Comment ne pas être ce mec relou en soirée

Tu vois qui c'est, le mec relou en soirée ? Tu sais, celui qui est trop tactile, trop collant, qui boit trop et qui a du mal à comprendre le « non » ? Ouais, tu vois le genre...

Comment ne pas être ce mec relou en soirée

Je n’ai jamais été très soirées. Je préfère me poser en mode apéro avec trois ou quatre potes à refaire le monde que me réunir avec 20 personnes dans un appart ou un club.

Y a qu’une soirée que j’aime vraiment, c’est la Grosse Teuf madmoiZelle ! (Et ça tombe bien, elle a lieu le 7 décembre…)

Et je pense que tu me comprendras si je te dis qu’une des raisons qui font que je ne suis pas fan des soirées, c’est… LES GENS RELOUS EN SOIRÉE.

Les relous en soirée, cette plaie

Il y a plein de façons différentes d’être relou en soirée.

Il y a être trop bourrée et vomir sur le tapis, être super maniaque et replacer chaque verre sur un sous-verre, ne penser qu’à son kif perso et imposer un karaoké de chansons Disney à tout le monde…

Et puis il y a être ce mec (ou parfois cette meuf). Ce mec que les invitées évitent presque inconsciemment. Ce mec qui est le relou de soirée. Dans le sens : relou avec les femmes.

Que fait ce mec pour être aussi relou ?

Comment ne pas être le mec relou en soirée

Sur la sous-section féminine de Reddit TwoXChromosomes, une internaute a posté un long message au sujet du relou de soirée.

Cela lui a été inspiré par son dîner de Thanksgiving :

« En 3h de dîner de Thanksgiving, moi, une femme adulte, j’ai été soulevée du sol, on m’a caressé le dos, tiré sur ma queue-de-cheval, frappé les fesses avec une canne, câlinée par-derrière pendant que je cuisinais alors que j’avais clairement demandé à ce qu’on ne me fasse pas ça, j’ai été coincée dans un coin et on m’a proposé d’aller fumer pour « me détendre ».

Je me suis assurée que tout le monde dans la maison, y compris mon mari, savait ce qu’il se passait, et vous savez ce que j’ai eu comme réponse ?

Bob est toujours relou, il faut que tu gardes tes distances avec lui.

Non. Vous devez mieux exprimer votre désaccord avec ce genre de personnes. Et je connais tellement de Bob qui n’ont AUCUNE idée de leur reloutise, parce que tout le monde dit juste aux femmes des les éviter. »

Voici les façons plutôt simples de ne pas être relou en soirée, selon cette femme.

Calmez-vous sur la drogue et l’alcool

L’internaute écrit :

« Quand vous proposez de la drogue ou de l’alcool, faites-le une fois, juste une fois. Et jamais en disant « Je veux que tu te détendes ».

Tout refus devrait être accepté sans souci. Sinon, on dirait que vous avez une sale idée derrière la tête.

N’insistez pas, ne demandez pas plusieurs fois d’affilée (sauf si plein de gens consomment), parce que sinon on a l’impression que vous voulez vraiment nous rendre bourrée / défoncée. »

Je lis ça, et j’ai des flash de soirée. De mecs peu sobres qui tenaient absolument à me faire reprendre un verre, à me faire tirer sur un joint, voire me proposaient des drogues dures.

Ces mecs qui insistent quand je disais « non ça va », qui tentaient de subtiliser mes verres d’eau, qui se croyaient marrant en glissant de la vodka dans les jus d’orange des gens qui ne boivent pas.

Ces mecs si insistants que je finis par me demander pourquoi ils veulent vraiment me voir ivre… et ce qu’ils espèrent accomplir une fois que je ne serai plus en maîtrise de moi-même.

Laissez les autres boire à leur rythme. Personne ne va gâcher la soirée en ralentissant sur l’alcool, ou en n’en consommant pas du tout. Plein de gens savent s’amuser sobres !

Ne touchez pas les gens

Deuxième conseil :

« Ne soulevez pas les gens du sol. Et même : ne déplacez pas, ne touchez pas quelqu’un sans sa permission. »

Bien sûr, vous pouvez tapoter l’épaule de quelqu’un pour attirer son attention, ou presser légèrement son dos pour passer si la personne vous bloque le chemin.

Mais en tant que petite meuf pas costaud, combien de fois j’ai été portée, déplacée sans mon consentement ?

