Le Prix de l’Humour et de la Politique sera décerné ce 8 octobre !

Par  |  | 2 Commentaires

Un grand prix récompensera la phrase politique la plus drôle de 2012 : toutes à vos pronostics !

Comme chaque année depuis dix ans, le Prix Press Club de l’humour et de la politique sera décerné. Cette récompense vise à mettre en avant un trait d’humour, volontaire ou involontaire, prononcé dans l’année par un homme ou une femme politique. L’année dernière, le grand prix avait été remis à Laurent Fabius pour « Mitterrand est aujourd’hui adulé, mais il a été l’homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d’espoir pour beaucoup d’entre nous…« . J’étais personnellement un peu déçue : j’aurais tellement aimé que Frédéric Lefèvre et Zadig et Voltaire, son livre de chevet, soient vus à leur juste valeur.

Cette année, je crois très fort aux chances de Nadine Morano pour son échelle de couleurs  avec le désormais bien connu… :

C’est un peu comme si quelqu’un disait « Je n’ai rien contre les homosexuel-les : un jour, j’ai dansé sur du Wham« .

En même temps, j’hésite un peu. La confession de Philippe Poutou et de sa difficulté à faire campagne sans les copains était poignante :

« Je suis tout seul. Un peu, là, je suis tout seul. J’ai pas mes potes et moi j’suis habitué à faire partie d’un groupe, on est ensemble, on envahit les salles de réunion du patron en groupe, on séquestre en groupe… »

Ceci dit, j’aime aussi énormément le « Ça lui fera les pieds » de Thierry Mandon après sa victoire face à George Tron, qui avait été accusé de harcèlement-sexuel-fétichiste-du-pied en 2011. Et la recommandation de Nora Berra aux personnes les plus vulnérables (parmi lesquelles elle comptait les sans-abri) de ne pas sortir de chez elles en période de grand froid. Ou Bernard Cazeneuve qui, modéré, a dit « L’heure d’été aura toujours un avantage : c’est une heure de moins de Nicolas Sarkozy« . Ou encore Brice Hortefeux qui, dans toute la bonne foi qui le caractérise, a déclaré « Passer de rien à chef d’État, Hollande va souffrir« .

Quoi qu’il en soit, le choix que les membres du jury ont à faire me semble cornélien et je leur souhaite bien du courage dans cette tâche difficile. Pour voir les autres pépites d’humour en politique sélectionnées, rendez-vous donc sur le site de Press Club.

Et vous, à qui auriez-vous décerné le Grand Prix ?

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Solemnia
    Solemnia, Le 8 octobre 2012 à 16h22

    « Je n’ai rien contre les homosexuel-les : un jour, j’ai dansé sur du Wham« .
    :yawn:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!