Raiponce, magique jusqu’aux pointes

Raiponce : Avec un nom aussi ridicule, on peut s’attendre à tout pour le classique Disney de Noël. Détrompez-vous, cette adaptation d’un conte de Grimm est un petit trésor caché au coeur de la forêt, dans une tour aussi haute que leur place dans le Box-Office. "Un cheval, des cheveux !" : la puissance de […]

Raiponce, magique jusqu’aux pointes

raiponce

Raiponce : Avec un nom aussi ridicule, on peut s’attendre à tout pour le classique Disney de Noël. Détrompez-vous, cette adaptation d’un conte de Grimm est un petit trésor caché au coeur de la forêt, dans une tour aussi haute que leur place dans le Box-Office.

"Un cheval, des cheveux !" : la puissance de la baseline

Car Raiponce est retenue cloîtrée dans cette tour par Mère Gothel, qui veut s’approprier les pouvoirs magiques de ses longs cheveux blonds. Ce jusqu’au jour où Flynn Rider, le bandit le plus recherché et le plus séduisant du royaume, vient s’y réfugier mais se retrouve prisonnier de la belle… qui lui impose un deal : le libérer s’il l’aide en retour à sortir de sa prison.

On accroche vite : la blonde ne l’est pas tant que ça, le voleur est un prince charmant-charmeur, les chants sont à prendre au second degré et il y a beaucoup d’humour. L’histoire rappelle Aladdin avec une princesse qui rêve du monde réel, qu’elle va découvrir en compagnie d’un brigand… Avec comme nouveauté les animaux qui ponctuent le film de gags : Maximus le cheval se prend pour un chien de chasse et Pascal le caméléon est surprotecteur. Vous retiendrez même quelques répliques cultes comme « lance-moi ta chevelure » que j’ai hâte de pouvoir replacer dans une conversation.

Je vous laisse juger mais après la bande-annonce, vous direz sûrement : « che veux le voir ! ».

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up