« Pokémon Go » inspire… une nouvelle érotique !

C'est arrivé : Pokémon Go, le jeu mobile qui cartonne dans le monde entier, a inspiré un récit érotique... plein de promesses !

« Pokémon Go » inspire… une nouvelle érotique !

Le phénomène Pokémon Go connaît un si vif succès qu’il commence à inspirer de nombreux individus aux domaines de compétences que nous qualifierons de divers et variés.

620-ARTICLES-POKEMON-GO

Par avance, je tiens à vous présenter mes excuses vis-à-vis de l’impact que cet article pourrait avoir sur la tendresse enfantine que vous portez à l’univers Pokémon.

Chuck Tingle est un auteur anonyme de nouvelles auto-éditées érotiques assez… atypiques (il est notamment l’auteur de nouvelles de dino porn).

Il a déjà été nommé pour le Hugo Award, un prix américain attribué aux meilleurs récits de science-fiction ou de fantasy, et à d’autres publications comme des magazines amateurs. Donc on rigole, on rigole, mais c’est sérieux cette histoire.

Buzzfeed nous fait part de la dernière création de ce monsieur, joliment intitulée Pokebutt Go: Pounded by ‘em All (je vous invite à procéder vous-mêmes à une traduction) et à la couverture carrément émoustillante.

Voici le pitch : dans une société où les gens ont l’allure de zombies tant ils sont complètement obsédés par le nouveau jeu Pokébutt, on fait la connaissance de Torbit, un jeune homme qui consacre son temps à capturer des Buttmander (jeu de mots avec Charmander, le nom anglais de Salamèche) ou encore des Peebaroo.

Ce dernier est un « beau » yéti jaune à la queue en zigzag. Torbit réalise qu’il peut « l’attraper »… avec toute la profondeur de sa cavité arrière. Je vous laisse encore ici tenter la construction d’une image mentale de cette situation si cela vous sied, je vous avoue avoir du mal, de mon côté, à imaginer un jeu mobile intégrant une capture par le booty.

Le résumé Amazon qualifie l’ouvrage de conte érotique rempli d’actions torrides et gays avec les Pokébutt, incluant fellation (oui), anal (pardon) et, bien sûr, de l’amour virtuel avec des monstres (pour le romantisme).

Vu l’ampleur que Pokémon GO prend à mesure que les jours passent, il me tarde de découvrir tous les prochains produits dérivés à venir, car celui-là est déjà plein de promesses question improbabilité.

big-pokemon-go-best-of

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lafeemandarine
    Lafeemandarine, Le 14 juillet 2016 à 16h58

    Oh génial. Si jamais un de mes bouquins est publié un jour, quelqu'un aura le droit de me voler ses personnages pour s'enrichir sans me demander mon consentement. Honnêtement, je trouve très bien d'écrire ou de lire des fanfictions tant que ça reste non lucratif (je fais ça souvent) mais faire ça pour de l'argent au lieu de se donner la peine de créer son propre univers, c'est trop facile. :facepalm:

    Quelqu'un peut écrire "droits d'auteurs?"

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)