La prothèse-dermographe, impressionnante innovation

Quand un tatoueur a besoin d'une prothèse pour pouvoir bosser tranquille, qu'est-ce qu'on fait ? Une prothèse mécanique beaucoup trop stylée, quelle question !

Qui a dit que devoir porter une prothèse serait compliqué voire impossible pour un tatoueur ou une tatoueuse professionnelle ? Moi, probablement, quand j’étais jeune et naïve et que j’ignorais l’étendue du génie humain.

À lire aussi : Des prothèses super-héros pour les enfants handicapés

Sauf qu’entre-temps, j’ai appris l’existence de JC Sheitan Tenet, un tatoueur français qui utilise un bras biomécanique auquel est rattaché un dermographe (i.e. une machine à tatouer), et voici ce que ça donne.

Cette petite merveille de prothèse a été fabriquée par JL Gonzal, qui explique sur sa page Facebook avoir implémenté à une prothèse du tatoueur des morceaux de machine à écrire et de manomètre (entre autres).

À lire aussi : Ce qu’il faut savoir avant le premier tatouage

Et voilà comment on obtient le premier tatoueur avec un bras biomécanique au monde !

Minion-Mic-Drop-Imgur

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire