Racontez-nous vos rentrées les plus marquantes ! — Appel à témoins

Bientôt septembre et pour la plupart d'entre nous, la rentrée. À cette occasion, racontez-nous vos anecdotes de rentrée les plus marquantes !

Racontez-nous vos rentrées les plus marquantes ! — Appel à témoins

Ça ne vous aura probablement pas échappé, le mois d’août ne va pas en reculant et la rentrée — des classes ou des bureaux — arrive à grands pas. À cette occasion nous aimerions compiler vos anecdotes de rentrée les plus marquantes, qu’elles soient particulièrement cool ou vous donnent envie d’abandonner toute espèce de vie sociale.

Racontez-nous…

  • À quelle(s) rentrée(s) cette anecdote vous est arrivée, et dans quel état d’esprit vous étiez
  • Ce qu’il s’est passé, comment et pourquoi
  • Comment vous avez vécu ce ou ces chose(s)
  • Le regard des gens autour de vous à ce moment-là
  • Si cela a eu des effets sur l’année de travail qui s’est ensuivie
  • Comment vous voyez cette rentrée avec le recul
Envoyez vos témoignages à melissa(at)madmoizelle.com avec « rentrée » en objet. N’hésitez pas à préciser votre âge et si vous voulez être anonyme !

big-deprime-rentree

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jenzilla
    Jenzilla, Le 31 août 2016 à 12h11

    Ma rentrée en 6ème. . Ou comment me perdre dans un environnement hostile et impitoyable ( pas très amical quoi ). D'abord on se met dans l'ambiance : j'étais vraiment grande pour mon age ( et puis j'ai arrêté de grandir hahahahaha les joies de la puberté !) , j'avais fait un dégradé moche et coupé mes cheveux trop courts.. avec un jeans démodé (au collège c'était super important de mettre des jeans slims et d'avoir un sac Eastpack qu'on mettait soit tout en bas du boule soit uniquement sur une epaule sinon on se faisait qualifier de "paumé" et on se faisait dispenser de sport très vite après avoir choppé une scoliose) et mes fausses converses roses trop grandes.. enfin pour résumer j'avais l'air d'un "piquet de tomate" intello et coincée du slip. La joie. Tout l'été j'avais stressé à cause de cette fameuse rentrée... Et j'avais raison puisque le pire scénario que je pouvais imaginer s'est passé. Je rentre dans une classe et j'étais assez détendue parceque la prof principale était vraiment super gentille et je me sentais bien dans cette classe.... sauf que je n'apparaissais pas sur la liste des élèves quand elle a fait l'appel.. parceque je m'étais trompée de classe. La joie [bis]. alors je vais dans ma propre classe et la je me retrouve avec une vraie sorcière de 985kilos en guise de prof qui me hurle dessus dès mon premier pas dans la salle a cause de mon retard. Le pire c'est que son cri était aigu et "rocailleux" ce qui fait qu'on l'entendait dans les salles d'à côté. Je me souviens (après qu'elle se soit enfin calmée ) qu'elle m'ait demandé de me présenter. Moi je savais pas ce que ça voulait signifier alors j'ai fait une RÉVÉRENCE.. oui comme dans les films de princesse ... j'étais morte de trouille alors je savais pas quoi faire! Voila, maintenant j'en rigole mais toute l'année cette prof de français me faisait tellement peur que je faisais des crises d'angoisse et que j'en tombais malade quelques fois.. maintenant je sais qu'il n'y avait pas de quoi stresser autant, déjà parce que j’étais sérieuse et parce que maintenant je sais que la prof au fond d'elle avait de bonnes intentions et je suis même un peu triste quand j'y pense parcequ'elle etait tres seule.. mais ajoutez cela les pestes du collèges qui adoraient faire du mal aux filles comme moi et les grands qui bizutent les plus "faibles" et vous avez un aperçu! Et je sais que beaucoup vont très bien savoir de quoi je parle. Maintenant j'ai pitié pour ces filles qui étaient en réalité elles mêmes très mal dans leur peau ou n'avaient pas une vie facile, elles essayaient de nous faire souffrir car elles souffraient déjà elles même. Grâce à ça j'ai appris à ne pas être en colère contre les gens qui me faisaient du mal psychologiquement. J'essais maintenant de comprendre les réactions des gens et de ne pas me remettre en question quand des personnes malintentionnées croisent mon chemin. Voila la petite histoire, mais ne vous inquiétez pas (pour celles qui rentrent en 6ème ) tout va bien se passer et vous etes parfaites comme vous etes! Bonne rentrée à vous !

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)