Quelles pistes pour réformer le système des bourses étudiantes ?

Par  |  | Aucun Commentaire

La réforme de l'enseignement supérieur devrait comporter un volet sur les aides sociales étudiantes. Mais en quoi cette réforme va-t-elle consister ? L'Étudiant en a discuté avec des syndicats.

Quelles pistes pour réformer le système des bourses étudiantes ?

Le 30 octobre dernier, le Ministère de l’Éducation Nationale annonçait le Plan Étudiants, qui vise à mener de grandes réformes dans l’Enseignement Supérieur.

On a déjà parlé notamment de la plateforme d’Admission Post-Bac qui va évoluer, et qui change d’ailleurs de nom pour devenir Parcoursup.

Mais cette réforme contient un bon nombre d’autres mesures comme tu peux le constater dans l’infographie ci-dessous :

Fusion des aides aux étudiants

Parmi ces réformes prévues se trouve la fusion des aides, pour apporter davantage de lisibilité et de simplicité dans le système.

« 16. Fusion des contributions « vie étudiante » pour rendre le système plus lisible. »

Mais alors, de quoi parle-t-on ? Le magazine l’Étudiant est revenu sur cette mesure avec différents syndicats, pour discuter des pistes envisagées.

Jimmy Losfeld, président de la FAGE, y explique que les bourses sur critères sociaux, les APL pour le logement, les bourses d’urgence, les bourses des formations sanitaires et sociales, et globalement toutes les aides de l’État auxquelles les étudiants et étudiantes peuvent prétendre seront gérées par un seul guichet : les CROUS.

Outre la fusion, quels montants pour ces aides ?

L’Étudiant explique également que le calcul du montant des aides serait voué à évoluer, les pistes évoquées comprennent par exemple un nouveau critère de « cohabitation-décohabitation » pour prendre en compte le fait d’habiter ou non avec ses parents.

Jimmy Losfeld évoque aussi la possibilité de calculer l’APL « en fonction d’un indicateur de loyer moyen des petites surfaces par ville ».

L’idée serait également de trouver un système qui permettrait d’éviter l’effet de seuil provoqué par les échelons des bourses sur critères sociaux : le fait de ne pas bénéficier de bourses suffisantes, correspondant à notre situation, parce qu’on est juste en dessous du palier pour l’échelon supérieur.

Les syndicats veulent s’assurer que ces changements n’apporteront pas une baisse du montant des bourses et aides sociales. La FAGE évoque une possibilité de financement relayée dans l’Étudiant : « la suppression de la demi-part fiscale octroyée aux parents lorsque leurs enfants sont déclarés avec eux pour les impôts ».

Cela signifie en somme que les foyers imposables déclarant leurs enfants avec eux paieraient plus d’impôts, pour financer ces bourses.

Tout cela reste bien sûr au stade de prospection, puisque ces mesures ne seront vraisemblablement pas en place dès l’année prochaine.

À lire aussi : Le tirage au sort à l’université au centre d’une grande concertation lancée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!