Rebelle, la princesse du XXIème siècle

Rebelle est le film estampillé 2012 de Pixar, sorti ce mercredi 1er août. Revue rapide 100% sans spoilers.

Rebelle, la princesse du XXIème siècle

Rebelle, c’est l’histoire de Merida, une princesse à la chevelure toute rouquine et toute frisée, qui n’a pas la moindre envie de suivre le chemin tout tracé que son rang et son sang lui ont collé sur le paletot. C’est pourtant pas faute de l’avoir lobotomisée éduquée pour ça. Sa mère s’est donnée beaucoup de mal pour faire d’elle une princesse bien sous tous rapports.

Mais Merida n’en a rien à péter. Son kif à elle, c’est de tirer à l’arc sur le dos d’Angus, son fidèle canasson, de grimper en mode varappe sur un pic et d’en profiter pour boire un coup à la chute d’eau d’à côté. Oui Merida est une princesse totalement badass et non, elle ne se mariera pas avec l’aîné d’un des trois chefs de clan du royaume, quitte à foutre le pays à feu et à sang. Démerdez-vous avec ça, cons de parents.

Avant toute chose, précisons un truc : l’un des (rares) avantages d’être parent (en plus d’avoir la chance de pouvoir totalement rater leur éducation), c’est d’avoir un prétexte pour avoir des films pour mômes avec tes mômes. Et en plus, comme ils n’ont ni iPhone, ni Allociné, ils n’ont aucune idée de la programmation ciné — et donc on peut les emmener voir à peu près ce qu’on veut. (Ça marche aussi avec les p’tites nièces, les p’tits neveux, les cousins et tout ce qui s’apparente à un nain de jardin)

Les princesses ça puduku (mais pas Merida)

Les princesses, c’est pas mon truc. Si vous suivez un peu ce blog où je raconte mes pérégrinations de père, vous le savez peut-être, je me bats corps et âme contre les princes charmants — et les princesses old school… et quel bonheur de voir qu’en 2012, les p’tites nénettes de 6 ans ont désormais la possibilité de pouvoir s’identifier à des héroïnes qui font autre chose que de dormir dans une tour et que les personnages au caractère bien trempé ne sont plus réservés aux mecs. Rebelle est la confirmation que quelque chose est en marche et c’est pas près de s’arrêter.

Sisi la famille

Mais au-delà de l’aspect « Princesse moderne made in 2012″, Rebelle est surtout un film qui parle de la famille et plus précisément de la relation (souvent compliquée) entre mère et fille. La mère de Merida l’a éduquée à marcher sur ses pas (de reine) sans jamais lui demander son avis, tandis que sa fille est incapable de comprendre les raisons de ces choix maternels. Ça va les amener à vivre une expérience mais je n’en dirais pas plus sous peine de spoiler.

Ça vaut la peine ?

Oui, oui et oui. Et n’hésitez pas à prendre en otage votre petite nièce-cousine-filleule pour aller voir Rebelle, ce film fait rire, ce film fait pleurer (ma fifille avait le tshirt tout mouillé de larmes à la sortie), ce film est un excellent Pixar !

À lire sur le même sujet

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 62 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Himi
    Himi, Le 12 janvier 2013 à 12h57

    guerredesmiroirs;3858396
    Il parait que, pour le coup, Rebelle est feministe pendant 1 tiers du film, par l'idee de choisir son mari, mais que tout le reste est antifeministe
    http://www.lecinemaestpolitique.fr/rebelle-2012-mater-la-rousse/#comment-1721

    Que la rebellion feministe de Merida est orgueilleuse, illegitime et egoiste, et que ca apportera des horribles consequenses (la metamorphose en ourse). Et qu'a la fin, elle a finit par se convertir a tradition, en acceptant de rester a sa place de femme, de princesse.
    "Il parait ? " Il ne parait rien du tout,chacun son avis il me semble,non ? (ceci n'est pas du tout une agression hein)

    Bien que pour le coup je sois tout à fait d'accord.

Lire l'intégralité des 62 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)