasse. 

Theodore Roosevelt, le préfet de la ville, demande au chroniqueur criminel John Schuyler Moore ainsi qu’au spécialiste des maladies mentales  Laszlo Kreizler, de mener une investigation afin de mettre la main sur cet infâme criminel.

Porté par un casting 4 étoiles, j’ai nommé Dakota Fanning, Luke Evans (OUI), ainsi que Daniel Brühl (tant d’individus au potentiel érotique non négligeable), The Alienist baigne, au vu du trailer, dans une lumière sublime. 

Une image propre et travaillée, un casting de haute voltige, et une intrigue mystérieuse = impatience maximale.

The Alienist débutera le 22 janvier prochain sur TNT outre-Atlantique.

Britannia, entre heroic fantasy et fresque historique

Britannia rentre facilement dans le top 3 des séries que j’attends le plus. Et pour cause, elle ose ce que peut de séries osent : faire s’allier plein de genres différents.

Quelque part entre The Shannara Chronicles et GOT, la série fantastique propose une revisite de l’invasion de la Grande-Bretagne par les Romains.

Mais attention, l’armée impériale combattra… des druides, des mages, et des guerrières flamboyantes dans ce qui ressemble à un territoire bien mystérieux.

Et je ne vous ai pas encore dit le meilleur !

À l’affiche de Britannia, on retrouve…  Kelly Reilly (L’Auberge espagnole, Orgueil et Préjugés etc.) ainsi que David Morrisey, principalement connu pour jouer le connard de Gouverneur dans la série The Walking Dead.

De nouveau dans la peau d’un vil trou du cul, il nous régalera probablement de quelques regards insupportables dont il a le secret. Beaucoup de bonheur en perspective.

Counterpart, espionnage et science-fiction

Décidément, cette année les séries font la part belle aux acteurs de prestige.

Cette fois-ci, c’est au tour de J.K. Simmons, Oscarisé pour son rôle dans Whiplash de s’illustrer à la télévision. Il incarnera Howard Silk, un espion Américain basé à Berlin, dans la série Counterpart, qui n’est pas sans rappeler l’univers de Fringe.

Howard menait une vie somme toute satisfaisante avant de se rendre compte qu’il existait un autre Howard Silk, un autre lui donc, dans une autre dimension.

Alors je dis OUI ! Oui à deux fois plus de J. K. Simmons ! 

Counterpart débutera le 22 janvier prochain sur OCS Max.

The Looming Tower, les tours de la discorde

Inspiré du livre La Guerre Cachée, qui a remporté le prix Pulitzer en 2007, The Looming Tower nous plonge en plein coeur d’un univers angoissant.

En effet, cette mini-série s’intéressera à la guerre que se livraient le FBI et la CIA, quelques temps avant les attentats du 11 septembre. Elle décrira également la menace que représentait déjà à l’époque Oussama Ben Laden, et Al-Qaida.

Un sujet pour le moins délicat. J’ai hâte de voir de quelle manière ils vont l’aborder. 

The Looming Tower débutera le 28 février sur Hulu, mais n’a pas encore de distributeur en France.

Here and Now, le portrait d’une famille dysfonctionnelle

Créée par Alan Ball, l’homme derrière Six Feet Under et True Blood, cette nouvelle série est la promesse d’un joli moment de télévision.

Elle suit la famille Black, composée d’un couple et de quatre enfant dont trois ont été adoptés.

Here and Now semble osciller tranquillement entre drame et comédie sociale. En tout cas, j’ai une confiance aveugle en Alan Ball qui me régale généralement de ses idées.

Oscarisé pour son script d’American Beauty, l’homme aux mille casquettes ne cesse jamais de me surprendre en créant avec passion. 

Here and Now débutera le 11 février prochain sur HBO !

Heathers, les bad girls en fausse fourrure sont de retour !

Porté par Grace Victoria Cox, James Scully et Reece Caddell entre autres talents, ce trailer vous rappelle peut-être quelque chose. De type souvenir lointain.

Et pour cause, la série Heathers n’est autre qu’un reboot du film Fatal Games, sorti en 1988.

Fatals Games, c’est un long-métrage iconique des 80’s dans lequel un groupe de mean girls (notamment incarnées par Winona Ryder et Shannen Doherty), faisaient régner la terreur dans les couloirs du lycée, et rendaient les autres filles vertes de jalousie.

Des prom queens bien connasses en somme. Tout ce que j’aime !

Entre vengeances qui tournent mal et petits potins lycéens, Fatal Games m’a accompagné dans beaucoup de soirée Häagen-Dazs/mini-short/pop-corn, quand j’étais au collège.

Reste à voir à quel point l’adaptation en série sera fidèle à l’oeuvre originale. 

Pour le savoir, rendez-vous un jour en 2018 sur Paramount Network. Non, je n’ai pas encore de date précise.

Voilà, ce paragraphe sonne le glas de ce second volume des séries de l’année. Je pense vous en concocter un troisième très prochainement, car l’année 2018 va crouler sous le poids des propositions télés.

Et c’est tant mieux ! Dormons moins pour binger plus !

À lire aussi : Imaginons la pire fin de Game of Thrones possible, en attendant 2019

Commentaires
  • BarbieDroguée
    BarbieDroguée, Le 17 janvier 2018 à 18h45

    @Kalindi "J'ai hâte de l'oublier pour retomber dessus" -> mais tellement :dowant:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!