Quand les enfants dessinent des femmes scientifiques, c’est que le monde va un peu mieux

Comment les enfants se représentent-ils des métiers stéréotypés tels que ceux du milieu scientifique ? Une étude américaine montre que leurs dessins mettent en scène de plus en plus de femmes, et ça fait plaisir.

Quand les enfants dessinent des femmes scientifiques, c’est que le monde va un peu mieux

Pensez à un outil. Maintenant, pensez à une couleur. Tout le monde a son marteau rouge ? Bon.

À présent, on visualise tous des scientifiques. Alors, il est de quel sexe votre gros cerveau en blouse ?

En France, il faut dire qu’à part Marie Curie, l’imaginaire scientifique côté meuf sembles bien limité, alors que tant de femmes se sont illustrées dans ce domaine.

Et à votre avis, si des gens aussi éveillés que nous sont pas foutus de citer trois femmes scientifiques, qu’imaginent les enfants lorsqu’on leur demande de dessiner cette « profession » ? 

Entre 1966 et 1977, les instituteurs des quatre coins des États-Unis ont soumis des milliers d’élèves à cet exercice, dans le cadre de ce qui deviendra l’enquête « Dessine Un Scientifique » (« Draw A Scientist »).

Le résultat de cette décennie de tests ne surprend pas : seulement 28 des 4800 enfants participants ont dessiné des scientifiques femmes. Toutes ont été dessinées par des filles et elles représentent moins d’1% des élèves étudiés.

Les stéréotypes de genre liés au milieu scientifique ont-ils évolué depuis ? Il semblerait que oui !

Les femmes scientifiques mieux représentées

Une nouvelle étude publiée dans Child Development et citée par Mashable montre que 28% des enfants dessinent désormais des scientifiques de sexe féminin.

Il faut dire que depuis la fin des années 60, les femmes n’ont jamais obtenu autant de diplômes dans les domaines de la science et elles sont beaucoup plus représentées en tant que scientifiques dans la pop culture.

Cette étude analyse plus de 20 000 dessins d’élèves de la maternelle à l’équivalent de la Terminale, collectés de 1966 à 2016 au cours de 78 études américaines.

Mais ces résultats doivent être nuancés. Alors que les élèves de maternelle dessinent une proportion égale d’hommes et de femmes, les dessins ont tendance à se masculiniser plus les élèves sont âgés.

Pour l’auteur de l’étude, le docteur en psycho David Miller, c’est dû au fait que les plus grands sont davantage exposés aux stéréotypes de genre et aux normes culturelles.

« Je pense que cela reflète l’environnement dans lequel sont les enfants. Les femmes restent en minorité dans plusieurs milieux scientifiques.
Si on regarde les médias destinés aux enfants, les scientifiques masculins sont davantage représentés.
Si les enfants sont exposés à cet environnement, nous ne devrions pas nous attendre à ce qu’ils dessinent la même proportion de femmes et d’hommes scientifiques. »

J’admire d’autant plus les femmes scientifiques qui j’ai moi-même une aversion profonde pour les chiffres. J’en profite pour adresser mes respects éternels à notre développeuse Laïla. Je me demande ce que ça donnerait si on faisait dessiner des journalistes aux enfants…

Et vous, vous vouliez faire quel métier « de garçon » quand vous étiez petits ? 

À lire aussi : 5 femmes scientifiques d’exception… qui ne sont pas Marie Curie !

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ? avec Tom Sapin de MAC Cosmetics

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Clarissse
    Clarissse, Le 20 mars 2018 à 11h54

    C'est quand même dur de constater qu'un enfant dessine 1000x mieux que moi alors que j'en ai 28 :crying:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!