Combien de mecs plus forts que moi m’ont manipulée comme une poupée, parce que « c’est marrant », sans se préoccuper de mon sens de l’humour à moi, peu activé quand je me retrouve à 30 cm du sol ?

C’est. Pas. Marrant.

Ne réclamez pas de câlins

AH LES GENS QUI RÉCLAMENT DES CÂLINS MAIS BYE QUOI.

« Ne demandez pas « où est mon câlin ? », ne forcez pas les gens à vous faire un câlin, etc. Si les gens voulaient vous faire un câlin, ils le feraient. […]

Arrêtez de forcer pour un câlin. Serrez la main, plutôt. »

En tant que personne très peu tactile, je ne peux qu’applaudir des deux mains ce point. Déjà que la bise ça me stresse, alors les câlins, comment vous dire…

J’en initie un tous les 18 mois (à part avec mon mec), je vais pas serrer Tonton Philippe dans mes bras juste parce qu’il réclame.

Ne bloquez pas les gens

Vous êtes-vous déjà retrouvées coincées dans un canapé, une pièce ou un angle, souriant nerveusement à un type que vous devriez quasiment plaquer au sol pour vous en éloigner ?

« Ne bloquez pas physiquement quelqu’un pendant une conversation, surtout si vous êtes les plus costaud des deux.

Par exemple, si Wendy grignote dans la cuisine, et que la cuisine n’a qu’une pièce, ne coincez pas Wendy dans un angle si vous êtes du genre large d’épaules.

Wendy voulait juste grignoter. Mais soudain, Wendy est coincée dans une cuisine et ne sait pas trop comment échapper à votre discours sur votre collection de bang et votre envie de l’inviter à fumer de la weed.

Wendy essaie de décider si elle peut juste refuser poliment, ou risquer de vous contourner, ce qui vous mènerait à « accidentellement vous coller à elle » et faire ce truc chelou où vous reniflerez ses cheveux en pensant qu’elle ne s’en rendra pas compte.

On s’en rend compte. C’est dégueu. »

En soi, je ne demande à personne de faire un tour à 360° pour se rendre compte de toutes les portes de sortie disponibles.

Mais oui, il y a des mecs qui ont tendance à coincer les meufs. Et à en profiter pour les toucher, renifler, s’en rapprocher… ce qui peut vite mettre mal à l’aise.

L’espace vital, les gens. L’espace vital. C’est la base.

Agissez quand vous voyez un comportement inapproprié

Si cette internaute poste ce message, ce n’est pas seulement pour éduquer les gens sur leur propre comportement, c’est aussi pour leur apprendre qu’il est essentiel de réagir.

Plein de gens ne font « rien de mal »… mais restent passifs ou passives face au fameux Bob, le mec « relou, oui, mais bon, pas méchant ».

Continuent à l’inviter, sans jamais le confronter au problème avec son comportement. Quitte à mettre les femmes de l’assemblée mal à l’aise en imposant sa présence.

Bien sûr, il est possible de ne pas venir quand on sait que Bob sera là. Mais vous savez ce qui est plus simple ? NE PAS INVITER LES GENS COMME BOB.

Ou au moins allumer Bob quand on se rend compte qu’il insiste, qu’il est lourd, que ça fait trois fois qu’une meuf lui dit « non mais je veux pas boire de shot » et qu’il a l’air de souffrir de surdité sélective.

Faire en sorte que les femmes n’aient plus peur au quotidien, ça ne passe pas forcément par grand-chose. Autant s’entraider pour faire avancer la société !

Je reviens bientôt de parler des autres types de gens relou en soirée, mais en attendant, dis-moi, tu connais un Bob, toi ? Qu’est-ce qui le rend relou ?

À lire aussi : J’ai 17 ans, et j’ai probablement empêché un viol en soirée

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • EmmanuelleMerteuil
    EmmanuelleMerteuil, Le 7 décembre 2018 à 13h52

    Putain ces gens qui vous soulèvent du sol, je les conchie... !!! J'ai une hernie discale et le dernier qui m'a fait ça m'a littéralement cassée en deux... (avec arrêt maladie à la clé). Il se souviendra de l'engueulade qui a suivi. C'est pas compliqué de garder ses mains DANS SES POCHES !
    Sinon, c'est pas compliqué non plus d'arrêter d'inviter le gros con qui se comporte mal avec les femmes (voire parfois avec tout le monde) mais non, les gens préfèrent nous répéter que c'est pas grave, qu'il est comme ça... qu'est-ce que ça me gonfle :sad:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!